La dernière séance : découvrez nos 9 clips préférés de la semaine

Extrait du clip de NERLOV – Je vous aime tous

Baston entre cowboys & indiens ou danse du ventre, il y en aura pour tout le monde ! Au programme : Regina Demina, Nerlov, L’impératrice, FAYE, Lenparrot, Supernaive, Florian Mona, Julien Granel et Mauvais Oeil. 

Nerlov – Je vous aime tous

Nerlov fête la réouverture des cinés, en jouant aux cowboys et aux indiens. Le clip est signé Simon Higelin, Evidemment, puisqu’il était aussi aux manettes de Piste Noire. Quoi de mieux qu’une salle de cinéma pour illustrer une satire des « Français qui font du Reggae » (entre autres) pleine de second degré ? On est subjugué par les costumes de qualité, Nerlov shirt-less est divin et nous emporte au paradis (wait until the end).  Je vous aime tous est le morceau le plus léger et décalé de son EP du même nom. 

Regina Demina – L’homme Jasmin

Bienvenue aux pays des merveilles de Regina Demina. A l’aube de la sortie de son nouvel album Hystérie!, la performeuse venue d’ailleurs nous embarque dans son monde illuminé par la mythologie. Les décors et les prints des vêtements made by son ami Mathias Garcia sont inspirés par l’artiste Unica Zurn (compagne de l’artiste franco-allemand surréaliste Hans Bellmer) pour qui ils partagent une passion commune. Ce morceau a tout d’un conte de fée dédié à son bien-aimé imaginaire, L’homme Jasmin. Le morceau est extrait de l’album Hystérie! sorti le 12 juin. 

Lenparrot & Sarah Maison – Paladines

Le chanteur pop nantais est un habitué des featurings réussis ! Sur Ur Boat, il s’accompagnait de Juliette Armanet, Michelles Blades, FischbachCléa Vincent ainsi que Chassol sur Vincent. Son premier album a, quant à lui, été mixé par Yuksek. Sur Paladines, il s’associe à la douce voix de Sarah Maison. Cette magnifique chanson française parle de rupture et prend forme à travers les illustrations animés de l’auteur de BD : Cyril Pedrosa. Paladines est le troisième extrait de l’album Another Short Album About Love qui sortira le 6 novembre prochain. 

Supernaive – Under Control ft. NAL

Ces deux bro’ serait-ils les nouveaux Daft Punk ? Une chose est sûre, le duo à la croisé des chemins entre Paris et Tokyo sont des habitués des masques. Ils ne montrent pas leur vrai visage mais optent pour un double poétique en référence au théâtre Nô. Une référence à leur terre d’origine, ces masques sont synonymes de jeunesse éternelle. Sur Under Control, on découvre qu’ils ne sont pas si naïfs qu’ils le laissent paraitre, ces petits génies de l’électro maitrisent. Cerise sur le gâteau, le clip se termine avec un aperçu de leur incroyable scénographie : une lanterne rouge de 1,70m de haut et des LEDs qui font échos avec la musique. Leur premier album Nekomata est tout chaud, puisqu’il vient de sortir.

L’imperatrice – VOODOO?

« Can you resist this »? On vous le souhaite pas, « n’ayez pas peur d’être ridicules, dansez fort » nous glisse l’Impératrice. Cette session live capturée aux mythiques Studios Ferber à Paris, nous fait un bien FOU. Aux portes du disco et de la pop, on redécouvre L’Impératrice plus posée et sensuelle, toute de doré vêtue. Rassurez-vous, leur côté zinzin n’est jamais bien très loin, preuve à l’appuie. Ces 5 là ont même créé leur Tournée Virtuelle! De Mexico, à L.A. en passant par l’Europe, L’Impératrice va vous faire danser tout l’été. Au programme de cette tournée exaltante : un spectacle inédit, diffusé qu’une fois dans chaque pays, des nouveaux morceaux, des surprises, et une première partie locale dans chaque ville. Ils passent (à travers vos écrans) le 19 juillet à Paris, on dit oui!

Florian Mona – Un Temps Dégueulasse

« Une mauvaise passe, un mauvais scénario, Un Temps Dégueulasse »  Florian Mona ne serait pas en train de décrire notre début d’année 2020 ? Entre instants volés et gribouillages maitrisés, on retrouve Cédric Boulanger à la réalisation et on devient spectateur d’une conversation entre « elle » et « lui ». La voix du chanteur rennais nous emporte au gré de son morceau mélancolique et, poétique. « Les jeunes oiseaux » sont deux jeunes tourtereaux prêts à s’envoler vers de chouettes contrées.

Julien Granel – Bagarre, Bagarre

Julien Granel n’a pas fini de mettre son grain de sel dans la pop française. On le retrouve, haut en couleurs (comme dab) dans un clip décalé (comme lui). Le clip réalisé par Agathe Auriffeille met en scène un cowboy surréaliste qui tente de dresser un mini-poney. Plus sérieusement, ce clip est à la fois doux et léger perçu comme une ode à l’ouverture d’esprit. « BAGARRE BAGARRE est un mix entre brutalité et douceur, le fruit d’un combat face au regard des autres » explique notre Mister Sunshine. Son EP tout frais sort ce dimanche 28. 

Mauvais Oeil – Mektoub 

Le clip de Mektoub devait être tourné avant le confinement, mais vous vous en doutez, le Covid est venu mettre son nez là-dedans. Ces deux-là ont fait confiance en leur Mektoub (destin en arabe) et on réalisé le clip, il y a quelques semaines. Sarah apparait en tant que muse orientale et son alter ego masculin joue de l’Oud. Un plaisir pour les yeux et les oreilles. Ce clip est un aller-retour vers l’Orient incandescent avec un titre mêlant toutes leurs influences : Pop, Variété française, Raï et RnB. Leur nouvel album du même nom est à écouter pour voyager. 

FAYE – Hit d’hiver

On attendait la suite de son premier single Toute la Semaine, FAYE nous offre son Hit d’hiver, beaucoup plus glaçant. « Encore une chanson triste » qui nous donne le smile. Le jeune rappeur rouennais confirme son flow et ses textes désabusés qui font échos avec toute une génération. On change pas une équipe qui gagne puisque les images sont encore une fois captées par Luis Letailleur. Entre paysages côtiers et voitures égarées, ses introspections deviennent réalité. Son Hit d’hiver a tout d’un « Summer hit », et pas que!

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus