Chaud devant : une fournée de 10 clips à ne (surtout) pas manquer

Extrait du clip « Gagner son pain » de Gaetan Nonchalant

Le Motif, YELLE, Nerlov, Alice et moi… Les clips de la semaine nous mettent tous du baume au coeur entre paroles décomplexantes, voyages spirituels et réalisations digne des plus grands… avec une solidarité sans faille. 

Parallells – A Day in Essaouira

On avait plusieurs bonnes raisons de vous parler de ce clip. La première, c’est ce savoureux mélange de cultures : la musique ancestrale marocaine, le Gnaoua, entremêlée avec des sons électro. A l’initiative du projet, on retrouve le MOGA Festival (le festival annuel d’Essaouira au Maroc) qui a réunit pour l’occasion le duo franco-néerlandais Parallells et Maâlem Omar Hayat, entre tradition et modernité dans cette « MOGA Création ». La deuxième bonne raison, c’est que tous les bénéfices de ce nouveau morceau iront aux associations Yerma Gnaoua et celle des Issaouas d’Essaouira afin d’aider les musiciens et leurs familles locales à surmonter la crise du COVID19. Un voyage des sens ravissant, solidaire et dépaysant. Cet épisode est le premier de la série vidéo A Day InParallells traduit, à travers ses enregistrements, une culture, une ville ou un pays spécifique.

Nerlov – Piste noire

Qui a dit que le spleen n’était plus à la mode ? Ses morceaux sont cyniques, il a fait cramé sa crêpe de quarantaine, mais son spleen authentique et bien produit : c’est du tout cuit (ok facile). Le clip Piste Noire réalisé par Simon Higelin est tout simplement hallucinant. Si vous avez besoin d’autres sons pour vous calmer, il nous a concocté une playlist TEMPS CALME réunissant plus de 50 bijoux pop folk. Et ce chanteur désabusé vous a aussi préparé beaucoup d’amour (vache) sur son nouvel EP JE VOUS AIME TOUS.

Gaetan Nonchalant – Gagner son pain

On poursuit dans la pâtisserie et dans le port de la moustache. Plutôt que de pointer du doigt la condition humaine, Gaetan Nonchalant décide de prendre du recul avec le morceau Gagner Son Pain qui parle d’obligation de travailler : « Ce titre est une tentative d’apaisement par rapport à celle-ci. » Gaetan est joliment absurde, décontracté et bien plus profond que ce qu’il ne laisse paraitre à l’instar de notre phénomène national Philippe Katerine. Petit clin d’oeil bien pensé, ce clip sort le jour de la Fête du Travail et accompagne la sortie de son tout 1er EP Tout ça pour ça. 

Lilly Wood and The Prick – Lonely Life

Avec ce titre folk et solaire, Lilly Wood and The Prick renoue avec ses premiers amours. Cette pépite issue de leur quatrième album en préparation, est écrite en juillet dernier et reste longtemps secrète… Lonely Life ne pouvait pas mieux tomber que pendant ce confinement. Il est accompagné d’un petit vidéo clip fait maison, qui montre avec un peu de douceur et de tendresse le quotidien du duo sans filtre et sans trucage, jour après jour, réalisé avec différents plateformes de réseaux sociaux, Skype, Face Time et House Party. On vous reçoit 5 sur 5.

Bertrand Burgalat – Vous êtes ici

Vous êtes ici mais vous pourriez très bien être aussi là-bas. Bertrand Burgalat nous propose une ballade mentale aux 4 coins du monde sur Google Earth dans son clip signé Benoit Forgeard et Natacha Seweryn. « J’allais sortir ce morceau à la fin de l’année avec mon prochain album, mais les paroles de Marie Möör ont une résonance particulière actuellement » confie le compositeur avec près de 200 disques à son actif (et le sérieux label Tricatel). « Vous êtes ici, vous vous envolez « , dit la chanson. A son écoute, on oublie tout et on plane ! 

YELLE – Je t’aime encore

YELLE fait son grand come back ! Le moins que l’on puisse dire c’est que la chanteuse pop sait s’entourer. Elle se positionne entre les doigts de fées et autres mooves fougueux de Charlie Le Mindu, coiffeur des stars (Lagy Gaga entre autres) et la caméra de Loïc Prigent, journaliste mode des it girls et intime des stylistes : ici pour la première fois à la réalisation. YELLE signe une lettre ouverte aux Français avec son titre Je t’aime encore. Un projet plus mature, une voix plus grave et beaucoup moins démonstrative que par le passé. Il s’agit du premier extrait de son album à venir début septembre 2020. Nous aussi, on t’aime encore plus !

Alice et moi – Je n’ai rien à faire

Alice et moi a invité ses followers qui s’ennuyaient pendant la qu*** à participer à ce clip home made. Le résultat ? Un clip frais, qui ne se prend pas au sérieux et déculpabilisant à souhait. Alice décide ici de détourner son propre single J’en ai rien à faire en un très actuel Je n’ai rien à faire en direct de son canap’. La chanson a certes pour but de nous faire sourire mais aussi de soutenir les soignants, les chercheurs, et les personnes vulnérables face à l’épidémie : tous les droits du single seront reversés à la fondation de France pour « Tous unis contre le virus ».

Quinzequinze – Phénix

Les membres du groupe Quinzequinze sont originaires de Polynésie, revendiquent faire de la « musique climatique » et se sont rencontrés dans une école de design graphique. Pas étonnant lorsque l’on découvre le nombre de pépites visuelles venues d’autres mondes qu’ils ont pondus depuis leurs débuts. Le morceau Phénix est une célébration des aléas de la vie, des hauts et des bas, sur un fond onirique et bucolique avec une vibe dub & r’n’b. Cette douceur tant auditive que visuelle a été réalisée par deux des membres du collectif Julia et Robin (aussi connus sous le nom de Moutarde & Miel) et avec l’aide de leur amie Delphine Ouattara, en quarantaine. 

Le Motif – Next 

Quel est Le Motif valable pour mater ce clip vidéo ? Ce jeune artiste que vous avez pu apercevoir dans Clique, l’a tout bonnement produit et réalisé en direct de son salon. Il s’est improvisé réalisateur le temps du confinement pour illustrer son titre Next entre explosions créatives, éléments colorés empruntés à la pop culture, collages, et tout ça sur un titre entrainant. Pour les intéressés, le producteur a même fait des tutos : un qui vous explique comment faire un hit et l’autre comment faire un clip en quarantaine. Il y en a pour qui confinement rime avec créativité et productivité, il nous reste plus qu’à écouter toute sa playlist !

Parcels – Live Vol.1

Les Australiens les plus cools d’Europe ont réussi à mettre tout le monde d’accord après leur single Overnight en collaboration avec Daft Punk et leur dernier disque éponyme. Ils reviennent aujourd’hui avec une vidéo de plus d’1h de studio pour illustrer leur nouvel album live comme un cadeau à leurs fans. Tout cela a été enregistré dans les conditions du live sur bandes magnétiques dans les légendaires Studios Hansa à Berlin (David Bowie, Iggy Pop, Nick Cave…). « Je voulais que la caméra soit à la fois passive et intimiste, pour que l’on puisse observer à une distance respectueuse, et en même temps se promener dans la pièce comme un.e ami.e » confie la réalisatrice Carmen Crommelin. Un beau « présent » avec le sentiment d’être privilégié, au premier rang et spectateur de leur processus de création.

Restez au courant de notre actualité en vous abonnant à la POP NEWS.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus