Les clips de la semaine avec Arlo Parks, Philippe Katerine, Voyou, Geeeko…

[Clip] – Duo – Philippe Katerine, Angèle et Chilly Gonzales

Philippe Katerine et Angèle à dos de dauphins volants, la valse des sentiments d’Arlo Parks, la déclaration d’amour au rétro-futurisme de Grimes… voici la sélection des clips de la semaine !

Philippe Katerine – Duo (avec Angèle & Chilly Gonzales)
Tiré de son excellent album Confessions, le titre Duo de Philippe Katerine est une ballade enchantée électro-pop avec les deux magnifiques guest stars que sont Angèle et Chilly Gonzales. Le clip, réalisé par Manou Milon brille par sa simplicité et son sens de l’absurde. Un beau miroir tendu à la musique de Katerine, elle aussi très absurde, mais aussi très belle.

Arlo Parks – Eugene
Âgée seulement de 19 ans, Arlo Parks (voir notre article : « 9 choses à savoir sur Arlo Parks ») on parlait d’elle dans cet article) est une sensation néo-soul venue de Grande-Bretagne, inspirée par Otis Redding, Kendrick Lamar mais également par King Krule. Dans Eugene, son premier single de 2020, la jeune londonienne d’origine franco-tchado-nigérienne « explore l’agonie, la jalousie et la confusion que l’on peut ressentir lorsque les lignes sont brouillées entre amour platonique et romantique ». Dans ce clip réalisé par son ami rappeur Loyle Carner, on voit Arlo Parks allongée dans un lit dans lequel se succèdent différentes personnes. Une manière d’exprimer la valse des sentiments qui se produit lorsqu’on est jeune et que l’on cherche son identité. Un talent brut qui la place dans bon nombre de classements des artistes les plus prometteurs de 2020. Elle sera en concert à Paris le 28 février à La Boule Noire.

Maky Lavender – Bloom
Deux semaines avant la sortie de son premier album, At Least My Mom Loves Me, le rappeur originaire de Montréal Maky Lavender révèle le clip de son single Bloom. Inspiré par les émissions américaines des années 1960, le clip fait écho aux premières apparitions télévisées d’artistes afro-américains et dénonce la marchandisation par une société profondément raciste de ces artistes noirs à succès.

Voyou – Les Humains
Après avoir sorti un album remarqué en 2019, Les bruits de la ville, Voyou est de retour avec Les Humains. Un titre qui raconte les errances d’un doux rêveur qui fait le tour de la planète mais se rend compte que tout ce qu’il désire, c’est être à côté de la femme qu’il aime. Pour ce clip, il a collaboré avec la chanteuse et réalisatrice Norma.

Geeko – Toxic
Geeeko est un rappeur originaire de Forest, l’une des 19 communes qui composent Bruxelles. Inspiré par le mumble rap venu d’Outre-Atlantique, Geeeko fait partie de cette génération de rappeurs qui ont parfaitement digéré l’héritage du rap US : Travis Scott ou Burna Boy font partie de ses références actuelles. Dans Toxic, Geeeko prend a contrepied l’ambiance Saint-Valentin et nous parle en musique des relations toxiques. Son premier album est attendu au printemps.

Tom Misch & Yussef Dayes – What Kinda Music
What Kinda Music est né d’un coup de foudre musical entre deux artistes londoniens de talent, Tom Misch, musicien et producteur de jazz/soul/funk et le batteur de génie Yussef Dayes, ex-membre de feu Yussef Kamaal, le duo d’acid jazz qu’il formait avec son compatriote Kamaal Williams. Réalisé par Douglas Bernardt, le clip crépusculaire aux tons sépias suit la déambulation d’un jeune homme torturé à travers le métro moscovite et la forêt. Un album réalisé par les deux artistes est apparemment en préparation, la sortie est prévue pour avril 2020. Restez branchés…

Grimes – Delete Forever
Figure majeure de la scène expérimentale canadienne, Claire Boucher, alias Grimes, continue d’explorer les possibles, tant musicalement que visuellement. Adepte du mélange des genres, Grimes sait allier underground et mainstream et incorpore dans sa musique influences électroniques, trip-hop et pop. Elle prend également un malin plaisir à se mettre dans la peau d’une princesse venue d’un monde rétro-futuriste, comme Björk le faisait avant elle. Delete Forever est extrait de son prochain album, Miss Anthropocene, dont la sortie est prévue pour le 21 février.

Jehnny Beth – Flower
Jehnny Beth, leadeuse du groupe Savages, nous offre une incroyable rêverie érotique, signée par le célèbre Anthony Byrne (Darkness, Peaky Blinders). Un son doux qui s’emballe, à l’image du désir qu’elle murmure, chante et clame. Flower n’est qu’un avant-goût d’un album solo, intitulé To Love Is To Live et à paraître le 8 mai 2020. Jehnny Beth sera en concert à la Gaîté Lyrique le 4 juin prochain.

Working Mens Club – White Rooms & People
Working Mens Club sortent leur troisième single, entre rock psyché et new wave. Emmené par leur leader Sydney Minsky-Sargeant, cette formation post-punk est originaire de la banlieue de Leeds… On les avait découvert au festival Eurosonic et vous pourrez les découvrir en live lors du festival Les Inrocks qui aura lieu du 5 au 7 mars à la Gaîté Lyrique.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus