Rentrée littéraire féministe et humaniste : 20 oeuvres illustrées pour petits et grands

Extrait du livre « On n’est pas des poupées »

Quels sont les livres pouvant expliquer et inculquer aux jeunes enfants ou ados ce que sont le féminisme, l’humanisme, la tolérance, l’anti-sexisme, anti-racisme ? C’est la question à laquelle se propose de répondre la moitié du duo rock Bandit Bandit, Maëva Nicolas.

#LUNDI14septembre c’est le mouvement lancé par des collégiennes et lycéennes pour protester contre des règlements vestimentaires trop strictes de leurs écoles – leur empêchant notamment de porter des épaules dénudés et des jupes trop courtes au bahut (alors que les garçons eux ne sont jamais concernés par ces restrictions). Au delà, de la journée de mobilisation sur les réseaux sociaux, Maëva Nicolas, la moitié du groupe Bandit Bandit (duo sélectionné aux Inouïs du Printemps de Bourges), nous propose de saintes lectures pour éduquer nos marmots et nos voisins à ces questions d’égalité et de tolérance.

View this post on Instagram

Il y a quelques jours, après que des lycéennes aient dénoncé la manière injuste dont leurs établissements leur avaient interdit l'entrée en cours pour cause de tenues "provocantes", le hashtag et le mouvement #Lundi14Septembre étaient nés. Objectif : encourager les étudiant·e·s à arriver en cours habillé·e·s de manières jugées "indécentes", pour affirmer leur liberté face aux jugements et actes sexistes. Pour rappel : "Nos tenues ne sont pas le problème. Le problème, c'est le harcèlement, les agressions et les viols" @NousToutes ✊✊✊

A post shared by Tapage (@tapage) on

« On en parlait pas ni à l’école, ni dans les médias ou encore dans ma famille »

Maëva Nicolas nous raconte d’où est née l’idée de dresser pour General POP cette liste d’ouvrages accessibles à toutes et à tous :  « C’est après une séance shopping avec ma nièce de 13 ans qui m’expliquait qu’à son collège les filles n’ont pas le droit de porter des shorts et des débardeurs que j’ai eu une conversation avec ses copines sur leurs droits en tant que femmes en devenir, ainsi et toutes sortes de discriminations liées au genre, à la couleur de peau, la classe sociale ou encore l’orientation sexuelle.  » Et oh surprise ! Maëva se rend compte que toutes ces gamines sont rudement bien informées et alertes à ces problématiques, en comparaison à sa génération : « Toutes ces notions là sont arrivées que beaucoup plus tard dans ma vie, parce qu’on en parlait pas ni à l’école, ni dans les médias ou encore dans ma famille. » 

Pour aller plus loin, Maëva s’est donc demandé quelles types de lectures pourraient enrichir leur éducation et a écumé toutes sortes de références – en évitant soigneusement les bouquins truffés « de termes compliqués qui pourraient très rapidement les décourager. » Voici la liste complète des oeuvres sélectionnées par la chanteuse de Bandit Bandit (qu’on avait invitée au micro de notre General Pop Cast) :

Extrait du livre Nils Barbie et le problème du pistolet

Dès 3 ans 

Nils Barbie et le problème du pistolet, de Kari Tinnen et Mari Kanstad Johnsen (chez Albin Michel)
L’histoire d’un petit garçon dont le papa lui promet de le mener au magasin de jouet, ce dernier essaie de la convaincre de choisir un pistolet en plastique alors que le plus grand souhait caché de ce petit gars c’est d’avoir une Barbie et rien ni personne ne pourra le faire changer d’avis.

On est pas des super-héros ou On n’est pas des poupées, de Delphine Beauvois et Claire Cantais (chez La Ville Brûle)
Deux albums pour lutter contre les stéréotypes.

Extrait du livre « On n’est pas des super héros »

Dès 6 ans 

Ni poupées, ni super-héros !, Delphine Beauvois et Claire Cantais (chez La Ville Brûle)
Premier manifeste anti-sexiste.

Les vraies filles et les vrais garçons, d’Audren (chez Thierry Magnier)
Une petite fille débarque dans une nouvelle école et ne comprend pas bien pourquoi les filles et les garçons sont en guerre. Elle compte bien tout faire pour y remédier.

Le racisme et l’intolérance, Louise Spilsbury et Hanane Kai (chez Nathan)
10 chapitres pour raconter aux plus petits ce que de trop nombreux grands (cons) n’ont jamais appris : la tolérance.

Avril et le monde truqué (BD + Film), d’Elizabeth Barféty et Jacques Tardi (chez Casterman)
Dans un monde dominé par un terrible Napoléon V et marqué par des enlèvements fréquents de scientifiques, une jeune fille part à la recherche de la vérité. Une science-fiction à peine voilée si on se place dans un futur incertain…

Dès 10 ans 

Beyonce est-elle féministe ? de Margaux Collet et Raphaëlle Rémy-Leleu (chez First Edition)
Ce livre engagé et sans tabou répond à 10 questions autour de l’égalité entre les femmes et les hommes pour lutter contre le sexisme.

Histoires du soir pour filles rebelles (Tome 1 et 2) d’Elena Favili et Francesca Cavallo (chez Les Arenes BD)
Oubliez les contes de fées ! Ces femmes là sont géniales et voilà leur histoire (vraie).

Culottées, des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent (Tome 1 et 2) de Pénélope Bagieu (chez Gallimard)
Croqué par la géniale autrice récompensée par le prix Eisner de la bande dessinée au festival Comic-Con, Culottées raconte l’histoire de ces femmes « qui ne font que ce qu’elles veulent ». Adieu les préjugés !

15 ans et plus

Peau d’homme, Hubert et Zanzim (chez Glénat)
Oubliez votre vieux bouquin de Peau d’âne… Une fable moderne qui questionne le rapport au genre et à la sexualité.

Moxie, de Jennifer Mathieu (chez Milan)
L’heure de la révolution a sonné dans le lycée de Vivan Carter. LES MOXIE GIRLS CONTRE-ATTAQUENT !

L’origine du monde, de Liv Strömquist (chez Rackham)
« Sous la plume acérée de Liv Strömquist, défile toute une galerie de personnages (pères de l’église et de la psychanalyse, pédagogues, sexologues) dont les théories et les diagnostics ont eu des conséquences dévastatrices sur la sexualité de la femme. » Glaçant et mordant !

Princesse Mononoké des Studios Ghibli

Mais aussi des films d’animation…

• Les incontournables films du Studio Ghibli qui traitent d’amour, de féminisme, d’écologie, de tolérance.
Ernest et Célestine (qui parle de tolérance)
Tout en haut du monde (une jeune fille aventurière)
Mia et le Migoo (écologie et plus)
Parvana (pour les plus âgés)
Calamity (qui sort en salle très bientôt)

Et pour les plus assidu(e)s, on vous recommande l’épisode de rentrée littéraire du podcast, Quoi de Meuf : Féministes jusqu’au bout des mots.

 

Retrouvez l’actualité du groupe Bandit Bandit sur son profil instagram.

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus