Sorties de la semaine : une transe, du soleil et quelques pas de danse

Extrait du clip d’Addenda – Hervé

Au programme : Gia Margaret et ses instrumentales immersives, Hervé et un premier album Hyper recommandé, une excursion italienne avec Edoardo Florio Di Grazia et les premiers remixes du dernier album de Yuksek Nosso Ritmo.

En attendant de réinvestir les clubs et de partir en vacances, laissez vos oreilles s’en charger…

Gia Margaret – Mia Gargaret

Entorse nécessaire au calendrier pour le dernier album de Gia Margaret, paru le 12 juin. Après son premier disque There’s always glimmer, l’artiste mène une transe instrumentale dont Lesson est le seul titre chanté. Et si l’ensemble est joliment mené, c’est pourtant par dépit : la chanteuse américaine ayant été malade et incapable de chanter, elle a pensé ce disque comme une thérapie dont la dernière chanson annonce la suite. Une jolie façon de clôturer un album sleep rock dont les revenus du mois de juin sont reversés à The loveland foundation, une organisation qui soutien psychologiquement et matériellement les femmes noires. Une raison de plus, s’il en fallait de courir écouter ce nouvel album. On vous aide, le lien est ici.

Hervé – Hyper

On l’a vu émerger avec le groupe franco-britannique électro-pop Postaal. Depuis longtemps, la rédaction vous partage ses clips : Maelström, Trésor, Si bien du mal… Nous l’avions reçu au micro de General POP Cast. Enfin sort ce premier album solo où Hervé pose ses textes en français d’une belle voix suave. Le jeune artiste sait aussi faire danser, on en tient pour preuve son très bel Addenda, titre introspectif sur un rythme à la Daft Punk. Tantôt rétro avec ses lignes de basse funk, tantôt poétique avec de beaux double sens, Hervé signe avec Hyper un premier album solaire, parfait pour la route des vacances (à l’aller). Et il s’écoute ici.

Edoardo Florio di Grazia – Vive l’Itance

Vous partiriez bien en voyage ? L’auteur-compositeur et chanteur Edoardo Florio di Grazia vous emmène en Italie aux côtés d’Alexia Rèveleau. Un road-trip transalpin folk pour un EP solaire et vivant. Après les titres On monte la marée et Ragazzo Triste, Edoardo Florio di Grazia publie de nouvelles chansons pour vous transporter. Le duo interprète trois titres et inclue deux reprises instrumentales de C’était pas moi. Un disque spontané dont le mot valise Itance (Italie/France) qui lui sert de titre prend tout son sens dès les premières notes. En attendant de faire vos valises, laissez vos oreilles prendre de l’avance en cliquant ici.

Yuksek – Nosso Ritmo (Remixes Pt.1)

En attendant de pouvoir décemment taper du pied (ou indécemment, c’est selon), voilà des remixes de Gorgeous, issu du dernier album de Yuksek Nosso Ritmo. Au programme : Chloé, Dombrance, Jack Burton et Might Mouse pour reprendre ce titre réalisé aux côtés des australiens Confidence Man. Le son groove, disco est décliné à toutes les sauces. Club, house ou techno plus sombre, tout est bon pour soutenir les voix de Janet Planet et Sugar Bones, chanteurs de l’excentrique groupe australien. En prime, une version longue du titre pour vos plus beaux pas chaloupés. Pour vous entraîner avant la réouverture des clubs, les remixes s’écoutent ici.

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Mathis Grosos.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus