Les clips de la semaine : Victor Solf, Sébastien Tellier, Michel, Hervé…

Extrait du clip de Itzama

L’été pointe le bout de son nez dans les clips de la semaine : le temps est à la rêverie et aux amours de vacances, à la liberté retrouvée et au lâcher prise ! 

Victor Solf – The Salt Of The Earth 

On retrouve chez Victor Solf, l’héritage soul, les notes au piano, l’authenticité et la voix comme principal instrument. On lui découvre, un fulgurant lâcher-prise et la danse, dans la vidéo de The Salt of The Earth réalisé par Liswaya (qui a notamment réalisé plusieurs clips de Her). Raegular (qui s’occupe entre autres de l’image pour Lomepal, Nemir, Nekfeu…) a aussi ajouté sa petite touch en transformant la vidéo « comme un tableau vivant et surréaliste qui évolue tout au long de la chanson. » Le 29 Mai, l’EP Aftermath sortira en vinyle et en attendant de le retrouver pour son premier live le 9 Décembre à la Gaité Lyrique, vous pouvez le (re)découvrir au micro de notre General POP Cast.

Itzama – Rêverie

Itzama c’est avant tout « une bromance animée par la passion et les rêves ». Après nous avoir dévoilé l’élégant clip Blanc Ivoire aux côtés de Lord Esperanza et Nelick, le temps est à la Rêverie et aux souvenirs d’été rétro. Le duo indie pop composé de Majeur-Mineur et Jones Blanke adepte des collages/ scrapbooking (à découvrir sur leur insta) revient avec une vidéo presque irréelle réalisée par Maverick. Une délicate composition de vidéos, de clichés instantanés, de voyage, d’amis (coucou Sally), de cocktails, de tournées, de plage, de sables chauds… tout ce qu’on se souhaite pour cet été. Il ne reste plus qu’à espérer, ça, et leur EP caliente qui sort le 29 mai. 

Sébastien Tellier – Stuck in a Summer Love

Alors que l’extravagant Sébastien Tellier se complaisait dans la routine du quotidien avec A Ballet et Domestic Tasks, il se remémore ici la belle époque (ou pas) de son premier amour d’été. Stuck in a Summer Love est une Ritournelle entêtante qui parle du fait d’être prisonnier de l’amour, presque esclave de ses sentiments. Dans le clip hypnotique réalisé par les illustrateurs Mrzyk & Moriceau, on peut voir le chanteur se faufiler entre les courbes voluptueuses d’un corps féminin, qu’il semble avoir dans la peau. Le temps est à l’éveil des sens ! Son album Domesticated est annoncé pour le 29 mai 2020.

Arigato Massai – What a day 

What a day ou plutôt devrait-on dire What a Year ! Le duo d’électro parisien fait l’état des lieux de la situation actuelle en se rendant dans les grandes villes (Lyon, Paris, Los Angeles, NY…), là où tout s’est stoppé net pendant quelques mois. Les images inédites sont incroyables et nous font voyager au gré de leur boucle électro. Quand les chats sont pas là, les souris dansent… « Les villes sont vides, la nature reprend ses droits alors profitons de ces belles images ! » What a day est un extrait de leur EP How we go. On vous conseille d’aller mater le clip poignant et entrainant You Boy en feat avec Yanis.

Hervé – Maelstrom

Après la fameuse recette de crêpes dans Si bien du Mal, ce transfuge de Bashung 2.0 décide aujourd’hui de nous montrer un aperçu des paysages du Finistère. Véritable allégorie du jour d’après, le clip de Maelstrom met en scène un Hervé libéré, à la poursuite de son destin. On le retrouve en train de courir en plein milieu de la route, entouré de champs et de la mer avec toute la spontanéité et les good vibes qui le caractérisent. Fun fact : le clip est encore une fois bien sur fait maison, réalisé avec son Iphone scotché sur la voiture de son père. On en attendait pas moins ! « Il est pour moi une photographie de l’instant présent, l’illustration même des tourbillons et des tempêtes que nous avons traversés et qui nous accompagnent encore aujourd’hui. » confie le chanteur. 

Gussstave – *MARMALADE

I think I need to find the time for lonely, wanna get a little lonely, cause I got predictions for you, Oh I slow drive on the sunrise, I’m fearless’ fredonne Gussstave sur les hauteurs de Paris. Quand il n’est pas en train de rider sa planche de skate à LA (Flying Limousine), il se prépare aux chaudes soirées d’été sur un fond de ballade dream pop. Le clip est réalisé par son acolyte Léo Schrepel à l’Iphone 7. Sur son premier EP à venir, le jeune franco-britannique s’inspire de l’Histoire de l’Art, de ses expériences et de poèmes de T.S Eliot pour nous plonger dans une époque nostalgique qu’il n’a pas vécue. Son EP ‘Bedroom Posters (*Spring)’ sort le 19 juin sur le label Half Awake Records.

Marty de Lutece – Nudes

Embarquez dans l’univers de Marty de Lutece. Ce rappeur lyonnais nous plonge dans sa quête d’un paradis perdu (le temps du confinement) dans Nudes ou comment appréhender la sexualité à l’aire du digital et du Covid19. L’ex membre du duo Lutèce, opte pour des prods vaporeuses et une pop mélancolique, un mélange de violence avec la réalité et d’amour avec l’imaginaire. Quitte à se Brûler les ailes, Marty a mis au monde quelques morceaux envisageant un Cruel été… On est persuadés que ce ne sera pas si terrible. Sa nouvelle mixtape à paraitre le 12 juin prochain sur le label Jeune à Jamais.

Crystal Murray – Easy Like Before 

Pour Crystal Murray, tout semble être Easy Like Before. Il faut dire qu’elle et sa bande de copines, Gucci Gang, sont devenues les meufs les plus branchées de la capitale sur Instagram à seulement 14 ans. Après avoir collaboré avec les plus grandes marques (Beats, Converse), être à l’affiche de leur propre film documentaire, elles lancent Safe Place en 2018 : une plateforme qui donne la parole aux femmes victimes de harcèlement et d’agression. Son single Princess tiré de son premier EP I Was Wrong est apparut dans la BO du film Deux moi de Cédric Klapisch et a été utilisé pour illustrer une campagne publicitaire de Dior. Aujourd’hui, la jeune chanteuse R’n’B revient avec un clip signé et animé par le motion designer KISOL, connu pour son travail à l’esthétique 90’s. Malgré son jeune âge, Crystal a tout d’une grande.

Michel – Tejla 

Michel a encore frappé là où on ne l’attendait pas. Dans Tejla, son nouveau track, il préconise à qui veut l’entendre, les différentes raisons qui poussent à Tej quelqu’un : les ballerines en club, les nudes en DM, les catfish, les tromperies avec Mathilde & Coralie… tout est passé au crible. Le clip signé Dutonn ressemble à un jeu vidéo futuriste mais hyper réaliste en plein décor urbain sur l’autoroute des excès. Alors si on ne te respecte pas dans ta relation, tejle ou tejla ! C’est le Vrai Michel qui le dit. Si vous voulez en apprendre sur ce mystérieux personnage, on l’avait reçu au micro de notre General Pop Cast.

IDLES – MR. MOTIVATOR

Ce clip de Mr. Motivator pourrait presque nous donner l’envie de nous remettre au sport avant l’été… ou pas du tout, parce que tout le monde s’en fout ! Joy As an Act of Resistance voilà ce que prône le groupe punk originaire de Bristol. Il signe, encore une fois, un hymne remplit d’énergie qui nous fait encore plus de bien en ces temps troubles. La vidéo, réalisée par leur soin, est un workout endiablé et libéré « de la plus belle communauté de salopards jamais réunis. » explique Joe Talbot, le chanteur de la joyeuse bande. Mr Motivator est le premier single du troisième album d’IDLES. All is love.

Retrouvez nos sélections précédentes ici.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus