[Podcast] Victor Solf, soulman magnifique au micro du General POP Cast


Victor Solf au micro du General Pop Cast © Morgane Quere

Pour ce 16e épisode, Victor Solf (ex HER) nous raconte son retour en solo et un premier EP baptisé Aftermath. « Un nouveau départ » pour le songwriter qui nous a aussi confié sa passion pour le hip-hop et le basket, sa vision du féminisme et son rapport à la langue de Shakespeare.

Impossible de rester de glace avec notre invité de la semaine. Avec sa voix tout en maîtrise et sa soul fiévreuse, Victor Solf incarne le renouveau de la soul made in France. Un talent brut, qui ne demandait qu’à éclore en solo après la magnifique aventure Her. Son premier EP solo, Aftermath, sorti fin janvier dernier est un petit bijou intime et personnel, composé et enregistré dans sa maison de Montreuil. Y évoquant avec pudeur la disparition de son ami de toujours Simon Carpentier (moitié de Her) et la naissance de son fils, Victor Solf nous livre un disque puissant et très sûrement thérapeutique.


© Morgane Quere

Back to basics

Dans cet EP, Victor Solf a axé la composition principalement autour du piano, son premier instrument, qu’il avait un peu délaissé. C’est donc armé d’un cahier et d’un piano qu’il commence la construction de cet EP. Et pour redonner au piano toute l’importance et l’envergure qu’il voulait, Victor Solf a fait appel à Guillaume Ferran et David Spinelli, pianiste pour l’un et producteur pour l’autre, membres émérites du groupe niçois Griefjoy. Un processus qu’il a détaillé dans cette émission.

S’il occupe une place importante, c’est néanmoins en légère sourdine que le piano distille ses mélodies dans les quatre titres qui composent Aftermath. Cela permet à la voix de Victor de prendre toute la place, la densité et la sensibilité qu’elle mérite. Ce combo piano-voix est un cadeau du ciel : il se passe quelque chose lorsque l’on entend les premières notes de Traffic Lights, que Victor nous a joué en live à la fin de l’émission (à partir de 38:20)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par General Pop (@general.pop) le


C’est également un retour aux classiques soul US qu’a opéré Victor Solf pour cet EP. Lorsque Vincent Malone explique qu’il lui fait penser à Chet Baker, Victor Solf acquiesce et dit se reconnaître dans l’héritage jazz et soul américain. Marvin Gaye, Otis Redding et surtout Al Green son des références ultimes et l’influence de ces figures tutélaires l’ont poussé à faire de sa voix un instrument capital, voire le plus important. Et vu ses capacités vocales, il aurait tort de s’en priver…


© Morgane Quere

« Avec cet EP, je me suis dit que j’allais chercher l’émotion »

Comme nous le confie Victor Solf dans l’émission : Aftermath, c’est un disque très personnel dans le processus d’enregistrement, puisque tout a été mis sur bandes dans son home-studio de Montreuil. Une intimité et un esprit DIY qui se ressent beaucoup dans l’EP. Victor Solf a aussi renoncé à chercher la perfection. « Avec ce projet je me suis vraiment dit que j’allais chercher l’émotion. »

Cette spontanéité est sensible à l’écoute : sa voix sur le titre Hero a été enregistrée en une prise. « C’est ça que j’ai exploré sur ce projet solo : quelque chose de beaucoup plus fragile. Même quand il y avait des petites imperfections qui se glissaient dans ma voix, je les gardais. »

Ecoutez le 16e épisode du General POP Cast avec Victor Solf sur le Site du Poste Général (disponible également sur AcastSpotify et Itunes). Bonne écoute à tous !

Autour de la table et en compagnie de notre animatrice Abigail, toujours la même team : on vous met au défi de retrouver le nom de tous les titres du blind test de Vincent Malone (à partir de 7:55). Étaient également présents Kenza qui questionnera Victor sur le féminisme – qui salue au passage son label Neuve (à partir de 21:35), Reuben qui interroge le rapport à la sape de Victor (à partir de 31:58) et Clément qui a passé en revue les meilleurs commentaires de ses vidéos YouTube (à partir de 25:40).

Chaque semaine notre équipe vous propose un podcast dédié aux jeunes talents musicaux à l’occasion d’un talk-show et d’un live inédit enregistré dans les studios du Poste Général, situé sur la mezzanine des Magasins Généraux à Pantin.

Aux manettes du jingle de l’émission cette semaine, on remercie chaleureusement Fantastic Mister Zguy

Retrouvez tous nos épisodes du General POP Cast ici et plus de podcasts sur le site du Poste General.

Bonne écoute !

Crédits photos et vidéos : Morgane Quere

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus