La playlist de la semaine, pleine de bonnes choses et de bonnes nouvelles

Capture d’écran du clip “Le Palier” d’Hiba

Avec Hiba, The Reds, Pinks and Purples, Requin Chagrin ou bien encore Le Noiseur, la playlist de la semaine a un sacré parfum de bonnes choses et de bonnes nouvelles !

Mais quand celle-ci commence par Life At Parties, extrait d’Uncommon Weather, dernier (et flamboyant) album du Franciscain The Reds, Pinks and Purples, comment peut-il en être autrement ? On peut réfléchir de la même manière concernant le troisième disque de Marion Brunetto, plus connue sous le nom de scène de Requin Chagrin, qui livre avec Bye Bye Baby, dont est extrait Fou, ce qui est probablement son projet le plus abouti. 

Découvrez notre playlist sur Spotify, Youtube et Deezer :

Bonnes choses toujours, le tout jeune duo fraternel Hiba vient souffler un vent de fraîcheur et de décontraction sur un rap français qu’ils prennent, comme Peet, à contresens avec Ce Que La Lune Doit Au Soleil et Sorry nous fait la surprise de l’EP Twixt Us Twain, fruit des nombreux confinements qui paralysent l’Angleterre depuis un an. Moodoïd, quant à lui, s’associe avec Melody’s Echo Chamber pour Only One Man, pépite psyché-synthétique, alors que Clara Luciani célèbre les ruptures façon funk ensoleillé dans Le Reste, parfaite pour passer des vacances du côté de La Ciotat

Alors que Ours et M jouent à un Petit Jeu dans le délicieusement régressif titre éponyme, Myd nous envoie l’ode au field-recording qu’est Let You Speak, nouvel extrait de son tant attendu premier album Born A Loser qui arrivera chez nous le 30 avril 2021. On a hâte. Tout comme le prochain album de London Grammar, On California Soil, qui débarque ce vendredi. 

Bonne chose aussi, Faire l’Amour Dans Les Volubilis, tout comme nous le conseillent Bon Entendeur et Marie-Paule Belle dans leur dernière collaboration. On ne sait pas si la fragrance confectionnée par Lewis OfMan et la maison de parfum parisienne Diptyque a des effluves de volubilis, mais si Orphéon sent aussi bon qu’il sonne, alors on s’en aspergera allègrement. Un parfum qui pourrait peut-être transformer le Sad Girl de Charlotte Cardin en Happy Girl, et qui rend Le Noiseur tout à fait Relax, comme il l’était au moment de la sortie de son EP Musique de Chambre.

La résurrection de Darkside, fusion de Nicolas Jaar et de Dave Harrington, devient de plus en plus tangible avec The Limit et ses sonorités à la fois apaisantes et dérangeantes. Moins bonne nouvelle, par contre, celle qui insinue que ROADRUNNER : NEW LIFE, NEW MACHINE de Brockhampton puisse être l’avant-dernier disque du collectif américain, ici en featuring avec une autre pointure de l’indie-rap amatrice de majuscules, JPEGMAFIA, sur CHAIN ON. Rap français mais tout aussi collectif et un peu plus cryptique, Zuukou Mayzie et Osirus Jack nous transportent dans la matrice avec Kevin Mitnick, toujours plus sombre. 

Pour conclure, on peut évoquer l’EP Grand National des liverpuldiens de Courting, du post-punk qui fonce droit au but comme une bonne vieille tactique kick’n’rush, le premier album de Lisasinson, Perdona Mamà, qui ressuscite la twee-punk d’Heavenly à la langue de Cervantès, ainsi que Out Loud, qui nous rapproche un peu plus du quatrième album de Remember Sports, toujours aussi chaleureux. Encore une bonne nouvelle, donc. 

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Article : Jules Vandale – Playlist : Seril Farran & Jules Vandale

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus