Les clips de la semaine, pour vous transporter sur une autre planète

Capture d’écran du clip « My Man » de Kristel, réalisé par Gregory Wagenheim et Jean Chauvelot

Elon Musk se trompe. Plutôt que de créer des fusées Tesla qui explosent à l’atterrissage, il devrait plutôt se focaliser sur les clips de la semaine. De Prudence à Unschooling et de Kristel à Eddy De Pretto, voilà de quoi décoller vers une autre planète.

Unschooling – Social Chameleon

2018, Toronto. Un énorme flash lumineux transperce la nuit. La bombe nucléaire Crack Cloud vient d’exploser, dispersant ses retombées post-punk un peu partout sur le globe. 2021, Rouen. Alors qu’ils se baladaient tranquillement près du site de Lubrizol, les quatres garçons qui composent Unschooling se retrouvent contaminés par ces fameuses retombées post-punk. Retombées dont les symptômes sont : des guitares qui vont dans tous les sens, une basse motorisée, un chanté-parlé partagé entre tension et décontraction ainsi qu’un clip, Social Chameleon, cryptique et aussi lo-fi que la production. Mais, rassurez-vous, la seule issue est un très bon moment à passer en compagnie de leur weird-pop.

Mr. Giscard – H&M

Contrairement à ce que Frédéric Beigbeder nous avait annoncé, l’amour ne dure pas trois ans, mais juste le temps d’une lessive. Romance torride et hallucinée dans une laverie de quartier, sublimée par les performances de Rod Paradot et Jade Legrand, le dernier clip de Mr. Giscard (d’Estaing ?) et réalisé par Marie Puech & Théo Feuillard conte les galères financières et la difficile ascension de l’échelle sociale. Le tout avec une prod plus électro que son premier titre Pho, mais sans que le guyannais d’origine ne laisse sa voix délicatement mâchonneuse derrière lui. 

Eddy de Pretto – Parfaitement

Être invité à une session Colors est toujours un prétexte pour révéler un morceau inédit – et mettre ses plus beaux habits de lumière. Un paradigme qu’Eddy De Pretto applique à la perfection dans cette capsule au sein de laquelle il lève le voile sur Parfaitement, ode à l’anticonformisme qui n’empêche pas d’être heureux, issue de son prochain album À tous les Bâtards. Un refrain aérien qui s’incruste au plus profond de nos neurotransmetteurs dans un décor minimaliste et toujours avec ces teintes qui rendent envieux les coloristes de Pantone : pas de doute, c’est une bonne session Colors. 

Kristel – My Man

Quand on connaît le travail titanesque que peut représenter la réalisation d’un dessin-animé, on ne peut que saluer l’initiative du trio malgache Kristel. Dans My Man, clip à l’esthétique spatio-psychédélique léchée, on suit le parcours d’une petite sonde en quête de vie – et d’amour – dans l’immensité de l’univers. Des images confectionnées par Gregory Wagenheim et Jean Chauvelot qui résonnent magnifiquement avec l’actualité du côté de Mars et qui accompagnent un morceau accrocheur. Un pop/rock qui rappelle un peu les Black Keys, la voix puissante de Christelle Ratri en prime. 

Prudence – Good Friends

Prudence, elle aussi, se retrouve à arpenter des planètes inconnues afin de trouver quelques particules de lâcher-prise, substance de plus en plus rare sur notre bonne vieille Terre. Mélangez un brin d’hyper-pop, quelques danses hypnotiques avec un être métamorphe, des images captées dans une autre galaxie par Léo Chadoutaud et beaucoup de bienveillance :  vous obtiendrez le hit de l’année 2047. « Je ne suis pas extraterrestrophobe, j’ai un ami Saturnien.« 

Hildegard – Jour 2

Hildegard, c’est la rencontre riche en expérimentations entre Helena Deland et la productrice Ouri. Une fusion entre deux esprits polymathes dont Jour 2 est la première descendance, avec ses images capturées par Mélissa Matos et sa rengaine chuchotée aussi hypnotique qu’angoissante. Nous avons trouvé l’origine des géoglyphes : ce ne sont pas des restes de civilisations anciennes ni des cadeaux d’extraterrestre, juste le passe-temps des filles d’Hildegard quand elles s’ennuient.

Gloria – Sabbat Matters

Que se passe-t-il lorsque vous fusionnez trois fanatiques des girls groups des années 1960 façon The Ronettes et Shangri La’s et une instrumentation ne sachant pas sur quel pied danser entre le rock psychédélique de cette même époque et l’indie pop des nineties ? Vous obtenez les magnifiques harmonies vocales de Gloria, de retour ce 5 mars après une pause de trois ans, avec leur Sabbat Matters. Cerise sur le vinyle, le trio féminin nous offre le clip de la chanson-titre, un clip teinté de mysticisme saveur acide lysergique. 

Julien Doré & Clara Luciani – L’île Au Lendemain

Lorsque le vainqueur de la Nouvelle Star 2007 et la chanteuse la plus explosive de France unissent – enfin – leur voix si particulières, cela donne une Île Au Lendemain aux allures de passation de pouvoir. Avec cette mélodie formée de quelques notes plus mélancoliques qu’un ciel gris, toute aussi minimaliste que les images capturées par Brice VDH, le duo est prêt à s’attribuer la paternité d’une toute nouvelle expression : “se sentir comme un piano dans l’eau”

Romane – Fantasy

La fantaisie de Romane conjugue tous ces éléments d’un passé proche et pourtant terriblement éloigné des temps qui courent, éléments que l’on s’empresse tous de retrouver. Dans Fantasy, dont les images festives furent mises en boîte par Tamina Manganas, Romane laisse éclater sa sublime voix soulaire (la contraction de soul et solaire) au-dessus d’une instrumentation accrocheuse. Un premier single qui, on l’espère, en appellera bien d’autres encore

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Jules Vandale

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus