Mysticisme et histoires d’amour dans les clips de la semaine

Extrait du clip Elle pleure en hiver d’Ichon

Yeux brillants et couettes tirées au programme ! De Ichon, à Girl in red en passant par Iliona, les coeurs brûlent sans modération dans notre sélection des clips de la semaine.

Ichon – Elle pleure en hiver

Pour de vrai est sorti en septembre dernier et nous avions rencontré Ichon sous un soleil d’été. C’est tout naturellement que le clip de Elle pleure en hiver a vu le jour hier sous un ciel gris de décembre. Long de 11 minutes et réalisé par Exotica, Ichon dévoile ce jeudi un court-métrage déchirant. Ce dernier le décrira comme “un film racontant la codépendance affective”, nous on aime juste à penser que c’est la vie. Merci, encore Yann.

J.E. Sunde – Risk

Réalisé par Alden Volney, Risk est une enveloppe de soie. Sous forme de clip d’animation, le dernier J.E. Sunde vous fera résolument du bien. Extrait du disque 9 songs about Love (sorti le 20 novembre dernier), Risk est un joli panel de toute l’étendue du talent du songwriter originaire du Wisconsin que nous avions d’ailleurs interviewé il y a quelques semaines de ça. “Love is a risk and it’s worth the risk“, tout à fait Mr. Sunde !

Rone – Esperanza

Un peu d’espoir dans cette année pourrie ? Vous pouvez dire merci au producteur Rone, qui après nous avoir offert l’album Room With A View et son spectacle invitant performance sonore et danse (dont on vous parlait ici), vient sceller 2020 avec le clip animé Esperanza. La vidéo réalisée par Virginie Kypriotis met en scèneun voyage à travers le temps, de la naissance de la Terre et de l’Humanité vers une société futuriste au bord de l’effondrement.” Et une bonne nouvelle n’arrivant pas seule, le label de Rone, InFiné, nous offre aussi Views Of A Room, un disque de remixes invitant la crème de la musique électro internationale (Loraine James, DJ Lostboi, Frieder Nagel…). Alors dépêchez-vous de commander votre vinyle pour Noël, ils sont pressés en édition limitée.

La Zarra – A l’ammoniaque mon dieu (PNL x Piaf)

On ne se questionne plus vraiment sur les influences de La Zarra. Après une collaboration sur l’album Les autres de Niro il y a quelques années, la chanteuse se frotte, indirectement cette fois, à une autre pointure du rap français des années 2010. D’abord surprenante, la fusion entre un morceau de PNL et un autre d’Edith Piaf vire très vite à l’envoutant ! En embrassant A l’ammoniaque et Mon dieu, la toute nouvelle signature Universal prouve une fois de plus que le Rap est la nouvelle chanson française, le tout en rendant un gracieux hommage à notre Edith nationale. What else ?

Sibu Manaï – Rest La Maloya

Extrait de son EP Vavanguer sorti un peu plus tôt cette année, la cover de Rest La Maloya vous emmène en Grèce, dans les hauteurs de Kasos. Et on vous souhaite bon courage pour en redescendre tant la voix aérienne de la chanteuse originaire de La Réunion nous a ensorcelé. Talentueuse sur terre ferme comme en milieu aquatique, Sibu Manaï a plus d’une corde à sa guitare. Championne d’Europe et double championne de France de surf, Justine Mauvin (de son vrai nom) est un talent brut. On en reste bouche bée.

Girl in red – Two queens in a king sized bed

Doux, délicat et sensible, le dernier girl in red est à écouter sous les draps, accompagné si possible. A grand coups de singles depuis maintenant plus de 2 ans, la jeune femme emporte tout sur son passage. Two queens in a king sized bed parle d’un Noël passé avec l’être aimé : “On était allongé dans le lit collé l’un à l’autre et on aurait voulu se sentir encore plus proche, que chaque seconde dure une éternité”. Après les nouvelles restrictions de messire Castex concernant les fêtes de fin d’année, girl in red a le dont de nous donner de jolies idées…

Perez – Allongé sur la plage

T’as de beaux yeux tu sais” dirait à coup sûr Jean Gabin à Perez ! Réalisé par Greg Vezon, le clip de Allongé sur la plage, extrait du fabuleux album Surex sorti en fevrier dernier, est gris et pathologiquement additif. Dos à la mer entre “habits troués”, volonté dêtre “un pirate” et invocation du diable on se demande vraiment comment Perez vit ce confinement…

Nilüfer Yanya – Same Damn Luck

Nilüfer Yanya revient tout en douceur avec Same Damn Luck, Extrait de son EP Feeling lucky paru cette semaine. Réalisé par Molly Daniel, le clip est composé de collages, de scènes tournées à l’argentique et de paysages estivales qui remontent franchement le moral ! La talentueuse britannique, acclamée par la critique avec Miss Universe sorti l’année dernière, prépare son grand retour avec cet EP de 3 pépites… en autant de titres !

Julia Jacklin – baby jesus is nobody’s baby now

Au placard la Maria Carrey, Julia Jacklin est notre mère Noël à tous et à toutes cette année ! Après deux titres compilés sur l’EP to Perth, before the border closes, l’australienne dévoile son Christmas’s song à elle. Mélancolique et aérienne (à l’image de la toile nuageuse tirée derrière elle), il est question de compassion dans baby jesus is nobody’s baby now, bref une jolie ballade qui nous aidera à coup sûr à surmonter ce Noël pas comme les autres.

Iliona – Reste

Après les singles J’ai du mal, Rattrape-moi et Moins joli, c’est au tour de Reste de nous submerger où on y retrouve une Iliona sublime et solennelle. Réalisé par la jeune femme bruxelloise en personne, le clip nous invite à slalomer entre néons bleus, roses et rouges, entre écriture de lettre et ride nocturne en voiture. Bref un délice dans lequel la voix robotique de la Belge s’apparente à un doux logiciel qui semble avoir buggé… et dieu que c’est bon !

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Maxime Verdeille & Abigaïl Ainouz

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus