JOESEF nous promet un avenir moins morose avec son nouveau disque rose

Crédit photo : Nathan Dunphy (@peeohvee)

Notre loverboy écossais préféré est de retour avec un second EP aussi crève-coeur que son prédécesseur : Does It Make You Feel Good ? Par correspondance, il a accepté de nous en confier sa genèse (et son top 3 des breakup songs).

Interviewé à l’occasion du festival des inRocKs en mars dernier (avant le grand lockdown) pour notre General POP Cast (à réécouter ici), le crooner de 25 ans le plus prometteur des UK est de retour avec un second EP aussi crève-coeur que son prédécesseur : Does It Make You Feel Good ?

Reprenant la même recette que sur son fabuleux disque précédent Play Me Something Nice (2019), Joesef invoque la voix soul d’Amy Winehouse, son amour pour le Jazz (et Chet Baker dont il a tatoué sa trompette sur le bras) ainsi que la sensibilité d’un certain Frank Ocean… pour nous confier pudiquement la même histoire d’amour mais sous un nouveau jour !

Play it again Joe !

Dans ses chansons, impossible de s’y tromper, Joesef nous confie ses propres romances (malheureuses), avec une teinte de rose et de gris, d’amour et de spleen, beaucoup de paillettes émo et de mélancolie… Et tout cela enregistré dans l’intimité de son propre appartement. On fond !

Et dire que cet ancien barman de Glasgow, auteur-compositeur autodidacte a hésité avant d’oser se lancer dans sa carrière, un artiste “tardif” pour reprendre ses termes ! Pourtant dès la sortie de son premier EP, il reçoit un accueil dégoulinant d’amour, littéralement encensé par la presse internationale (de Vogue aux inRocKs) et playlisté sur la radio Apple Music 1 (anciennement Beat 1). Cerise sur le cheesecake, le fameux rappeur Loyle Carner l’a rejoint pour un featuring au sommet sur son single I Wonder Why.

Rencontre avec Joesef

A l’occasion de la sortie de ce second ep Does it make you feel good ? Joesef a accepté de répondre à notre interview express :

Comme ton premier EP, ce disque évoque une rupture amoureuse… et précisément avec la même personne aimée, n’est-ce pas ? 

Joesef : Oui, on s’est remis ensemble, et on a essayé que ça fonctionne mais faut croire qu’on a changé et que plein de conneries nous sont tombées dessus. Finalement c’était une meilleure idée de se quitter pour de bon !

Pour ton premier album, va-t-on malheureusement devoir attendre une nouvelle histoire d’amour ratée ?

Qui sait ! On va bien voir qui sera le suivant sur la liste à me saouler (rires), en attendant, j’ai déjà quelques morceaux en boite !

Tu aimes si peu les chansons heureuses ?

Je ne déteste pas les chansons joyeuses, je préfère juste me concentrer sur certains sujets avec un peu plus de gravité que la moyenne. Et puis, qui a envie de m’entendre chanter pour dire que mon quotidien est vraiment génial, hein ?

« Ecouter quelqu’un en peine, personnellement ça me fait me sentir plus normal, surtout quand je traverse une mauvaise passe. »

Quel est ton top 3 des chansons les plus heureuses  ?

Roberta Flack – Feel like makin’ love
SWV – Rain
Mamas and Papas – Dedicated to the one I love

Et les plus tristes ?

Mazzy star – Into Dust
Al Green – How can you mend a broken heart
Chet Baker – I fall in love too easily

D’où vient cette sensibilité jazzy si particulière ?

Je crois que c’est surtout que j’étais élevé avec du jazz dans les oreilles ! J’ai absorbé beaucoup de vieille musique que ma mère mettait à la maison, et si elle avait écouté du Led Zeppelin, je ferais surement du rock de papa ! 

Ma mère m’a inoculé un amour profond pour la musique, comme un art à part entière, ça doit être pour cela que je suis plus enclin à faire des sons plus que tout autre chose.

En intégrant cette couleur rose à ta musique et ce depuis tes débuts, est ce que tu cherches à diffuser un message particulier ?

Nan, c’est juste une couleur, je suis très visuel, et c’était important pour moi d’avoir une sorte d’identité visuelle dès le départ. J’ai toujours était un énorme fan des artistes qui faisaient ça. Je veux que tout mon travail ait une certaine cohérence, de la musique jusqu’au merchandising.

View this post on Instagram

“Does It Make You Feel Good?” EP artwork, cuming to u on october 9th, preorder it via link in my bio and swipe to c how happy it will make me if u do x x x x

A post shared by Joesef (@joesefjoesefjoesef) on

Cet EP a été mis en boite avant la pandémie ?

Oui, je l’ai enregistré en début d’année, juste avant le Covid qui a pris de court le monde, une période si étrange. Pendant le confinement, j’ai enregistré des morceaux, bu tout seul et joué de la guitare entre une tonne d’appels sur Zoom.

Ta musique a l’air aussi triste que ta personnalité est joyeuse, je me trompe ?! Tu peux nous donner 3 trucs pour aller mieux en ces temps moroses ?

Je vous conseillerais de ne pas vous voiler la face, de ressentir votre peine pour un moment, avant de vous remotiver, d’appeler vos proches, et je vous promets que tout ira mieux.

Découvrez l’EP Does It Make You Feel Good? en version digitale et vinyle.

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Abigaïl Aïnouz

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus