[PODCAST] Chassol, Gystère et Joesef invités du General POP Cast – spécial festival Inrocks

Gystère et Chassol, invités de la première partie du General POP Cast – crédit Morgane Quere

Dans cet épisode enregistré en direct de la Gaîté lyrique, il sera question d’oreille absolue, de guarana, du Yellow Submarine des Beatles, d’Issy-les-Moules, de l’avenir de la musique (ou pas) et de tatouages en hommage à Gainsbarre…

Jeudi 5 mars dernier, le festival des inrocks a reçu le compositeur martiniquais Chassol – venu présenter son tout nouvel album Ludi, ainsi que le producteur afro-groovy Gystère et le soulman écossais Joesef en concert à la Gaité lyrique. A cette occasion, l’équipe du General POP Cast – dignement représentée par Abigail Ainouz et Vincent Malone – a posé ses valises et ses micros dans cette nébuleuse artistique dans le ventre de Paris.

« Ce qu’on écoute quand on est ado, ça nous marque comme une madeleine, j’ai pas écouté les Beatles par exemple, et aujourd’hui je n’y arrive pas… bah oui car j’ai plus 17 ans ! « CHASSOL

Pour écouter l’intégralité de cet épisode du Général POP Cast, on vous donne RDV sur le site du Poste Général mais aussi sur Spotify, iTunes et Acast :

Première partie : interview croisée entre Chassol et Gystère

Le compositeur Chassol, spécialiste du phénomène d’harmonisation du réel, nous a raconté la genèse de son dernier album et spectacle visuel Ludi et de ces « sons et bruits qu’on transforme en musique, comme un source inépuisable de matériaux ». S’inspirant de chercheurs comme Pierre Schaeffer ou encore Steve Reich « qui a fait des harmonisations de discours »,  Christophe Chassol tente ainsi de reproduire les démarches de ses aînés en l’appliquant à la vidéo.

« Moi je me prends vachement la tête pour que tout ce que je fais soit digeste et pas abscons, ni élitiste. » CHASSOL

Pianiste pour Cerrone, musicien au Jamel Comedy Club et au Grand Journal, le compositeur Gystère  nous a quant à lui raconté la gestation de son tout premier album (A Little Story, prévu mi-mai), sur lequel il a bossé depuis près de 7 ans avec l’aide de son sextet afro-groovy. On a pu faire la connaissance d’un artiste complet, très inspiré par l’approche empirique : des cassettes VHS, en passant par les jeux vidéos vintage et toute cette culture 90’s (avec le Club Dorothée en tête).

Chassol sur la scène de la Gaité lyrique pour le festival inRocKs – crédit Morgane Quere

L’oreille absolue

Après 16 ans de conservatoire et un papa qui veille au grain pour que la petite famille se fasse une oreille absolue, Chassol nous a confié au micro du General POP Cast son apprentissage rigoureux de la théorie musicale :

« C’est pas inné, c’est de l’acquis, c’est à force de (bosser)… C’est mon père qui me disait : il faut que tu dises les notes à chaque fois que tu travailles quoi que ce soit, c’est ce qui développe ton oreille ! » CHASSOL

Gystère apprend de son côté  la musique de manière autodidacte et DIY depuis son adolescence… comme il nous le raconte avec humour :

« Pour moi la musique c’était quelque chose d’hyper abstrait (…) je ne savais pas comment c’était fait, ni ce que je faisais. Avec un pote, on branchait des dictaphones, des synthés et on lançait tout ça en même temps. On rajoutait des pistes à l’envers, puis à l’endroit. » GYSTERE

Gystère, invité du General POP Cast – crédit Morgane Quere

L’engagement en musique

Artiste et vidéaste, Gystère propose sur sa chaine Youtube des faux programmes TV 90’s, ces Gystères Show, et des courts métrages comme son clip de Womxen, où il dévoile une facette engagée de sa personnalité, pro-féministe et luttant contre les débordements des contrôles policiers. Dans cet épisode, il nous raconte pourquoi :

« Je me suis fait bolosser par les keufs depuis mes 14 ans et pourtant j’habite à Issy-les-Moulineaux et c’est assez tranquille. Un jour, ils ont même caché du shit dans ma poche pour faire croire que c’était moi, mais je ne savais même pas encore ce que c’était, bref ils n’ont pas arrêté… les keufs du coup c’est ma muse, j’en parle tout le temps dans mes chansons » GYSTERE

Quant à Chassol, il nous décrit son « engagement radical » – assumant très ouvertement et non sans ironie son statut « de petit bourgeois » – et ce à travers sa manière de composer :

« Moi le truc que j’ai trouvé, c’est de faire mon boulot le plus minutieusement possible, de passer des nuits blanches : c’est une forme de militantisme… Je m’engage à fond et je ne lâcherai pas l’affaire, je suis très méticuleux et c’est ça, ma forme d’engagement.  » CHASSOL

Le compositeur martiniquais nous a aussi confié le soutien et l’implication de son label Tricatel – fondé par Bertrand Burgalat : « ils sont géniaux, ce sont des radicaux, qui m’ont signé à l’époque où personne ne voulait de moi, et ils n’oublient pas que le stade expérimental a vocation à être dépassé (…) car c’est dur de faire de la musique populaire qui cherche ! »

Chassol sur la scène de la Gaîté lyrique – crédit : Morgane Quere

La bonne recette pour devenir musicien en 2020 ?

« Je pense que l’ennui c’est important. On s’ennuie beaucoup gamin, et c’est là qu’on créer des trucs »  GYSTERE

A l’heure des tutos qui fleurissent sur internet et des révolutions académiques, nous avons demandé à nos deux invités leurs avis sur la vision de l’apprentissage musical en 2020, notamment à Chassol qui propose régulièrement des « leçons d’improvisations à une jeune public » sur France Musique :

« J’adore l’idée de l’apprentissage, j’ai adoré le conservatoire, mais je trouve aussi que c’est mal foutu, les contrôles, les notes. Bon moi j’y arrivais bien, mais à l’adolescence ça s’est un peu gâté… Jusqu’au jour où j’ai reconnu les notes (d’un morceau) à la radio et je me suis dit : ah mais oui c’est ça, voilà à quoi ça servait tout ça ! »  CHASSOL

Joesef au micro du General POP Cast – crédit Morgane Quere

Seconde partie : l’interview FUTUR de Joesef, soulman magnifique

A partir de la 41ème minute, le General POP Cast emprunte la langue de Shakespeare et invite sur son plateau Joesef, le songwriter écossais à la voix d’or (et non sans rappeler une certaine Amy Winehouse), qui a assuré son tout premier live en France à l’occasion de ce festival Inrocks 2020. Aux côtés de notre speakerine Abigail, on retrouvait aussi François Moreau, journaliste musique du magazine culturel et co-programmateur de ce RDV annuel incontournable.

Rassurez-vous, notre interprète en chef était la pour veiller au grain, et traduire notre interview spéciale « Futur » à l’occasion du festival des inrocks dont le thème était justement… L’avenir. En écoute ci-dessous :

Retrouvez au fil de ce podcast des extraits des concerts de Gystère (à partir de 18:23), Joesef (à partir de 38:30) et Chassol (à partir de 58:10).

Et retrouvez tous les épisodes du General POP Cast ici.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus