Des garçons en cloque et des guns en fleurs dans les clips de la semaine

Extrait du clip « feel away » de slowthai

Le monde (des clips) n’a pas fini de vous surprendre ! Dans cette sélection : slowthai tombe enceinte, Aaron Taylor part la fleur au fusil et Rich Aucoin détourne avec humour 20 vidéo clips mythiques. Que du bon !

Charlotte Cardin – Passive Agressive

Une salle vierge, une batterie et du sang, beaucoup de sang. La montréalaise Charlotte Cardin sort ce vendredi son nouveau single Passive Agressive dopé d’un visuel filmé semble t-il à l’argentique. Du rouge et du blanc accompagnent la voix ailée de cette jeune femme de 25 ans sur quelques notes de synthés. Simple et efficace : le crime parfait. On attend de pied ferme son prochain album dont est extrait Passive Agressive pour début 2021.

MissMe X Random Recipe – HEY BOY (feat. Sunny Moonshine)

Emouvant morceau féministe du groupe canadien Random Recipe. Des poils à la sexualisation dès le plus jeune âge, il énumère la souffrance féminine face caméra. Une prise de position coup de poing qui fait froid dans le dos, universelle et fédératrice. Maquillage, chorégraphie et installation, tout a été mis en place par le collectif MissMe pour donner vie à un petit chef d’oeuvre. Congrats !

Saint DX – No Love (feat. Clara Nowhere)

Alors qu’il vient de co-signer une bonne poignée de prods sur le nouvel album de Damso (QALF), Saint DX nous dévoile un nouveau clip qui nous fait craquer : No Love. Fonds d’écran Windows, couleurs saturées et démarche claudicante sont au programme de ce duo au sommet avec Clara Nowhere (moitié de Agar Agar). Mention spéciale à Julien Pujol à la réalisation de clip bucolique tourné en Toscane.

slowthai – feel away. ft James Blake, Mount Kimbie

Le rappeur britannique invite Sieur James Blake et le duo Mount Kimbie (pour la production) le temps d’un morceau déchirant. Et son clip va marquer les esprits ! On y retrouve le natif de Northampton accouchant à la place de sa compagne… Cet ingénieux scénario superbement réalisé par Oscar Hudson aidera peut-être les plus arriérés à ressentir une once d’empathie, comme le précise le rappeur surdoué de 25 ans : « cette chanson parle des doutes que nous avons, que ce soit dans les amitiés, en amour ou avec notre propre famille. Il s’agit de se mettre à la place de l’autre pour mieux comprendre la situation. »

Thylacine – Sheremetiev

En attendant Timeless prévu pour le 2 octobre prochain, Thylacine nous plonge (c’est le cas de le dire) dans les abysses d’un océan d’instruments co-réalisé par Cécile Chabert. Le sentiment d’immensité de ces eaux est accentué par les voix de l’opéra extrait du repertoire d’Alexander Sheremetiev, compositeur russe du 19 et 20ème siècle. Ce Thylacine pourrait tout aussi bien etre la BO d’un thriller haletant, entre noyade et renaissance d’un morceau. Chapeau.

SÔRA x Jazir – FOOL ME NOW

Le premier album de Sora sortira le 4 décembre prochain : date de l’anniversaire de Jay-Z, simple coïncidence ? Absolument oui. La nouvelle pépite anglaise, croisant habilement soul, hip-hop, electro et R&b, nous emmène dans un décor 60’s tout en débitant un flot de lyrics, elles bien contemporaines. Indépendante de la composition à l’enregistrement, Sôra s’inscrit dans une « vague de self-love » résolument féministe. Et nous ? On adore !

Aaron Taylor – Flowers

La soul londonienne d’Aaron Taylor fait résonner la lutte contre les discriminations et les violences raciales à coup de trompettes, de bouquets, et de punchlines bien senties : « I’ll just bring you flowers To take away the pain (…) To make you smile again » (« je vous apporterais seulement des fleurs pour que la douleur cesse (…) pour que vous retrouviez le sourire »). Truffé de références historiques concernant la lutte pour les droits civiques des Noirs, le clip co-réalisé par Barney Lister, met aussi en scène une reproduction du poing levé du podium des JO de Mexico 1968… avec un bouquet de fleurs. Aaron Taylor Music Matter !

Mottron – Run

Embarquez à bord de la Chevrolet Impala de Mottron, vous ne serez pas déçus ! Sur fond d’oppression policière vous vous gèlerez les miches sur les routes enneigées du Minnesota. Voiture pleine oblige, vous prendrez place au milieu de la vieille banquette avec le boitier de la ceinture qui rentre dans le coccyx. Promis on ne vous mettrait dans cette position si vos oreilles n’étaient pas aussi chéries. Run est extrait du premier album planant de Mottron. Le clip réalisé par Olivier Groulx a été pensé comme une quadrilogie dont voici ici le dernier épisode. La sortie de Giant est prévue pour le 30 octobre prochain. On a hâte.

Cautious Clay – Agreeable

Le producteur et chanteur de Brooklyn revient avec un nouveau single pour le moins agréable (vous l’avez?), et ce deux ans après la sortie de son premier album Blood Type. Mis en image par son collaborateur de longue date Haoyan of American, le clip de Agreeable est une « satire sur notre paysage médiatique actuel et cette rhétorique de division employés par certains ». Dans son studio, Cautious Clay et sa chemise rayée (qui lui donne des airs un peu trop sérieux), manipulent, déplacent et dirigent ses avatars miniatures,  dans un ballet R&B harmonieusement chapoté de sa basse. Une jolie ballade estivale en attendant l’album.

Great Mountain Fire – What you want me to be

Réalisé par Lia Bertels, le nouveau clip animé des Bruxellois met en scène un chat noir qui compte bien s’éclater et reprendre une vie de débauche après des mois de confinos. Tout ce qu’on aime ! Sans rire, le single WHAT YOU WANT ME TO BE est un hymne au farniente et extrait de leur troisième album Movements, prévu pour novembre prochain. Dans la veine des talentueux australiens Parcels et Tame Impala, cet album composé dans une grande maison en bois, reculée dans la campagne belge et transformée en studio géant, prévoit des instants de grâce pop.

Lous and the Yakuza – Amigo

Le nouveau Amigo de Lous est une invitation à la danse et à la résistance ! Une excellente chorégraphie illustrant une impitoyable punchline : « la vie ne fait pas de cadeau ». La collaboration avec El Grincho (productions pour Rosalia, J Balvin…) fonctionne à merveille et c’est un retour réussi pour notre chanteuse bruxelloise préférée. Un avant goût de ce qui nous attend en octobre pour la sortie de son premier disque GORE.

Rich Aucoin – Walls

Le songwriter canadien a eu la bonne idée de recréer et détourner 20 clips mythiques pour illustrer son nouveau single Walls. Saurez-vous les reconnaître ? On vous en souffle les plus facile : Smell like teen Spirit de Nirvana, Single ladies de Beyoncé, ou encore Bohemian Rhapsody de Queen… Sacré Rich ! De quoi vous donnez envie de plonger la tête la première dans son nouvel album United States, un pur exercice de pop, dans lequel un message politique et humaniste évident s’y est glissé… Et ça tombe plutôt bien à l’approche des élections présidentielles américaines.

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Abigail Ainouz & Maxime Verdeille

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus