Objectif Lune avec les clips de la semaine !

Avec Pop Crimes, Zuukou Mayzie, Jacques, Lewis OfMan mais aussi Terrier, les clips de la semaine nous embarquent sur la Lune. 

Together Pangea – Nothing To Hide

Toujours garage-punk mais un peu plus jangly et mélancolique qu’à l’accoutumé, le trio Angelin Together Pangea – qui, pour la petit histoire, est le tout premier concert vu par votre reporter – s’apprête à revenir en octobre avec son cinquième album Dye. À cette occasion, la bande, qui vient sans doute de percer les secrets du multiclonage cher à un célèbre ninja d’animé, dévoile la mise en image psyché-DIY de Nothing To Hide. Un morceau grinçant dans lequel la voix légèrement chevrotante de William Keegan se charge de paroles aussi loufoques que self-deprecating.

Pop Crimes – Up To The Moon

Écouter Pop Crimes en fermant les yeux, c’est se retrouver en 1986, à l’extérieur du petit club The Venue, sous la fine pluie de Glasgow, attendant de pouvoir assister à un concert de The Pastels. Héritiers de cette forme de délicatesse touchante et brouillonne propre à l’indie pop des 80’s, les quatre parisiens, après un quatre-titre révélé au début de l’année 2020, s’apprêtent à passer la seconde avec un 45t sorti ce vendredi, d’où est issu Up To The Moon, ses sonorités éthérées et son clip réalisé par Gaspard Rolland. Glasgow ne se trouve plus en Écosse, mais gravite à 384 400 km de notre planète bleue

Jacques – Vous

Jacques, maître ès brocante-recording à la remarquable tonsure de moine franciscain est de retour avec Vous, single dont le message est aussi beau que simple : les différences nous forgent en tant qu’individu, mais aussi en tant que communauté. Sa mise en image réalisée par Alice Kunisue montre son sosie, perdu dans une étrange gare, en pleine recherche de son double. Et grâce à la technologie NFT, vous pouvez, vous aussi, acheter une seconde des droits du morceau en suivant ce lien. Un premier pas vers une nouvelle forme de rémunération des artistes ? 

Renard Tortue – Un Peu d’Oxygène

On les avait laissé un peu Dans La Merde après un premier clip tout à fait décalé et pince-sans-rire. Dans Un Peu d’Oxygène, clippé par Nathan Ambrosioni, Renard Tortue se fait bien plus terre à terre, sans perdre autant sa verve, celle de deux jeunes qui voient petit à petit se déliter le monde qu’ils seront amené à fouler pendant quelques décennies. C’est dans un Paris noyé sous le Smog qu’on les retrouve, masque à gaz soigneusement installé sur le visage, à la recherche d’un peu d’air frais. Pourvu que ça ne reste que de l’ordre de la dystopie. 

Terrier – Le Bandit

Plutôt gentil garçon que voyou, Terrier – dont la Naissance artistique s’est faite le 14 mai, mais on vous en reparlera très vite – se transforme pourtant en Bandit une fois atteint l’état d’ivresse, tel un loup-garou une nuit de pleine lune. Avec sa guitare compressée mais étincelante, ses inarrêtables vagues de synthétiseurs arpégiés et son chanter-parler brut de décoffrage, Le Bandit se voit offrir un clip par Valerian7000, collaborateur visuel de longue date de Terrier. On y voit le jeune français, originaire de la campagne Vendéenne, incrusté en noir et blanc sur des fonds colorés et aussi variés que des estampes japonaises ou des photos de félins de toutes tailles et de toute dangerosité

Zuukou Mayzie – PéPé Anglais Ft. Freeze Corleone

La réussite pour Zuukou Mayzie – qui présente ce vendredi sa Segunda Temporada – et Freeze Corleone, c’est de pouvoir se fringuer en full Burberry comme un Pépé Anglais. Clippée par le collectif Metanoia, l’alliance des deux rappeurs de la Ligue des Ombres qu’est le 667, sur une instru façonnée par les mains expertes du Flem, fait la part belle à des flows incisifs foisonnants de punchlines cryptiques, une habitude pour la clique du 93. Zuukou Mayzie prouve ici son incroyable polyvalence, aussi à l’aise sur une prod aussi sombre que celle de Pépé Anglais que sur des sonorités hyperpop ou boom-bap. Définitivement l’un des rappeurs français les plus à suivre.

Lewis OfMan – Siesta Freestyle feat. Alicia Te Quiero 

On avait passé un très bon momenttéléphonique – avec lui, et mon petit doigt me dit que vous le retrouverez bientôt sur General Pop. Auteur du décontracté et festif Dancy Party, Lewis OfMan nous offre la mise en image de Siesta Freestyle, réalisée par Louise Le Meur, dont il partage l’affiche avec la chanteuse de l’excellent groupe d’indie pop espagnol Cariño – recommandé si la twee pop à la Heavenly vous branche –, Alicia Te Quiero. À l’écoute de cette piste qui semble née sous le soleil des Baléares, une seule envie : franchir la frontière espagnole avec un synthétiseur aussi cheap que délicieux, et composer ce genre de petite ballade tout à fait recommandée pour une sieste sur une plage de sable fin. 

Benjamin Cotto – Le Grand Bleu

Échappé du duo Lilly Wood & The Prick, Benjamin Cotto en profite pour prendre le large, direction Le Grand Bleu. Dans ce mi-court-métrage, mi-clip qu’il a lui-même réalisé avec brio – on ne s’étonnerait même pas de le retrouver dans nos chères salles obscures – on suit les vacances nautiques d’un huis-clos amoureux. Vacances à l’issue que l’on ne va pas évidemment révéler ici. C’est bercé par sa voix rocailleuse secondée de quelques chœurs féminins, mais aussi par un instrumentarium à l’atmosphère maritime, que l’on regarde voguer ce magnifique cotre vers l’inconnu.

Hervé – Monde Meilleur

Aussi à l’aise au milieu du Stade de France que confiné dans un 20m2, Hervé attend comme nous tous un Monde Meilleur. Afin de nous en donner un aperçu, avec une vue imprenable sur les nuages façon maison-montgolfière de Là-Haut, et où le surf sur canapé est le sport national, il a fait appel au talentueux collectif de réalisateurs Ffiooul afin de filmer ce moment où le monde finit par rayonner à travers le huis-clos dans lequel on se trouve. Et si ce Monde Meilleur était en fait la réédition de son premier album Hyper ?

Nelick – Allo?

Toujours dans une vibe mi Yung Lean – on se rappelle de son Ocean 2077 – mi Frank Ocean – pour ce flow empli de la mélancolie de l’amour déçu –, Nelick est lui aussi confiné dans sa chambre d’adolescent, mais lui est plutôt paralysé par les nombreux messages et appels qu’il reçoit. Ceux de son ex, qui attend son Allô? avec la plus grande impatience, comme le montre ce clip façon podcast Youtube qu’il a lui-même réalisé, et à la fin pour le moins brutale. Avec une douceur pareille, on se demande pourquoi son ex tente autant de le récupérer

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Jules Vandale

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus