La playlist gueule de bois de la semaine

Avec Mustang, Lana Del Rey, Temporex ou Squid, la playlist de la semaine a une sacrée gueule – de bois ! Mais le genre de gueule de bois qu’on est content d’avoir au réveil.

Comme Mustang et son rockabilly à la française, vous vous réveillez avec une sacrée Gueule de Bois. La faute à une soirée un peu trop arrosée passée à boire Le Sang de Mon Prochain avec La Femme, tout en piochant allègrement dans le Cigarette Packet de Sorry, qui prouve que les jeunes anglais comptent parmi les talents les plus intéressants de la Perfide Albion.

Découvrez notre playlist sur Spotify, Youtube et Deezer :

Cette soirée avait lieu Rue Des Pervenches, tout près de chez Terrier et de sa cold-pop nostalgique, une rue atteinte après un trajet dans le Train Fou affrété par Inigo Montoya. Là-bas, vous y retrouvez une fille portant la même White Dress que Lana Del Rey, la grande diva de la baroque pop ayant sorti son magistral Chemtrails over the Country Club ce vendredi.

Avec elle, vous étiez en train d’Having A Laugh, comme le garage-psyché des Triptides, de danser au son du groove accrocheur des How Did We ? de Victor Solf et Delayed de Temporex, et, comme Tai Verdes et sa ritournelle we would have some cute kids, vous commenciez presque à imaginer vos futurs petits marmots. Mais il est temps de rentrer.

Y’a pas de doute, comme le Fire In Me de Julia Stone, vous étiez en feu hier. Une fois rentré à la maison, When I Come Home de The Drums dans les oreilles, vous commencez à vous endormir grâce à la douce magie qui se dégage du When Puppies Dream de Joseph Schiano Di Lombo.

Et, à la manière du kickeur belge Peet, dont le brillant et décontracté Mignon est sorti ce vendredi, vous allez pouvoir entamer une journée en mode Flemmard de Qualité. Mais avant, un petit test PCR s’impose pour, comme les canadiens de N0v3l, échappés du collectif Crack Cloud, éviter de propager une Group Disease.

Après vous être bien réveillé en compagnie de l’entraînant post-punk tentaculaire de Squid, dont le Paddling déluré nous donne encore plus hâte à la sortie de leur premier album prévue en mai, vous vous faites bercer par les délicates notes de piano du He Knows de Charles. Vous avez toujours la gueule de bois, mais vous avez de quoi faire une bonne playlist de la semaine.

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Article : Jules Vandale – Playlist : Seril Farran & Jules Vandale

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus