Trois restos à emporter pour fêter le Nouvel An Chinois depuis votre canapé

BBQ Char Siu de porc fermier et yellow noodles, à déguster chez Tiger Tiger

Alors que s’achève le 12 février l’année du Rat au profit de celle du Buffle, profitons de ce moment pour vous conseiller trois restaurants de dumplings à emporter, pour fêter le nouvel an chinois depuis votre canapé.

Pandémie oblige, les traditionnelles festivités du Nouvel An Chinois, avec ces magnifiques défilés de dragons de tissus qui semblent danser et ces costumes étincelants, risquent de ne pas pouvoir se dérouler tout à fait comme d’habitude dans la capitale. Bien que tout ça nous rende un peu triste, il existe des solutions afin de transformer notre cavité buccale en véritable fête.  

En effet, la nourriture chinoise, et asiatique en générale, s’est imposée depuis plusieurs années comme une valeur sûre dans le cœur des français. Il faut dire qu’il y en a pour tous les goûts, des palais les plus fins aux plus torrides. Et même si les restaurants sont fermés depuis près de cent jours, selon les calculs de Pierre Niney, rien ne les empêche de continuer leur offre à emporter, que ce soit par la livraison ou le click&collect.

De la street food aux milles saveurs

La livraison, justement, c’est le fer de lance de Dumpling Queen (chez General Pop, on sait reconnaître un jeu de mot de qualité, et là, il l’est). Fondée en novembre 2020 par les deux comparses Lucas Sauquet et André Tan, déjà propriétaires avec leur groupe Mama Huhu de la cantine bellevilloise et pop Panda Panda, cette delivery kitchen – comprendre une cuisine où tout est à emporter – a préféré mettre l’accent sur deux fondamentaux des encas de marché asiatiques : le Sheng Jian Bao, sorte de petite brioche fourrée au porc et cuite à l’huile dans une poêle, ainsi que le Bian Dang, itération taïwanaise du bento aux milles saveurs. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dumpling Queen (@dumplingqueenparis)


Lucas Sauquet et André Tan viennent d’ailleurs de remettre le couvert avec Tiger Tiger, ouvert il y a seulement quelques semaines et qu’on va s’empresser d’essayer. Dans ce corner de vente-à-emporter installé sur leur terrasse en attendant des jours meilleurs, vous pourrez vous délecter de spécialités hongkongaises comme des claypots – plats à base de riz cuits dans un pot en argile, d’où le nom –, des dim sums qui font saliver rien qu’à l’image ou bien encore des pièces de rôtisserie laquées à tomber par terre. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tiger Tiger 双老虎 (@tigertigerparis)


Pour la dernière étape de notre périple, arrêtons nous à la Brigade du Tigre, tenue par Adrien Ferrand et Galien Emery. Après avoir passé plusieurs mois à barouder à travers l’Asie, de la Chine à Singapour en passant par la Thaïlande, rien d’étonnant à ce que leur cuisine rende hommage à cette street food aussi délicieuse qu’atypique. Des tatakis de boeuf au sticky rice à la mangue, des raviolis de cochon au poulet karaage à la mayonnaise pimentée, des spices bao au ceviche du tigre, de quoi donner l’impression que notre cuisine s’est déplacée en plein coeur du Chatuchak Market

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Brigade du Tigre (@brigade.du.tigre)

On vous l’avoue, si on devait commander à emporter, on ne saurait pas quoi prendre. Non pas parce que rien ne nous tente dans ces menus, mais plutôt car on risque de commander l’entièreté des trois cartes. Mais c’est le Nouvel An Chinois, on peut sans doute se le permettre ? Après tout, l’année du Buffle est censée favoriser la prospérité.

Merci à l’agence Neroli pour ces recommandations yummesques.

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Jules Vandale

 

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus