Avec PASS THE TORCH, le rappeur orléanais MANAST LL’ fait grimper la température

Pochette de l’ep PASS THE TORCH

Adoubé par la maison LA LIGNE BLEUE, MANAST LL’ nous dévoile PASS THE TORCH, un EP co-produit avec deux beatmakers fameux : AAyhasis et Astronote. Exutoire sans filtre, le rappeur y convie d’élégants featurings dont Gracy Hopkins, Rizzy Wallace et Anna Majidson.

Après nous avoir régalé avec la playlist de ses troubadours electro : Astrolabe Musique, le label de qualité LA LIGNE BLEUE dévoile son dernier gamin surdoué : MANAAST LL. Balançant ses punchlines exclusivement dans la langue de Shakespeare et avec un flegme typiquement californien, ce rappeur orléanais de 25 ans n’en est pas à son premier coup d’éclat ! Il a déjà sorti trois EPs chez Kitsuné, avant de rejoindre la maison bleue. On vous le présentait hier dans son clip Past Midnight (en feat avec le rappeur G-FUNK G Perico) et on le retrouve aujourd’hui avec un EP surprise très fresh PASS THE TORCH – dont est extrait le single clipé.

Un disque collaboratif

Projet collaboratif entre le rappeur Manast LL’, et le duo de beatmakers Satyvah (réunissant AAyhasis et Astronote), PASS THE TORCH est le fruit de dures nuits de labeur, et d’un an de travail.

« AAyhasis, Astronote et moi avons commencé à bosser ce projet il y a un peu près 1 an jour pour jour. Tous les jeudis soirs on se réunissait pour faire des sessions, à Orléans chez Ruff. » MANAST LL’

Et on peut dire que AAyhasis et Astronote ont un sacré CV qui a pu impressionner MANAST LL’ : ils ont entre autres travaillé avec Kendrick Lamar, Snoop Dogg et Jhene Aiko.

« J’admire énormément ces deux musiciens et ils m’ont vraiment aidé à mes débuts en m’encourageant et en me filant même des beats en 2012/2013. »

Pendant la conception et l’écriture de PASS THE TORCH, Manast LL’ confie avoir été au début un peu intimidé par la présence du duo de beatmakers : « j’étais très silencieux et la plupart du temps j’écrivais pendant qu’il faisait le beat mais je n’enregistrais que plus tard dans la soirée ou le lendemain chez mon ingé son Joss. Avec le temps, j’ai pris mes marques et mes habitudes, j’ai commencé à freestyler et j’enregistrais directement. On a tous appris de ses sessions, c’est d’ailleurs pour ça que le projet s’intitule Pass The Torch. »

Un flow west coast… singulier dans l’océan rap francophone

Sur cet EP, on découvre le festif titre clipé PAST MIDNIGHT, aux côtés de six autres singles audacieux dont trois collaborations avec le franco-portugais de 19 piges Rizzy Wallace (sur Sleepwalking), Anna Majidson – moitié du duo HAUTE (sur la touchante déclaration d’amour How Do You Love Me) et le flow de Gracy Hopkins (sur Bullshit). Toutes ces collaborations ont en commun cette filiation très ricaine (Martin Lawrence est par exemple un hommage à un de ses humoristes américains préférés) et qui forcément détonne dans le paysage rap français habitué… aux flows francophones.

« Dans mon lexique, il y a en fait beaucoup de vocabulaires qui se mélangent, du slang de New York, Los Angeles, Atlanta… » (extrait d’une interview pour iHH Mag)

Quant au thème de PASS THE TORCH, il évoque une période mouvementée de la vie de son auteur, « une période de compréhension, de responsabilisation ainsi que d’ascension spirituelle ». Ce n’est donc pas un hasard si cet EP sort maintenant, en cette fin de quarantaine, il s’accorde d’autant plus avec la situation vécue par la moitié de la planète.

« Je parle alors de mes mauvaises habitudes ainsi que des gens que je n’aime pas, mais je parle aussi de ceux que j’aime par dessus tout. Pass The Torch est un vrai exutoire, j’ai lâché toutes les lyrics sans aucun filtre. »

Et on sent bien à son écoute que cet ouvrage a permis à MANAST LL’ de se prendre moins au sérieux, de se lâcher, sans prise de tête, et d’accepter autant ses qualités que ses aspérités. On s’attend donc à découvrir après PASS THE TORCH, un album d’autant plus prometteur, que son auteur s’est débarrassé de tous ses bloquages artistiques ou préjugés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par MANAST LL’ – LBR 💙 (@mznzst) le

« Pass The Torch est une transmission de savoir, c’est un classique et un pur produit orléanais du début jusqu’à la fin. »

Cherchant un titre qui évoque « le partage de savoir, de culture qui va aussi bien des anciens aux jeunes, qu’aux jeunes vers les anciens », le disque PASS THE TORCH est un projet collaboratif qui saura inspirer la jeune scène rap en mélangeant la culture street californienne avec un pur produit orléanais. Son titre enfin, est un clin d’oeil au rappeur et entrepreneur américain Nipsey Hussle (assassiné en 2019 et qui avait oeuvré pour protéger les quartiers de son enfance en proie à la violence) pour lequel Manast LL’, AAyhasis et Astronote ont une affection particulière.

Alors pour reprendre le mantra de MANAST LL’ (les deux L) : « LIVE & LOVE », cet EP va vous mettre dans un mood estival pour chiller au soleil, que vous soyez coincé en ville ou sur le bord de la piscine…

En écoute l’EP PASS THE TORCH (La ligne bleue)

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Abigail Ainouz

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus