Les clips de la semaine : Alicia, Joanna, Johnny Jane, Lido Pimienta…

Extrait du clip PULL UP de Alicia.

C’est le moment de s’installer confortablement et de mater ces petites pépites audiovisuelles. Au programme : les soirées enflammées d’Alicia, la poursuite du bonheur de Johnny Jane, Le Sid et son ode à la femme…

Alicia. – PULL UP
Alicia. apparait en tant que que reine du dancefloor dans son nouveau clip PULL UP. Cette jeune auteure-compositrice de seulement 18 ans s’est construite en tant qu’artiste sur les réseaux sociaux. Cet hymne à la fête confirme encore une fois le talent et le groove de cette nouvelle révélation rap/r&b. Retrouvez là ce samedi 7 mars au Pop Up du Label, le 22 avril au iNOUïs du Printemps de Bourges et le 16 mai au Festival des 3 Elephants, à Laval.

Johnny Jane – Dans ma tête
Ce jeune chanteur français au crâne rasé doit son nom d’artiste au titre de Jane Birkin : Ballade de Johnny Jane. En s’inspirant à la fois du rap et de la pop, Johnny nous révèle une partie de sa quête identitaire dans Dans ma tête. Dans ce clip, on peut voir Johnny courir désespérément… et plus le clip avance, plus la caméra s’éloigne comme si son but était inatteignable. Son premier EP, Au pire c’est rien, verra lui bien le jour le 27 mars prochain!

LE SID – Venus
Le rappeur LE SID a tout simplement choisi de tourner son clip au coeur d’un des évènements médiatiques les plus suivis au monde : la Fashion Week de Paris. Le tout accompagné d’une prod’ très douce aux influences britonne pour cette déclaration d’amour ironique à la déesse de l’amour, Vénus. 

Lido Pimienta – NADA
Lido est afro-amérindienne-colombienne-canadienne. Un incroyable mélange d’origines qui se ressent, tant à travers l’image que dans les sonorités. Le clip de NADA rend hommage à la nature et raconte les difficultés et douleurs qu’une femme peut ressentir dans sa vie, en particulier en Colombie. Lido nous offre ici une collaboration avec Li Saumet, la chanteuse du groupe colombien Bomba Estereo. Le morceau est extrait de son nouvel album, Miss Colombia, prévu pour le 17 avril. Bonne nouvelle : elle passe en concert à Paris le 23 mai 2020 à la Villette Sonique Festival.

Joanna – Maladie d’amour
La jeune Rennaise s’est déjà fait une place sur la scène RnB française (on vous en parlait en début d’année). Elle revient en force avec son clip Maladie d’amour aux ambiances dark et glamour, oscillant entre lumière et obscurité. Pour les chanceux, elle se produira à la Boule noire le 11 mars prochain. Ce nouveau single produit par Svtvs et Noxious sort aujourd’hui sur toutes les plateformes.

Aliocha – Peggy
Le clip du songwriter québécois a été tourné en une seule prise qui a duré… 3 heures. Réalisé par l’auteur et son frère Vassili Schneider (la talentueuse fratrie Schneider compte aussi l’acteur Niels Schneider), le clip met en scène le trublion Oko comme le commente Aliocha : « Oko est un ami, il est chanteur et danseur, c’est un artiste incroyable. Il se promène toujours dans Paris avec ses speakers en bandoulière et il danse avec les passants. » Oko est donc devenu Peggy, ce personnage à la fois indomptable et extravagant qui nous fait du bien, tout simplement. Ce morceau est extrait de Naked, le second album d’Aliocha, prévu pour le 20 mars prochain et réalisé par Samy Osta (La Femme, Feu!Chatterton).

Muthoni Drummer Queen – Power
La reine de la scène urbaine kenyane propose un clip engagé qui vient briser les préjugés. Dans Power, les femmes kenyanes disent non à l’oppression et prennent le pouvoir. Le clip de Muthoni Drummer Queen est un récit aux nombreux symboles détournés, qu’ils soient politiques, historiques ou bibliques. 

Faux Real – Boss Sweet
C’est bien réel, FAUX REAL est de retour avec un deuxième clip mémorable alliant tous leurs signes distinctifs. Souvenez-vous on vous avez parlé de ces deux-là l’an passé. Les franges, l’intensité, les chorégraphies endiablées, l’attitude, le rock psyché et la touch pop, tout y est. Le décor de rêve agrémenté d’un magnifique sunset nous donne envie de les rejoindre.

LE NOISEUR – Dépression nord
Le Noiseur ne chante pas, il se raconte en musique. « J’ai fait sauté tous les boutons de ta robe, ce matin, en la mettant » est la première phrase de cette chanson joliment triste. Dans Dépression nord, LE NOISEUR se retrouve seul, en plein milieu d’une patinoire. Son dernier EP Musique de chambre est sortie en janvier dernier.

Retrouvez nos sélections précédentes ici.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus