Les clips de la semaine avec Tessae, Moka Boka, Michel, P.r2b…


Extrait du clip « All The Love » de Von Pourquery

Le voyage en Sibérie de Jean-Baptise Soulard, la virée urbaine hallucinée de Tsunano ou la vie amoureuse du Vrai Michel… Découvrez notre sélection des clips de la semaine !

Jean-Baptiste Soulard – Grand Baïkal (feat. Bessa)
Le confondateur du groupe Palatine signe ce premier single de son album Le Silence et l’Eau à paraître le 28 février. Un concept album folk, relecture du merveilleux livre Dans les Forêts de Sibérie de Sylvain Tesson. Ce premier single, Grand Baikal avec la chanteuse Bessa, est une plongée sans précédent dans des paysages majestueux, grâce à une prose introspective et envoûtante. Jean-Baptiste Soulard sera en concert au Café de la Danse (5 Passage Louis-Philippe 75011) le 9 avril prochain.

Tessae – Ça tangue
Tessae revient avec Ça tangue qui s’adresse directement à celles et ceux qui vivent la fin de l’adolescence, entre ambition et désespoir. Le clip, réalisé par Laurent Ségretier et Junu Ahn, tord les images, pixellise et déforme. Une lettre ouverte à la génération Instagram qui fait la part belle au paraître et qui en prend conscience. Tessae sera en concert à L’autre Canal (45 Boulevard d’Austrasie, Nancy), le 18 mars, le même soir que Lous and The Yakuza.

 

Moka Boka – Zéro comme moi / Nord
Mais où vont s’arrêter nos amis belges ? Dans Zéro comme moi, titre issu de son album tout juste sorti Juste avant Kwami, Moka Boka exprime ses peines de coeurs sans tomber dans les clichés du RnB lover. Avec son flow mélancolique et son sens aiguisé de la formule, Moka Boka se hisse parmi les cadors de la scène rap bruxelloise. Il sera en concert aux côtés de son compatriote Swing le 5 mars à l’Ubu à Rennes et le 20 mars à La Boule Noire à Paris.

Von Pourquery – All The Love (feat. James The Prophet)
Thomas de Pourquery est à la fois saxophoniste, chanteur et compositeur. Connu pour ses collaborations avec Oxmo Puccino, Jeanne Added ou Metronomy, il est aussi le leader de la formation jazz Supersonic, avec laquelle il a remporté plusieurs victoires de la musique jazz. Sous son alias Von Pourquery, il se permet quelques escapades hors du jazz et cette fois-ci il est accompagné par James The Prophet, jeune rappeur qui avait fait un freestyle remarqué sur le Planète Rap de Georgio.

Tsunano – Educational
Originaire de Taïwan, mais installé à Shanghaï, Tsunano est un petit phénomène qui mélange électro, Hip-Hop, Reggae et Funk. Aussi bien reconnu par la scène underground que par la scène mainstream, Tsunano est l’un des rares artistes chinois à s’être produits lors de grands festival européens comme Tomorrowland. Avec Educational, Tsunano nous emmène dans une virée hallucinée et poétique à travers une ville tentaculaire et bardée de néons.

Irene Dresel – Veil
La compositrice de musique électronique et artiste Irene Dresel continue de nous en mettre plein les yeux et les oreilles avec Veil, titre aux kicks puissants et aux synthés dissonants qui dégagent une énergie folle. Le titre est issu de son premier album, Hyper Cristal, sorti en 2019. On connaît la sensibilité de l’artiste pour les compositions florales et ses positions féministes : le réalisateur Paul Franco l’a très bien compris et c’est un clip exclusivement féminin avec de très belles mises en scène qu’il nous livre aujourd’hui. Elle présentera son live à Dehors Brut le 1er février pour la release party de la compilation Barbieturix.

P.R2B – La Chanson du bal
Pour son tout premier morceau, la jeune artiste (révélée par les compiles de La Souterraine) signe un clip troublant, queer, envoûtant. Co-réalisé avec le producteur Tristan Salvati (Angèle, 47ter), P.R2B nous emmène à une soirée où les invités sont en tête à tête avec leur téléphone. Flirtant avec l’actrice Alma Jodorowsky, la chanteuse fuit à cheval, vêtue d’une robe « couleur de spleen ». P.R2B se produira au Festival Generiq du 5 au 8 février et sera en concert à la Boule Noire le 12 mai.

Sorry – More
Le premier album baptisé 925 du groupe londonien Sorry continue de se dévoiler petit à petit. Après le tracklisting et le titre Right Round The Clock, c’est au tour du clip du single More d’être présenté au grand public. Sorry, c’est Lorenz et Louis O’Bryen, meilleurs amis, complété par Lincoln Barrett à la batterie et Campbell Baum à la basse. Ils font d’ailleurs partie de nos coups de coeur du Festival Eurosonic de Groningen. Ils signent aujourd’hui un clip millimétré, où un portrait en plan rapproché se divise et se recrée, en rythme s’il vous plait. Le groupe sera en concert à Paris le 18 février au Supersonic (9 rue Biscornet 75012) et l’album est prévu pour le 27 mars 2020.

Magon – My Reflection
Issu de leur premier album Out In The Dark sorti en octobre 2019, My Reflection est une complainte rebelle, clamée par des Parisiens, tournées dans les rues de Bucarest. Des influences punk évidentes qui permettent une introspection touchante et révoltée. Magon démarre sa tournée en Europe et sera en concert au FGO Barbara le 6 février.

Michel – Michel et sa Go
L’extravagant Michel, dont on vous avait déjà parlé en début d’année signe son premier EP, Le Vrai Michel, déjà disponible dès aujourd’hui. Version masculine de Martine à la plage, Michel chante Michel et ses kheys, Michel en PLS, Michel en Ride… Et Michel et sa Go. Ce dernier titre s’illustre par un clip à l’image de l’artiste, décalé, absurde, entre tatouage hasardeux et décoloration capillaire improvisée. Amoureux du second degré, c’est pour vous.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus