[ITW] Rencontre avec une adepte du sexe-fromage

Charlotte aime le fromage plus que tout, et tout partout

Pâte molle, pâte dure, fromage frais, fromage qui pue des pieds, fromage coulant, on en transpire déjà du gras.
Une étude américaine a récemment affirmé que le fromage était une drogue. La caséine, présente dans les produits laitiers, activerait dans le cerveau des récepteurs liés à la dépendance. On ne vous l’apprend pas bien évidemment, mais nous, ce qui nous intéresse le plus, c’est : est-il possible de bander sur du fromage coulant ?

Comment t’es venu à l’idée d’intégrer le fromage dans le sexe ?
Qu’est ce qui est meilleur que le sexe ? La bouffe… qu’est ce qui meilleur que la bouffe ? L’odeur du fromage…  Je suis une nana hyper logique dans la vie de tous les jours, ça n’a pas fait exception pour mes ébats !

Qu’est-ce qui t’excite dans le fromage ?
Que ça colle, que ça glisse… ça devient un mélange entre une deuxième peau et une transpiration un peu violente.

Comment choisis-tu ton fromage ?
Bien fait ! Il faut juste penser à le sortir du frigo au moins 1h avant. Facile à étaler, il se colle bien dans les poils et est hyper odorant, ça donne beaucoup d’idées.

Plutôt pâte dure ou pâte molle ?
Pâte molle à fond ! Je déconseille les pâtes dures de type Comté ou Saint-Nectaire de manière générale, beaucoup moins de sensations…

Avec ou sans odeur ?
Avec odeur ! Sinon c’est pas du fromage, si ?

Ton conjoint arrive-t-il a être stimulé par du fromton ?
Complètement ! C’est un peu comme un sextoy, ça apporte un peu de piment. D’autant plus que j’ai mis un peu de temps à instaurer cette pratique, mon copain est un peu traumatisé par les crises que tape un pote intolérant au lactose quand il en mange par mégarde. Je crois qu’il se dit qu’on devrait se méfier du fromton étant donné les courantes que ça peut provoquer !
Mais il est devenu tout à fait incapable de résister à mon accent de fromagère sudiste.

Merci Charlotte.

Pour la petite histoire (instant culture) :

L’histoire du fromage remonte vraisemblablement au néolithique. Son invention est sans doute liée à la pratique du transport de lait dans des vessies faites de caillettes de ruminants, sources de présure (hummm ça donne envie dit comme ça). Des preuves convaincantes montrent que la production laitière était pratiquée en Égypte environ 3100 ans avant notre ère. Ca fait un moment donc.

Le fromage doit sa diversité à celle des terroirs dont il est issu : en France 1200 fromages sont classés dans près de 400 variétés différentes. C’est le deuxième pays européen producteur de fromages (quelle fierté).
C’est dingue la chimie, avec un seul lait on peut faire beaucoup beaucoup de choses. Alors multiplié avec des laits différents, et des mélanges de lait… aie aie aie.
En 2012, la consommation de fromages des Français était de 19 kg/an/habitant (hors fromages blancs & suisses). Et c’est la Vache-qui-rit le fromage (on est d’accord, c’est abusif d’appeler ça du fromage) le plus mangé #vivelafrance.

Mais bon relou le fromage, ça donne de la cellulite, on connait plus healthy dans le genre.
Donc à consommer tout de même avec modération, c’est pas cool pour les vaches de leur tirer les pis trois fois par jours en les inséminant artificiellement pour qu’elles produisent du lait en permanence. On peut alterner avec le from vegan -moins fun on en convient, mais plus cool pour les biquettes.

Note de la rédaction : aucun fromage n’a été violenté pour les besoins de cet article.

Sophie est sur Instagram @sophierabreau

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus