Allo l’été ? C’est la playlist de la semaine qui appelle !

Avec Good Morning TV, Tyler The Creator, Nicolas Ly, The Catenary Wires, L’Impératrice et Myd ou bien encore Silly Boy Blue et beaucoup d’autres, on fête la musique et l’arrivée de l’été dans une belle playlist de la semaine !

Chirurgiens sonores sortis d’un silence radio long de cinq ans, le quatuor parisien Good Morning TV lève le voile sur la douceur absolue qu’est Small Talk et ses entrelacs de guitare foisonnants que l’on peut par exemple entendre dans Tourism Business. 

Découvrez notre playlist sur Spotify, Youtube et Deezer :

Après Tallulah Gosh, Heavenly, Tender Trap et une foultitude d’autres projets en groupe ou en solitaire, Amelia Fletcher continue une carrière commencée à l’orée des années 1980 avec le troisième album de ses Catenary Wires, Birling Gap. Elle est innarêtable, tout autant que les guitares débridées des québécois de Jesuslesfilles – Corridor sous stéroïdes –, auteurs de L’Heure Idéale, et de We Hate you Please Die, la bande rouennaise sortant Can’t Wait To Be Fine, deuxième long-format entre garage et post-punk.

Cola Boyy nous offre sa Prosthetic Boombox pleine de douceurs hypnagogiques qui donnent envie de partir un peu dans l’espace, quelque part dans la Milky Way de David Numwami, néo-soul semblant provenir d’une lampe à magma. Dans notre vaisseau spatial, on écoute CROSS OUT, dernier EP de S+C+A+R+R, ou bien encore No Goodbye de Hania Rani et Fejkà. De quoi partir en Space Trip, comme le nouveau single d’Abel Chéret.  

Échappé de Yuck, Max Bloom livre avec Pedestrian un des grands disques indie rock de cette première moitié d’année. The Lounge Society, quant à eux, prouvent avec Silk For The Starving, leur dernier EP, que l’Angleterre, qui déçoit beaucoup à l’Euro, possède encore un vivier conséquent dans ce qui concerne le post-punk. Mais qui pourrait bien se faire talonner par Geese, nouvelle sensation New-Yorkaise qui nous balance sa version du Disco à la figure.

Bien que l’été soit considérée comme la saison de la joie et du bonheur, Candice Milner nous conte ses maux bleus dans Depressional Season, merveille d’indie-folk qui fera plaisir aux amoureux, comme moi, de The Innocence Mission. L’élégant Francis Lung lui emboîte le pas avec Miracle, exercice de folk-pop à écouter au cours d’une balade à vélo vers la plage la plus proche. 

Deux ans après Igor, Tyler The Creator n’a jamais été aussi proche de faire son retour, lui qui devrait révéler son prochain album ce vendredi, dont LUMBERJACK en est l’introduction. Du pur Tyler, kickage décalé et prod qui déchire. On peut dire peu ou prou la même chose du réjouissant Weekend à Rome 2.0 de Le Noiseur, dont on attend le second long-format avec impatience. 

Polo & Pan nous offrent de Jolies Choses pour bien entamer l’été, été que l’on passera en écoutant la collaboration délicieuse entre L’Impératrice et Myd sur Loverini, la Mélancolie flamboyante de P.R2B ou les Breakup Songs qui soignent nos peines de coeur de Silly Boy Blue. Ces peines qui frappent Sans Crier Gare, comme la piste d’ouverture de la Rue de La Folie d’où Nicolas Ly façonna son premier EPEnfin, on termine cette playlist avec les ambiances loungesques du Bottom Line de Dennis Lloyd, d’Alright de Waves et de Child de Childe. 

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Article : Jules Vandale – Playlist : Seril Farran & Jules Vandale

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus