Pour son édition 2021, le festival Travelling nous embarque à la Nouvelle-Orléans

Le festival Travelling se dématérialise avant de mettre le cap vers la Nouvelle-Orléans, pour une programmation au doux parfum d’épices Cajun.

Depuis 1990, le mois de février est associé au festival Travelling. Cela fait en effet plus de trente ans que Rennes accueille dans ses salles obscures ce grand rassemblement cinématographique unique en son genre. Trente-et-un ans, trente-et-une focalisations sur une ville du monde entier.

En février 2021, l’heureuse élue que nous invite à découvrir l’association Clairobscur, organisatrice de l’évènement, s’appelle la Nouvelle-Orléans. Berceau du jazz, capitale mondiale de Mardi Gras et centre de la culture Cadienne, la ville située tout près de l’embouchure du Mississippi est un terrain où l’inattendu peut surgir à chaque recoin. Parfait pour y planter le décor d’un festival. 

Mais, crise sanitaire oblige, les salles de cinéma sont fermées au public, ce qui pousse les institutions telles que le FAME à revoir leur copie pour leur édition 2021. C’est pour cela que le festival Travelling se déroulera exceptionnellement de façon dématérialisée. Du 16 au 23 février, et moyennant un prix de quatre euros par séance – sauf les rencontres, qui seront diffusées gratuitement sur Youtube – c’est votre salon qui jouera le rôle de salle de projection. 

Une sélection qui sent bon le cajun

Déroulez votre tapis rouge pour le captivant Les Bêtes Du Sud Sauvage, réalisé par Benh Zeitlin, qui inaugure le festival avec une fable sur fond de questionnements écologiques. Vous pourrez ensuite retrouver, pendant l’entièreté de l’événement, une sélection pointue mélangeant films et documentaires prenant place dans celle que l’on surnomme Big Easy, comme The Other Side, de Roberto Minervini, Black Indians, documentaire filmé par Jo Béranger, Hugues Poulain et Edith Patrouilleau, ou encore Mississippi Burning, polar réalisé par Alan Parker et toujours d’actualité trente ans après sa sortie. 

Travelling, c’est aussi de nombreuses rencontres sur des thèmes aussi variés que la littérature Southern Gothic, l’Histoire de la Louisiane ou bien encore… l’influence de la culture du Old South dans la musique de Beyoncé. Voilà une conférence qu’on ne va manquer sous aucun prétexte. Enfin, on retrouvera aussi les traditionnels concours de court-métrages et autres séances pour vos chères petites têtes blondes. Vous trouverez cet alléchant programme sur le site internet du festival.

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Article : Jules Vandale

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus