Découvrez For Beirut, la compilation solidaire co-orchestrée par Yuksek

Près de 4 mois après la tragique explosion qui a dévasté la capitale libanaise, Yuksek et ses amis présentent For Beirut, compilation dont l’intégralité des bénéfices serviront à reconstruire des logements de Beyrouthin.e.s

Le 4 août dernier, deux explosions dans le port de Beyrouth ont causé la mort de 204 personnes et ont fait plus de 6 500 blessés. Les dégâts matériels, estimés à plusieurs dizaines de milliards de dollars, ont laissé des milliers de personnes sans logement.

Olivier, co-fondateur de Decks on the Beach (rdvs estivaux libanais incontournables) fait partie de ces derniers. Aussi, c’est avec l’aide de quatre amis artistes : Attari, le duo Claap! et Yuksek, qu’il décide de réaliser une compilation inédite dont l’intégralité des bénéfices seront reversés à l’ONG Baytna Baytak chargée de reconstruire des logements à Beyrouth.

La compilation For Beirut en écoute ci-dessous et sur Bandcamp :

Beyrouth mon amour

A paraître aujourd’hui sur Bandcamp, cette compilation rassemble 30 artistes indépendants internationaux qui ont décidé de participer à l’aventure. Parmi ces derniers, on retrouve notamment Breakbot, Rubin Steiner, The Spy From Cairo et Yuksek… rien que ça ! A l’origine de cette initiative, le producteur et boss du label Partyfine, Yuksek, a bien voulu nous accorder de son temps et répondre à nos questions.

« On a fait un mail aux copains pour savoir qui voulait participer, tout simplement. »

Avec (évidemment) un morceau de son cru sur la compilation, le producteur français a opté pour un univers moins disco que ses productions actuelles. Avec la volonté de trouver un équilibre entre morceau à danser, profondeur et mélancolie tout en gardant un caractère lumineux.

« Beyrouth est une des villes qui m’a le plus transporté.« 

Quelques samples de voix et de violons plus tard, Yousef, ami (et co-fondateur de l’organisation Decks on the beach), lui a soufflé le titre de son single Beirut ma beit mut qui signifie « Beyrouth ne meure jamais », comme un symbole de l’esprit du morceau et plus généralement du disque For Beirut.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par YUKSEK (@yuksekofficial)

Un dessin pour reconstruire (son chemin)

Illustrée par la talentueuse autrice de BD libanaise Raphaëlle Macaron, la compilation For Beirut verra le jour sur les plateformes classiques (Spotify, Apple music, Deezer…) en janvier prochain. En attendant, pour danser dans sa chambre et faire une bonne action c’est sur Bandcamp que ça se passe !

Pour 10 euros (ou plus), vous pouvez soutenir les habitants de Beyrouth qui ont perdu leur logement, télécharger et streamer la compilation sur Bandcamp. Pour 40€ (ou plus), vous recevrez en plus un poster de la pochette en édition limitée numéroté et signé par l’artiste Raphaelle Macaron elle-même!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Raphaelle Macaron (@raphaellemacaron)

Et si vous le souhaitez vous pouvez donner directement à l’ONG en suivant ce lien: www.baytnabaytak.me

Une année (forcément) pas comme les autres 

Nosso Ritmo, le quatrième album du producteur rémois, a vu le jour le 28 février dernier. Sortie particulière oblige, une poignée de semaines avant le début du premier confinement (relire notre rencontre à ce sujet)…

« Jouer et voir du pays me manque beaucoup. J’ai beaucoup travaillé à l’image (deux musiques de longs métrages et une série TV), j’ai fait quelques remixes aussi mais très peu de morceaux pour moi. A part celui-ci de la compile, je n’ai rien fait. J’ai du mal à composer pour moi, sans image ou sans projet. »

Artiste multi-casquette, Yuksek a trouvé, dans cette année si spéciale, son salut chez nos confrères de Nova. A En effet, il anime l’émission Dance’o’drome tous les samedi de 19h à 21h. Une bonne manière de continuer à partager de la musique tout en entretenant un lien avec des gens qui aiment son travail !

Généreux et altruiste, le producteur français a travaillé avec Breakbot, Irfane sur le clip de The Only Reason. Une pépite psychédélique qui met en danse des confinés du monde entier (France, Japon, USA, Brésil, Italie) et dont tous les bénéfices générés par la vidéo sont reversés au Secours Populaire. Voilà de quoi vous redonner du baume au coeur (si vous ne l’avez pas déjà vu) !

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Article : Maxime Verdeille & propos recueillis par Abigail Ainouz

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus