Laura Disegna : le compte dessin qui vend du rêve sur Instagram

Le rêve du violoniste par Laura Daniel

Pendant le confinement, nous avons été nombreux à piquer du nez entre deux réunions Zoom. Pour vous, la rédaction de General Pop a gardé un œil sur les tendances. En ligne de mire : Laura Daniel, une artiste singulière qui dessine les rêves de ses abonnés Instagram.

 Au Netflix & chill, Laura Daniel a préféré créer ses propres séries sur Instagram. Trois comptes, trois ambiances. D’abord, il y a son compte personnel et ses clichés de passants improbables. Accoutrements tape à l’œil, drôles de pairs et autres citadins en décalage alimentent la collection. Puis, aux côtés de sa cousine Lison Daniel, elle imagine les caractères, une galerie de personnages hilarants qui se confient face caméra.

“Les caractères, c’est une histoire qui a démarré avec ma cousine. On s’envoyait des vidéos par WhatsApp parce qu’on vivait dans deux villes différentes à l’époque. On a commencé à s’envoyer ces conneries pour se faire marrer l’une l’autre. On tissait des histoires, des rencontres amoureuses improbables et on a décidé de les mettre sur Instagram pour les partager avec nos proches. Ça a démarré comme ça, sans arrière-pensée. Pour nous faire rire et faire rire les autres.

Sa cousine reprend le flambeau seule et Laura Daniel se consacre davantage à son troisième compte @Laura_Disegna. Entre portrait et caricature, Laura fait quelques esquisses pour le challenge Inktober. Laura reçoit alors deux messages simultanément. Une nouvelle série va commencer et elle ne le sait pas encore.

View this post on Instagram

Le rêve d’Antoine… Arriverez-vous a prononcer « seize chaises sèches » très vite et plusieurs fois ? #envoiedureve #procreate #procreateart #design #chairdesign #eames #thonet #sottsass #gioponti #vanderrohe #jacobsen #rietveld #panton #illustration

A post shared by Laura Daniel (@laura_disegna) on

Une jolie coïncidence

Tout part d’une coïncidence. Le même jour, deux de ses amis lui racontent qu’elle était dans leur rêve. Laura Daniel a du temps devant elle. Elle dessine les deux rêves et les poste sur son compte. Une amie lui envoie le sien. Véritable effet boule de neige “toutes proportions gardées”, les messages s’accumulent. Bientôt, le compte de Laura compte près de 5000 abonnés et les demandes de dessin se comptent par centaines.

“C’est toujours une sensation particulière de recevoir le rêve de quelqu’un qu’on ne connaît pas. Ces gens sont dans une démarche particulière parce qu’ils confient leur inconscient à quelqu’un qu’ils ne connaissent pas non plus.”

La confiance règne. Avec bienveillance, l’internaute met les inconscients en images. Le succès ne se fait pas attendre, si bien que la jeune dessinatrice doit affiner ses critères, privilégiant les rêves courts, légers et absurdes. Parmi les demandes qu’elle reçoit figurent celles de l’actrice Charlotte le Bon et Marina Rollman, comédienne suisse. Le rêve devient réalité.

Mais Laura ne calcule pas. Ses choix sont avant tout guidés par l’inspiration. Comme pour ses autres comptes, elle se laisse guider par une intuition et constate ensuite que l’idée est devenue une série, à l’image de son journal du confinement qui engage de vifs échanges avec sa communauté.

View this post on Instagram

Le rêve de @laetitiahugues ! Proposé par sa sœur Eden. #envoiedureve #illustration #procreate #procreateart

A post shared by Laura Daniel (@laura_disegna) on

“Je pense que dans la vie en générale, je suis interpelée par les situations en décalage, étonnantes, qui font sortir un peu de sa rêverie justement. (…) Les rêves des gens me donnent une inspiration toute faite, à l’état brut. Ils me font dessiner des choses que je n’aurais jamais dessiné. Ça me pousse dans mes retranchements.”

La dessinatrice peaufine ses techniques de dessin. Habituée des visages, des silhouettes, elle doit se familiariser avec les paysages, les animaux. Les rêves sont sans limite. Elle qui avait commencé son compte avec des dessins au crayon de couleur progresse avec sa tablette graphique sur laquelle elle illustre les songes des abonnés.

D’un rêve singulier aux imaginaires pluriels

Quand on demande à la concernée si dessiner permet d’analyser les rêves, elle s’en défend. Mais elle concède une nuance : des thématiques se dégagent car “sur plusieurs centaines (de rêves) on peut tracer des grandes lignes”. Laura Daniel constate le retour de couleurs, de certains motifs. La nuit, plusieurs internautes chevauchent des animaux. Les rêves étranges semblent s’être multipliés pendant le confinement.

“Des gens m’ont sollicitée parce qu’ils faisaient des collectes de rêves. C’est un sujet dont on a beaucoup parlé pendant le confinement. Je me suis retrouvée un peu au milieu de gens qui étudiaient le rêve en confinement et qui les trouvaient bizarres. Mais j’ai été plus sollicitée pour la collecte que pour l’analyse. Je ne suis pas du tout une spécialiste du rêve.”

View this post on Instagram

Les rêves très al dente de @maudmlrc 🧀 #parmigiano #parmigianoreggiano #envoiedureve #confinementcreatif #illustration #procreate #procreateart

A post shared by Laura Daniel (@laura_disegna) on

Si elle ne s’aventure pas sur le terrain de la signification des rêves, Laura compte bien se renseigner. Pour ça, elle a pu compter sur ses amis et abonnés. La dessinatrice reçoit chaque semaine des recommandations de podcasts, d’ouvrages philosophiques et d’articles sur le sujet. Et les références ne manquent pas, le sujet est un puit sans fond.

Personne n’est indifférent au rêve. C’est une matière qui fascine tout le monde, une matière qui est extrêmement mystérieuse. Elle concerne tout le monde même si on n’est pas un grand rêveur, même si on ne se souvient pas de mes rêves”

C’est le cas de la dessinatrice. Ironie du sort, elle les oublie presque systématiquement. Avec le nombre de demandes reçues chaque jour, on ose espérer que Laura Daniel trouve au moins le temps de se reposer.

Retrouvez le travail de Laura Daniel ici.

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Mathis Grosos

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus