MALIK DJOUDI reprend Black Trombone de Gainsbarre au micro du General POP Cast (et c’est sublime)

Extrait du clip A TES COTES en featuring avec Etienne Daho

Depuis dans sa maison familiale, le songwriter répond à notre interview sur le quotidien des artistes en quarantaine. Dans ce 10e épisode, on a parlé de ses amours pour Barbara, mais aussi de weed et d’abdos.

Dandy pop parisien, Malik Djoudi a déjà eu l’occasion de faire des collaborations prestigieuses avec ETIENNE DAHO (sur A tes côtés) et a sorti son premier album TEMPERAMENT où l’on découvre sa voix androgyne, une écriture minimaliste et sensuelle, bref des mots bleus comme un hommage prématuré à Christophe s’affichant sur sa pochette de disque… bleue elle aussi. Par bandes audio interposées, il répond à nos questions sur son quotidien de confiné :

Ecoutez cet épisode du General POP Cast en quarantaine avec MALIK DJOUDI sur le site du Poste Général (disponible aussi sur AcastSpotify et Itunes) :

Studio de fortune & ciné nocturne

Tous les jours pour s’occuper, Malik monte dans son grenier qu’il a réorganisé en un studio de fortune, et y compose de nouveaux morceaux dont il nous dévoile les premières notes dans cet épisode. Pendant son temps libre, le songwriter s’écoute pas mal de musique classique pour « se relaxer » (mais aussi l’album indispensable CHANNEL ORANGE de Frank Ocean. Il s’est aussi promis de se lancer… dans des sessions abdos : bon courage !

Pour avoir du coeur à l’ouvrage, Malik chantonne du Barbara « Dis, quand reviendras-tu ? » et s’arme d’une tablette de chocolat pour les séances de ciné nocturne. Un petit truc* pour se détendre aurait été de bonne compagnie, malheureusement : « j’ai oublié d’acheter de l’herbe » comme il nous le confesse librement.

« Je suis parti en weekend chez mes parents et puis j’y suis resté… avec comme seuls voisins des oiseaux et des poules au loin ».

Côté culture, Malik nous conseille de lire LES OS DES FILLES de Line Papin « qui me fait voyager, sortir un peu », d‘écouter le podcast BERLIN LES SONS DU MUR « ça parle de la musique allemande, du krautrock à la techno : c’est passionnant » et de voir un film poignant sur la condition des femmes en Algérie pendant les années noires : PAPICHA (2019).

Gainsbourg lui va si bien…

Pour finir en beauté ce podcast, Malik Djoudi nous offre une session acoustique maison de BLACK TROMBONE du grand Gainsbourg. Un titre qui résonne à merveille avec cette « monotone » routine de quarantaine. Bonne écoute !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par General Pop (@general.pop) le


Aux manettes du générique de l’émission de cette semaine, on remercie chaleureusement Dalton John (qui nous a signé au passage un journal de bord hilarant)

Retrouvez tous nos épisodes du GENERAL POP CAST ici.

Restez au courant de notre actualité en vous abonnant à la POP NEWS.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus