La distance sociale n’est pas une raison pour cesser de photographier

Crédit : Alessio Albi

Alors que nous entamons notre 4e semaine de confinement, certains photographes font preuve de créativité. Retour sur deux artistes avec des approches peu communes.

Après avoir épié nos voisins en quarantaine à travers les clichés poétiques de Margaux Stypak et contemplé le temps qui passe avec ceux du parisien Vincent Migrenne, c’est au tour de Sarah Carrier de nous proposer cette semaine « une nouvelle manière d’aborder la photographie tout en restant à la maison. » Découvrez sa sélection de photographes exécutant leurs shootings à distance, respectant ici les consignes sanitaires du Covid-19.

Arturo Torres

Arturo Torres est un photographe vivant à San Francisco, connu pour ses portraits féminins fait à l’argentique ou au Polaroïd. Depuis le début du confinement, il effectue des shootings FaceTime avec des mannequins tels Natália Toledo et Xenia Ortiz qui se prennent aisément au jeu.

View this post on Instagram

@xenrey en su patio ✨Facetime from The Bay to Cancun MX.

A post shared by ARTURO TORRES (@arturoshoots) on

View this post on Instagram

People Places Things✨ @iamnataliatoledo in São Paulo Brazil. #facetime #healthyathome

A post shared by ARTURO TORRES (@arturoshoots) on

Instagram d’Arturo Torres
Site web du photographe

Alessio Albi

Photographe italien, Alessio Albi est obsédé par la réalisation de portraits qui questionnent le rapport à soi ou à l’autre, et puise son inspiration dans chaque situation dans laquelle il se retrouve. L’improvisation est au coeur de son processus de création. Depuis 29 jours maintenant, il nous partage quotidiennement des photos réalisées à la webcam.

« It feels so good to be able to do what I love the most, even if stuck at home thousands of km away. »

Ca fait vraiment du bien de faire ce que j’aime le plus, même si je suis bloqué à la maison à des milliers de km.

View this post on Instagram

Quarantine day 19. Super @louschoof shot in webcam 💫

A post shared by Alessio Albi (@alessioalbi) on

View this post on Instagram

@chiarascelsi shot in webcam. Distance is no barrier.

A post shared by Alessio Albi (@alessioalbi) on

View this post on Instagram

Me and Alice @opheliamillaiss quarantined, separated by 200 km, just shot spontaneously trough the laptop webcam. Social distancing doesn’t mean stopping creating. We are lucky to live in an era that offers all the resources needed. Stay in. We’re in this together.

A post shared by Alessio Albi (@alessioalbi) on

Instagram d’Alessio Albi
Site web du photographe

Découvrez également les photographies de Sarah Carrier sur son site web ou son Instagram.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus