SXSW le journal du off / Jour 4

Harmony Korine, mille concerts et un papi très en forme

C’est lundi, le festival commence pour de bon, ça joue partout, tout le temps et Lyft et Uber se font des c***** en or. La bonne nouvelle, c’est qu’on pensait crever de chaud au Texas, mais QUE NENI, on a commencé la journée sous la flotte et un ciel de fond de Belgique. On a rejoint Norma, venue jouer dans le festival officiel, à l’Hotel Vegas . On y a eu de cool surprises, comme Gabriella Cohen, folkeuse option voix soul et Anemone, qu’on connaissait déjà en disque et dont le live donne une grosse patate pour le reste de la journée. On a mangé notre petite fajita quotidienne et filé au Whip In pour le premier concert au US de Faux Real, duo de frères dansant et prometteur sauce weird-pop-psyché. De retour downtown, on a croisé Harmony Korine, sa casquette et son cigare au bec, charmant, comme on pouvait s’y attendre. Et puis tout à été très vite, en connaissant l’ingé son qui connaissait le promoteur qui connaissait le physio, on a pu gruger et rentrer au mega convoité concert de Deerhunter à Mohawk, sublime, évidemment, malgré un volume sonore qui continue de faire saigner nos oreilles de français aux décibels limités. Une fois terminé, et tout émus, on a filé au show des Black Angels au Empire, légendes et fierté d’Austin, la deuxième claque, sur deux, de la soirée. Après trois-quatre bières renversées et des petites danses improvisées avec toutes sortes de gens franchement fonfon, on a rejoint Kirin J. Callinan en studio et bien rigolé. On est enfin sagement rentrés prendre des forces pour les trois prochains jours qui s’annoncent cos-tauds.

Pour tout le reste c’est là-dessous.

A demain !

Agathe R.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus