Dans le Midi, le midiiiiii

 Plage pas si abandonnée, coquillages et crustacées, le temps dure longtemps autour du Midi Festival.

Si le Festival a joué de malchance cette année, la douceur du sud, elle, n’a pas failli. Deux jours ont été annulés, la faute à un prestataire, la dernière minute, la sécurité pas assez secure : patatra. La bonne nouvelle, c’est que ceux qui avaient leurs tickets de TGV s’y sont quand même rendus car Hyères et la Villa Noailles sont toujours belles, surtout sous le soleil de Juillet.

Parmi les veinards, Flora Mathieu, photographe et réalisatrice en argentique -dont on vous avait déjà montré le travail ici- nous offre un carnet d’été autour du Festival démonté, histoire de prolonger un peu les vacances.

POP

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus