Le défi sportif écolo du confinement #nettoietonkm passera-t-il le cap des 20 bornes ?

Certains kms de confinements sont plus durs que d’autres… Source Outside.fr

Réponse OUI ! Lancée par un Marseillais, cette belle initiative fait un carton sur la toile où associations et particuliers se mobilisent pour nettoyer leurs quartiers. Dès samedi, on vous propose de prendre des sacs plus grands et de continuer sur votre lancée avec #nettoieteskm !

Allègement du confinement par-ci couvre-feu par-là, on ne sait plus vraiment sur quel pied danser… Si à partir de samedi prochain, les règles du jeu vont encore changer, ce qui est certain c’est que vous n’avez jamais autant baladé votre chien et que celui-ci commence tout juste à se sentir utilisé (et crevé). Autre point positif, vous savez maintenant mieux que personne mesurer 1 kilomètre à vue d’œil. Depuis le 30 octobre, ce périmètre correspond « votre jardin », votre territoire. Autrement dit l’autorité royale vous a confié ce fief. Et un bon fief est un fief propre !

« Vu que nous sommes confinés et que nous ne pouvons pas nous regrouper… Cela vous dit de sortir de chez vous avec des gants et un sac pour collecter les déchets et les mégots ? »

Frédérique Gilbert, fondatrice et présidente de Cetasea

La force lumineuse des réseaux

L’association CetaSea (qui milite pour la préservation des espèces marines) a donc emboité le pas à l’initiative de Benjamin de Molliens, co-fondateur de Plastic Odyssée. Ce Marseillais a lancé le hashtag #Nettoietonkm dans le but donc d’inciter à ramasser un maximum de déchets et de mégots durant la fameuse heure de balade autorisée !

#Nettoietonkm emboîte le pas à Expedition Zero, autre projet d’éco-aventure lancé par le Marseillais. Ces défis sportifs itinérants respectent autant que possible 3 règles : aucune émission carbone, aucun déchet et aucun matériel neuf. Après une première expédition à vélo (entre la Bretagne et la Normandie), une seconde à pieds à travers les Alpes et une dernière en Stand Up paddle le long du Canal du Midi, Benjamin de Molliens nous confie comment la quatrième s’est vue sublimée :

« Je m’apprêtais à tenter ma 4ème expédition, courir plusieurs jours en ramassant des déchets, lorsqu’on s’est retrouvé confiné. J’ai transformé cette contrainte de 1heure / 1 km en une opportunité d’éco-aventure à une autre échelle ! »

Ludique, concrète et accessible même aux enfants, le trentenaire affirme que ça a plu tout de suite jusqu’à convaincre… la maire de Marseille en personne Michèle Rubirola qui lui a écrit un petit message d’encouragement !

Un réflexe à garder

Devenue virale grâce aux médias et aux réseaux sociaux, quelques 10 000 personnes se sont déjà organisés pour nettoyer leur kilomètre. Parmi eux, des clubs de football, des asso de quartier et des élus ont participé et relayé le challenge !

Avec la volonté de pérenniser cette balade éco-responsable et d’en faire un rendez-vous hebdomadaire, Benjamin ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

« On a déjà un groupe ‘Nettoie tes kilomètres’ sur Facebook qui grandit vite. Je vais faire en sorte que ce défi devienne un mouvement citoyen tout en communiquant en parallèle sur la réduction des déchets. »

Alors que le président Macron a annoncé envisager un déconfinement pour le 15 décembre et que le kilomètre autorisé s’élargit à vingt bornes dès ce samedi 28 novembre, #Nettoieteskm reste la meilleur façon de rappeler que le confinement n’est pas une raison pour oublier notre chère planète. Votre fief s’est agrandi et on sait que votre éco-militantisme suivra ! Alors, à vos sacs poubelle, prêts ? Ramassez pardi !

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Maxime Verdeille

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus