L’attente interminable des migrants au Havre dans l’objectif de la photographe Aglaé Bory

© Aglaé Bory – Odyssées

Lauréate du prix Caritas Photo Sociale, l’exposition Odyssée présente jusqu’au 15 décembre et sur le parvis de la Gare de Lyon, les clichés de ceux et celles dont l’attente et les inquiétudes font tristement écho au mythe d’Ulysse.

La première édition du Prix Caritas Photo Sociale a élu comme lauréate la photographe Aglaé Bory et sa série photographique Odyssées. Son travail est mis à l’honneur sur le parvis de la Gare de Lyon (Paris, 12e), en partenariat avec SNCF Gares & Connexions.

Croisant des clichés de la ville portuaire du Havre et des portraits intimistes de migrants, Odyssées raconte l’histoire de personnes « en situation d’exil, demandeurs d’asile ou réfugiés, le plus souvent en attente de statut.  » et met en exergue « l’hésitation de notre société à les accueillir véritablement » comme précise Aglaé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Aglaé Bory (@aglaebory) le

« Photographier leur intériorité »

Aglaé Bory est partie à la rencontre de migrants qui transitent par milliers dans cette commune de Seine-Maritime : « Ces derniers attendent tous leur convocation à la Cour Nationale du Droit d’Asile après un refus de l’Opfra à leur demande d’asile. »  Au cœur des clichés de la photographe, la notion d’attente est omniprésente et non moins déchirante.

« J’ai suivi plusieurs personnes en situation d’exil, demandeurs d’asile ou réfugiés, le plus souvent en attente de statut. La plupart d’entre eux vivent dans des centres d’hébergement en attendant la réponse de l’administration. L’attente est souvent longue et douloureuse. Elle les isole du réel et les enferme dans un espace mental en suspens. » AGLAE BORY

Grandioses et poétiques, les photos de la Française ont même donné naissance à un film photographique d’une durée de 45 minutes dans le cadre du festival Le Goût des Autres 2019. Invitée sur le plateau de TV5 Monde cette semaine, Aglaé Bory se confie sur son travail, expliquant avoir voulu « photographier leur intériorité et les rendre visible« .

© Aglaé Bory – Odyssées

© Aglaé Bory – Odyssées

Caritas, une fondation en faveur des plus défavorisés

Créée en 2009 par le Secours Catholique, la Fondation Caritas France se bat contre les inégalités et les situations d’exclusion en France et dans le monde. Caritas a fait la lutte contre la pauvreté sa priorité en accompagnant la création et agrégeant d’autres fondations solidaires, soutenant ainsi « des projets permettant de redonner une assise aux personnes en grande précarité : hébergement, logement, emploi, formation…« .

Par le biais de l’art photographique, ce premier prix Caritas Photo Sociale donne ainsi une voix nouvelle aux personnes excluesOdyssées l’illustre avec brio en mettant l’accent sur l’expérience de l’exil et de l’attente.

En plus de l’exposition présentée à la Gare de Lyon à Paris dans le cadre du Prix Caritas Photo Sociale, l’oeuvre d’Aglaé Bory sera également imprimée sur papier aux éditions Filigranes ! Sortie prévue le 10 novembre prochain.

Vous pourrez aussi apprécier son travail au festival Photaumnales jusqu’au 3 janvier 2021, dont on vous parlait dans un récent article.

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Maxime Verdeille

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus