Paris Surf & Skateboard Film Festival : une cinquième édition bouillante !

Source : programme du PSSFF 2020

Le Paris Surf & Skateboard Film Festival (PSSFF) se tiendra du 24 au 27 septembre prochains à L’Entrepôt à Paris. L’occasion de célébrer l’avènement culturel des deux sports de glisse, fraichement olympiques.

Ici ça glisse ! La 5ème édition de l’évènement culturel célébrant le surf et le skateboard se conjugue au pluriel ! En effet composé d’un festival de cinéma international et de son OFF, il y en aura pour tous les gouts au PSSFF.

La rencontre inédite entre glisse et 7ème art se présentera sous la forme suivante : 18 films et court-métrages indépendants y seront projetés (dont 12 avant-premières françaises) et pour les départager, un jury composé de la championne de surf et chanteuse Lee-Ann Curren, la productrice d’Haut et Court Emmanuelle Lepers, les réalisateurs Neels Castillon et Emmanuel Cossu et le photographe Benjamin Deberdt ! Enfin, 3 films y seront également présentés hors compétition. A noter que tous les films sont accessibles en salle au tarif unique de 7€.

En fil rouge sur les quatre jours et en accès libre, le OFF du PSSFF sera animé de talks, d’expos photos, d’un espace librairie, de DJ Sets & Concerts et de projections vidéos. Le tout éparpillé sur les 1200m2 et 3 salles de ciné de L’Entrepôt dans le 14ème arrondissement de Paris.

View this post on Instagram

Et voici la bande annonce de cette 5ème édition ! Motion Designer @eulst / Production @civilians.paris / DA @nicolasmalinowsky et musique Rendez vous @francisrdv —-> MERCI 🙏 🙏 Enjoy! #pssff20 #parissurfskateboardfilmfestival2020 #trailer #film #festival

A post shared by PSSFF (@pssffofficial) on

Nos 2 coups de coeur

Parmi les films 18 films en compétition c’est une co-production germano-jamaïcaine sortie en 2019 et réalisée par Louis Josek Outdeh – The Youth of Jamaica qui ouvrira le bal. Portrait de l’émancipation de la nouvelle génération jamaïcaine désireuse de briser les codes et de contribuer « à une nouvelle compréhension de la culture de cette ile. » Coup de coeur.

Et c’est un deuxième documentaire surf et une autre jeunesse à qui va notre préférence : Water Get No Enemy. Deux surfeurs professionnels français, Damien Castera et Arthur Bourbon, sont allés rencontrer la première génération de surfeurs du Libéria. Ou le surf comme exutoire dans un des pays les plus pauvres au monde, 15 ans après la fin de la guerre civile.

Enfin sur le podium !

Les Jeux Olympiques d’été de Tokyo 2021 (reportés en raison de la pandémie de covid-19) seront l’occasion pour le skateboard de faire sa première apparition parmi les épreuves et la liste des sports honorés de la mention « olympique ».

La consécration pour une contre-culture qui en l’espace de 30 ans a marqué de sa patte tant la mode que l’urbanisme des villes. Après des débats long de plusieurs décennies le Surf participera lui aussi à sa première édition l’été prochain au Japon : la victoire est totale ! En attendant, l’important est toujours de participer, alors on se voit au PSSFF !

Le Paris Surf & Skateboard Film Festival
Du 24 au 27 septembre à L’Entrepôt (7 rue Francis de Pressensé, Paris 14e)
Découvrez le programme complet ici.
Lien vers l’évènement facebook

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Maxime Verdeille

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus