La Focaccia arty débarque sur Instagram (et dans votre assiette)

La focaccia arty mais engagée de @cararosedavis s’insurgeant contre le premier ministre anglais Boris Johnson

Pendant le confinement, nombreux sont ceux et celles à avoir élaboré leurs propres pains, la Focaccia arty en était la suite logique. Clap de faim sur notre trilogie estivale !

Cette tendance food a vu le jour pendant le confinement, alors que l’on cherchait à occuper nos journées par tous les moyens. Une fois avoir rangé de fond en comble toutes les pièces de notre appartement ou maison, la cuisine est devenue l’élément indispensable dans notre quotidien de confinés. Le pain homemade a laissé place à la focaccia…

Après vous avoir dévoilé nos spots préférés de Paname et la recette ultime de l’atelier P1, on vous parle de la focaccia arty. Qui aurait cru qu’une focaccia serait la toile vierge de nos frustrations de confiné(e) et autant instagrammable ? Il faut dire que ce pain d’Italie exalte tous nos sens, l’odorat, le toucher, le goût… mais aussi la vue. Sur Instagram, les foodistas du monde entier se sont ainsi amusés à dessiner des motifs sur les focaccias. A nous de décrypter la tendance #focacciaart.

#focacciagarden : la tribue qui dessine des jardins sur le pain 

La team #focacciagarden c’est celle qui reproduit de beaux jardins fleuris avec des herbes, des fleurs et légumes frais de saisons. C’est simple : vous prenez vos légumes du marché les plus colorés, vous les découpez de façon à ce que cela ressemble à de belles fleurs du jardin et le tour est joué. Cette manière d’embellir vos focaccias est la plus accessible et permettra d’en faire voir de toutes les couleurs à vos convives.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Timi Wu (@timiwuwu) le

Le chef parisien Simon Auscher succombe lui aussi à la tendance

A la tête de la cantine « sexy » des entreprises 11h59, l’ancien chef du Tannat a bien l’intention de proposer à ses clients de la cuisine saine et respectueuse de l’environnement en collaborant étroitement avec des producteurs locaux. Ils font même des focaccias !

Le moment idéal pour déguster ce met italien selon lui? « a l’apéro accompagné d’un savoureux vino ». Concernant la garniture, il nous conseille « les tomates, les aubergines, de la charcuterie italienne, l’huile d’olive (of course) de la burrata«  et pour pimenter le tout,« l’origan et le romarin« . On a beau dire, l’un des principaux bienfaits de la focaccia est de nous faire voyager.

Pour la petite anecdote, Simon Auscher nous dévoile les raisons qu’ils l’ont poussé à faire des focaccias arty sur insta. » J’ai vu une photo de @blondieandrye qui fait du pain très floral sur Instagram. Pendant le confinement, j’avais du temps, je trouvais ça trop beau et je me suis lancé. Un jour où il pleuvait, j’ai commencé à faire un jardin parce que ma fille voulait aller dans le jardin ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Simon Auscher (@simonauscher) le

La focaccia engagée

Comme la tendance #ragebaking sévit sur les gâteaux à la crème, la focaccia arty c’est aussi l’occasion de faire passer de vrais messages mais de manière plus légère. Les têtes et les idées à abattre en prennent pleins leurs grades à l’image du premier ministre britannique Boris Johnson et de son conseiller Dominic Cummings, « le cerveau » de la stratégie Brexit. C’est aussi l’occasion pour le chef Simon Auscher, et bien d’autres encore, de prendre la parole et d’apporter leur soutien au mouvement Black Lives Matter en soutien à la communauté noire suite à l’exécution de Georges Floyd.

 « C’est important que la bonne bouffe soit démocratisée, que les plus jeunes connaissent les saisonnalités des légumes. Tu choisis ta façon de consommer. »

« Si tu n’es pas engagé politiquement, le seul truc que tu puisses vraiment faire c’est choisir l’endroit où tu vas dépenser tes sous. »

SIMON AUSCHER

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cara Rose Davis (@cararosedavis) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Simon Auscher (@simonauscher) le

Et lorsque l’on a demandé au chef Simon Auscher pourquoi il a choisi la focaccia pour faire passer son message, pour lui c’est très clair :

« Pour la symbolique du pain, le pain c’est du partage, il n’y a rien de plus simple que le pain. L’idée est de faire passer un message avec quelque chose qui a aussi une symbolique de partage à la base, et de première nécessité. »

SIMON AUSCHER

Les artistes sont dans la place, tout baigne (d’huile) !

Si le dessin de jardin peut sembler un tantinet enfantin, pour certains, la focaccia est également l’opportunité de montrer l’étendue de leurs fibres artistiques. Des petits légumes aux herbes fraiches, tout les éléments sont bons pour faire de la focaccia une véritable oeuvre d’art.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Annalisa Peresson (@annalisaperesson) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Arca Foederis (@bojdokreacje) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par When Mommy Bakes (@whenmommybakes) le


Des visages, des jardins, des motifs… mais aussi et surtout de beaux bouquets garnis, il en a pour tous les goûts. Pour régaler vos papilles et vos pupilles, il n’y a qu’à chercher #focacciaart ou #focacciagarden et vous allez être servis !

Si comme nous, ce met italien est devenu votre nouvelle addiction, il existe même un compte qui réunit tous les focaccias lovers.

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Margot Brunet-Debaines

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus