L’écologie à la carte de Marché Vert : soutenez les producteurs près de chez vous !

crédit : Anne-Claire Héraud

Le Marché Vert recense les points de vente pour faciliter une alimentation responsable, respectueuse de celles et ceux qui la produisent. Une carte collaborative qui ne cesse de s’enrichir.

Les adresses pour remplir sainement son panier n’ont jamais été aussi nombreuses. Sans marché pour les rassembler, les consommateurs perdent leur temps, les producteurs, leurs produits. Initié pendant le confinement, le Marché Vert continue sa mission et compte bien….

Une carte collaborative

Véritable boussole de la consommation alimentaire éco-responsable, le marché vert recense les initiatives locales. Epiceries, fermes, AMAPs, paniers complets, fruits et légumes, plantes, produits laitiers, viande et poisson, produits secs, farine, pain paysan… Découvrez la carte collaborative ci-dessous :

Les initiatives sont principalement référencées dans le territoire métropolitain. Mais les producteurs n’ont qu’un formulaire à remplir sur le site pour inscrire leur commerce sur la carte.

Aux commandes de cette initiative, Anne-Claire Héraud, Céline Maguet, Zazie Tavitian et Jill Cousin, quatre journalistes parisiennes dont la persévérance porte un peu plus ses fruits chaque jour.

Des portraits et des recettes

Le compte instagram de Marché Vert propose également des portraits et des recettes. Collaboration est le mot d’ordre de cette initiative qui regroupe déjà plus de 2000 adresses. Soutenir une agriculture durable et ceux qui la produisent était un parcours du combattant. C’est désormais une promenade de santé.

View this post on Instagram

Portrait de boutique – La Roseraie de Morailles C’est dans le nord Loiret, aux portes de Pithiviers, que se situe La Roseraie de Morailles. Portée par l’association @lesjardinsdelavoieromaine , c’est un lieu d’économie sociale et solidaire composé d’un superbe jardin où se côtoient roses anciennes et plantes vivaces, mais aussi une boutique de produits bio et locaux ainsi qu’un café. S’il n’est plus possible depuis le début du confinement de flâner aux milieux des roses et de s’y asseoir pour boire un thé, la boutique, elle, reste bien ouverte et s’est adaptée à la situation. Si, comme à son habitude on y trouve des produits en circuit court, tels que légumes, farines, légumineuses, pâtes, miel, huiles… On peut désormais y acheter des plants potagers laissés en dépôt-vente par des maraîchers et horticulteurs du coin privés de leurs canaux habituels de distribution. Cathy, la directrice adjointe de la boutique, nous indiquait que la fréquentation avait doublé ces dernières semaines. Elle espère que cet élan d'intérêt pour le circuit-court n’est pas que contextuel. Car c’est ce lien social et durable qui est si cher à la Roseraie : les deux sites de maraîchage qui fournissent les légumes bio de la boutique font partie du Réseau Cocagne, une association de jardins d’insertion qui permet à des adultes de construire un projet et de retrouver le chemin de l’emploi. Ici se croisent et échangent jardiniers, maraîchers, adhérents, voisins, agriculteurs locaux… un lieu de vie où il fait bon de faire ses courses. La Roseraie de Morailles / 1 Rue André Eve, 45300 Pithiviers-le-Vieil/ La boutique est ouverte le mercredi et samedi de 10h à 17h30, le jeudi de 13h à 17h30 et le vendredi de 13h à 18h30. ✒️ & 📷 @anneclaire.heraud

A post shared by Le Marché Vert (@vivelemarchevert) on

Abonnez-vous à notre POP NEWS hebdomadaire ici.

Mathis Grosos.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus