Michelle Blades renoue avec ses racines sur « Nombras Las Cosas » (et c’est beau)

extrait du clip de Michelle Blades – Mota O Perreo

La songwriteuse d’origine panaméenne et mexicaine, présente un nouvel EP baptisé NOMBRAS LAS COSAS (chez Midnight Special Records), où elle ne se contente pas de « nommer les choses » mais bien de les faire vibrer.

Après nous avoir séduit dans une session filmée par la Blogothèque du titre Ring (extrait de son précédent album Visitor), la songwriteuse Michelle Blades, revient avec un nouvel EP qui change la donne : NOMBRAS LAS COSAS. Cette panaméenne de naissance, d’origine mexicaine par sa mère et qui a trouvé refuge en Floride – fuyant ainsi la dictature de Manuel Noriega – avant de tomber en amour avec la France, descend de musiciens et de chanteurs engagés. Et sur ce disque, elle s’exprime pour la première fois dans sa langue maternelle, l’espagnol. Michelle n’en est pas à son premier exercice de style, on vous invite à redécouvrir son album de chevet Polylust (2015) ou encore Premature Love Songs (2017).

NOMBRAS LAS COSAS sort ce vendredi 5 juin chez Midnight Special Records (Cléa Vincent, Laure Briard), son label de coeur qui la suit depuis ses débuts à Paris. Ce disque a été composé, écrit et arrangé, uniquement par la songwriteuse, et enregistré entre le Mexique et l’Hexagone, briguant ainsi ses deux cultures. En s’exprimant dans sa langue maternelle et donc avec plus de fluidité et de sincérité, Michelle opère un retour aux racines, pour « nommer les choses » comme le précise le titre de son EP (traduction de « Nombras Las Cosas »). Intime et de toute beauté, on vous avez déjà dévoilé un extrait évoquant la solitude : Mota O Perreo (en session live ici et dont vous pouvez découvrir le clip ci-dessous).

Sur ce nouvel EP, on découvre aussi Amor sin destino, une chanson d’amour, « un vieux vendeur de ballons délaissé par les institutions » sur Globitos ou un hommage à son pays maternel du Panama sur Habla Ojos. Alors si vous n’avez jamais fait Espagnol LV1 c’est peut-être le moment de prendre des cours sur Babel pour saisir la puissance des mots de Michelle Blades.

Et si vous ne comprenez rien, rassurez-vous, laissez vous porter par ses mélodies, tantôt rock et furax, tantôt folk et enveloppantes, un peu comme notre année 2020 au final… Les confessions intimes de Nombrar las cosas ne se détournent pas pour autant de son engagement profond, comme le prouve la reprise sublime de Victor Jara (la voix de la colère chilienne) : Lo Unico Que Tengo qui clôture ce disque.

Tracklist de Nombrar las cosas (Sortie le 5 juin chez Midnight Special Records)

1. TTT
2. Globitos
3. Indecisa Soledad Del Fin (de Semana)
4. Mota O Perreo
5. Amor sin Destino
6. Hablaojos
7. Lo Unico que Tenga (Victor Jara)

L’EP Nombrar las cosas est disponible dès le vendredi 5 juin en version physique et digitale.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus