Les clips de la semaine : Michel, Prudence, Lous and the Yakuza, S+C+A+R+R…

extrait du clip de AL MAARI

Notre sélection des clips de la semaine a du chien ! Alors chassez toute suite de vos pensées l’idée selon laquelle le confinement rime avec ennuiement. Au programme : des danses endiablées en huis clos, une traversée punk et surtout beaucoup de poésie. 

Michel – Michel en illimité 

Michel (qui était récemment invité de notre General POP Cast) rafle tout sur son passage dans son clip Michel en illimité. On le retrouve avec toute la panoplie du tueur en série, tout en buvant tranquillement sa brique de jus d’orange (0:30). Cela résume bien l’art du paradoxe qu’entretien le rappeur reprenant les codes des années 90. C’est simple, dans ce clip Michel tue tout le monde, tout le temps. Il prouve encore une fois qu’il ne vaut mieux pas lui chercher des noises, le phénomène Michel a bien l’intention de s’imposer dans le rap game.

Prudence – Never with u 

Vous la connaissez peut être mieux sous le nom d’Olivia Merilahti du fameux duo The Dø , mais c’est bel et bien avec son nouvel alter-ego Prudence que la chanteuse s’illustre dans Never with U Les pionniers des machines synthétiques telles que Suzanne Ciani en tête, suivi de près par Kraftwerk, Sia, ou encore Drake l’ont beaucoup inspiré. Le premier extrait de ce projet, Never with U met en scène une héroïne ultra badass : Catwoman peut aller se rhabiller ! 

Lous and the Yakuza – Solo

Pour l’artiste pop belge d’origine congolaise, pas besoin d’en faire des tonnes, sa présence parle d’elle-même. « Pourquoi le noir n’est-il pas une couleur de l’arc-en-ciel ? », il s’agit là d’une bonne question. Ce qui est sûre c’est que ce clip tourné en huis clos réalisé par Wendy Morgan est puissant, engagé et poétique. Solo c’est le questionnement d’une jeune femme noire qui se demande si elle a toutes les cartes en mains pour réaliser ses rêves au sein de notre société. 

S+C+A+R+R – The Rest Of My Days 

Ça a été un véritable coup de coeur artistique entre S+C+A+R+R et son producteur Dan Levy du groupe pop français The Dø. De tempérament mystérieux et discret, l’artiste pop au charme british S+C+A+R+R a longtemps été réticent avec le fait d’apparaitre à l’écran. Son dernier clip The Rest of My Days met en scène un personnage énigmatique épris d’une danse endiablée, libre et complètement détachée dans un huit clos. Les mouvements de caméra nous font chavirer et on a qu’une envie, c’est de le rejoindre. 

Al Maari – Y2KB 

Ce fils d’immigré Syrien crée une musique qui oscillent entre ses origines orientales et le R&B occidentalY2KB qui veut aussi dire Year Two Thousand Bleached se passe dans un futur incertain, presque apocalyptique. Al Maari se retrouve en tant que spectateur d’un monde violent et cruel alors que lui, rêve d’harmonie et d’humanité du haut de sa végétation verdoyante. Visuellement, les personnages sont tous différents, hyper lookés et puissants.

Ascendant Vierge – Faire et Refaire

Ascendant Viergec’est l’alliance entre Mathilde Fernandez et Paul Seul, du crew techno hardcore Casual Gabberz. Dans Faire et Refaire les deux artistes nous emmènent dans une ambiance gothique alternant entre envolées lyriques et visuels contrastés. Ce clip à tout l’air d’une immense expérimentation électronique. On vous annonce que la sortie du premier EP du groupe, Vierge, sortira en juin prochain sur le label berlinois Live from Earth. 

TERRIER – Traversée punk

Terrier nous embarque avec lui dans son road trip au bord de la Manche, libérateur, et résolument punk. Ses chansons qui se situent entre la musique urbaine, le slam post punk et le rock, soufflent un vent de renouveau sur la chanson française. Après avoir été repéré aux premières parties de BB Brunes, Hervé ou encore Camp Claude, le chanteur ne cesse de tracer sa route. Sa première date parisienne inaugurale sera le 8 octobre 2020, au Point Ephémère.

Bolivard – Focus 

Bolivard décrit la vie de manière insouciante, décalée et joyeuse. Pour l’artiste, tout n’est pas tout noir ou tout blanc, il faut uniquement profiter du moment présent. Le concept, les illustrations ainsi que les animations du clip Focus ont entièrement été réalisé par Bolivard himself. Cette chanson aux allures funk nous donne envie de nous trémousser en cette période de confinement. Mais essayez de rester Focus, il vient de publier une vingtaine de morceaux qu’il a produit de 2011 à 2019 sur SoundCloud.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus