Les clips de la semaine avec Yseult, Kompromat, Schérazade, Celeste…

Lido Pimienta © Daniella Murillo

Les coulisses du show business selon Schérazade, l’enivrant shot d’énergie de Celeste, la déclaration d’amour au second degré signée Jacopo Planet… Voici la sélection des clips de la semaine ! 

Lido PimientaEso Es Que Tu Haces
Lido est afro-amérindienne-colombienne-canadienne. Un incroyable mélange d’origines qui se ressent, tant à travers l’image que les sonorités. Ce clip est un quadruple hommage, entre extravagance et sobriété, folie et sagesse, force et douceur. Une façon percutante de revendiquer ses cultures et de questionner les pouvoirs en place. Son nouvel album, Miss Colombia, sortira le 17 avril.

YseultCorps
Enfin ! Deux mois après la sortie de l’EP Noir (et près de trois millions de streams), Yseult nous présente le tant attendu clip de Corps. Cinq minutes hors du temps, réalisées par Colin Solal, connu pour son travail auprès de Christine and The Queens, Eddy de Pretto et Alicia Keys… On y voit Yseult nue, vulnérable, dans un hangar au creux d’un rail de train sans début ni fin. Un tableau fort, épuré mais méticuleusement exécuté : à l’image du morceau.

Jacopo PlanetBrazil
Son premier single De l’amour sorti en septembre annonçait déjà la couleur. Une énergie délirante et un second degré à toute épreuve, Jacopo Planet ne peut laisser personne indifférent. Il se présentait à nous en italien et en français et c’est en anglais qu’il nous revient, avec Brazil. Parodie sous acide du RnB actuel, on assiste ainsi à course-poursuite (contre lui-même ?) en costume blanc : un choix douteux, mais fièrement assumé.

HINDSGood Bad Times
Kitsch à souhait, ce clip réalisé par Jean LaFleur est un bon avant-goût du prochain album de Hinds, baptisé The Prettiest Curst et prévu pour le 3 avril. Une relation dysfonctionnelle, un élan de colère, un besoin de sauver le monde… Différentes émotions qui témoignent d’une difficulté à communiquer, qui parlera à beaucoup. Une pop audacieuse, unique, propre aux quatre membres de ce groupe qui sort du lot. Hinds sera en concert le 24 avril au Badaboum (2 bis Rue des Taillandiers, 75011).

MNNQNSLimits of Town
Le groupe est rentré de sa tournée en Chine de l’été dernier avec un joli cadeau pour ses fans : le clip de Limits of Town, réalisé par Florent Dubois, ancien membre du groupe. Leur album Body Negative est sorti en août 2019 et on ne s’attendait pas à ce clip, ce qui rend la surprise encore plus appréciable. Un morceau où les instruments à cordes se superposent et nous embarquent, loin de la ville. Plus qu’une invitation au voyage, ce clip est un échappatoire au tumulte urbain. MNNQNS sera au Festival des Inrocks le 6 mars.

KompromatDe Mon Âme à Ton Âme (feat. Adèle Haenel)
Dans le brillant Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma, le personnage incarné par Adèle Haenel refusait le statut d’épouse. Dans ce clip de Kompromat (Rebeka Warrior & Vitalic), elle se prête volontiers au jeu et avec brio. Tant joueuse, intrigante, immergée, fatale, l’actrice dévoile une palette de jeu renversante. Le tout bercé par une envoûtante voix qui transcende cette romance queer marquante : un véritable rêve éveillé, réalisé par Claire Burger.

Schérazade Princesse Populaire
Pour son nouveau clip, Schérazade dépeint le mythe de la princesse. On y découvre les coulisses de la starification, des réseaux sociaux et de l’influence 2.0, dans un décor néo pop et coloré. Elle y incarne deux personnages, l’une au sommet de la gloire et l’autre aspirant au succès. Deux femmes qu’a priori tout oppose et qui pourtant incarnent les versants d’une même pièce. Celle d’un impitoyable show-business où le glamour sert de masque au désespoir. Entre pin-up et film noir, la critique acerbe et aiguisée est sublimée par le talent de Clément Dezelus à la réalisation.

Bertrand Belin – Le Feu au Coeur
Un an après la sortie de l’album Persona, Bertrand Belin revient avec une session live réalisée par Simon Vanrie, tournée dans le Palais Bozar de Bruxelles. Le feu au coeur est une reprise du titre Ain’t talkin’ de Bob Dylan.

Dinos – N’tiekar
À vrai dire, cela faisait longtemps que l’on attendait l’explosion de Dinos. Après son excellent album Imany, sorti en 2018, dans lequel il chantait le spleen de la banlieue, Dinos a remis la barre très haut avec son album Taciturne, sorti en novembre dernier. Dans ce dernier opus, le rappeur originaire de La Courneuve fait montre de toute sa palette technique en rappant sur des instrus aux styles très différents. Dans N’tiekar, titre très chanté, Dinos nous plonge dans une cité de banlieue magnifiquement filmée en noir et blanc façon La Haine.

CelesteStop This Flame
Pour bien commencer le weekend et conclure cette sélection en beauté : quoi de mieux que le nouveau clip de Celeste ? Désignée par le BBC Sound of 2020, elle nous sert un parfait cocktail composé de RnB, jazz et soul. Un univers coloré et puissant, réalisé par Leonn Ward. Celeste sera en concert le 21 avril à La Bellevilloise et le 22 avril au Printemps de Bourges, sur la même scène que L’Impératrice et -M- !

 

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus