Le live drawing, ou l’art de dessiner des concerts en direct selon la parisienne Kova

Autoportrait de Kova

Derrière le crash barrière, au premier rang des salles de concerts, les photographes se pressent pour prendre le plus de clichés possible. Une jeune dessinatrice parisienne jouant des coudes avec son bloc-note et son stylo, a elle choisi de brosser le portrait de ses musiciens préférés… en live !

Après vous avoir présenté les illustratrices Charlotte Chauvin et Johanna Olk… On vous invite à découvrir celui d’Anne-Cécile Kovalesky, alias Kova pour les amis. Cette artiste de live-drawing, littéralement  « dessinatrice de live », croque les portraits des groupes et musiciens en concerts, armée de son stylo Bic et retravaillant ensuite chez elle à l’encre de chine ou aux couleurs.

A l’époque du zapping et de la photo instantanée, vite faite, vite postée… Cette dessinatrice a elle choisi de prendre son temps pour croquer l’aura des musiciens se dégageant sur scène. Et c’est tout à son honneur. Nous l’avons rencontrée pour en savoir un peu plus sur elle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AnneCécile Kovalevsky (@kovaview) le

Tu peux nous rappeler ton parcours scolaire ?
Après mon bac, je suis rentrée à l’école Duperré à Paris, j’y suis restée en poursuivant avec un BTS design de mode. Puis j’ai continué avec une licence et un master en Arts Plastiques. Le tout avec des stages et résidence en parallèle !

Tu t’es fait connaître avec le dessin de concert… d’où ça t’es venu ?
Ça m’est venu un peu par hasard au final. En première année à Duperré j’ai rencontrée Céline qui était photographe de live. Notre passion commune pour la musique a fait que nous étions tout le temps en concert, au premier rang pour qu’elle puisse saisir des images. Au final, j’ai aussi eu envie de mettre mon grain de sel, plus seulement en étant spectatrice. Et je savais faire quoi ? Dessiner. C’est là que j’ai commencé à croquer en concert, c’était en 2009 et je me sentais à ma place bizarrement.

Quelle est ta technique de live drawing ?
Pour les concerts, j’utilise plutôt un carnet A4 (j’ai aussi fait du A3 mais c’est nettement moins pratique au milieu d’une fosse) un ou plusieurs stylos type Staedler de tailles différentes et de l’encre de chine. C’est très joli la manière dont j’en parle ici, alors que parfois c’est très wild.

« Sur le moment c’est une sorte de performance, ensuite de retour chez moi, je me mets à ma table, musique en fond et rajoute de l’aquarelle pour retranscrire atmosphère et l’énergie du live, de spatialiser les silhouettes de la première étape aussi. »

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AnneCécile Kovalevsky (@kovaview) le

Tu t’es inspiré de qui ?
Des photographes que j’ai croisé en live en premier, de la musique que j’entendais bien sûr, c’est primordial. Ca a été quelques chose d’assez naturel et instinctif je n’ai pas réfléchi à ce que j’allais faire, je le faisais juste. Après j’adore Dufy, Kupka, Nine Antico, Luz, YSL (ces silhouettes sont folles), et tout plein de choses qui me nourrissent sans que je puisse les citer véritablement c’est pour ça que c’est important de voir un peu ce qui se fait ailleurs, lire et surtout aller dans les musées !

Quel a été ton premier live drawing ?
Le premier où j’ai pris mes crayons, c’était pour un groupe qui s’appelait Laviolette au Showcase en 2009 ! Et le premier où je me suis dit que ça devenait essentiel c’était Curry & Coco au Point Éphémère quelques quelques mois plus tard.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AnneCécile Kovalevsky (@kovaview) le

Quelles sont les réactions des spectateurs quand ils te voient ?
Au début je pense qu’ils se demandent ce que je fabrique, si j’écris et au final en jetant un coup d’œil derrière mon épaule, ils sont assez enthousiastes de me voir croquer ce qu’ils ont sous les yeux, ils viennent me parler, il y en a même qui veulent dessiner avec moi !

Quel est ton meilleur souvenir de live drawing ?
C’est un peu dur de choisir, du coup je dirais Warpaint au festival des Inrocks en 2010. TOUT Pete The Monkey en 2017, j’avais dessiné sur les 3 jours intensément, une folie. Alabama Shakes à la Cigale en 2015, rien que d’y penser j’ai la chaire de poule….Oh et puis évidemment il y’a eu ce concert de Stuck on the sound et I am un chien où je devais grimper sur la scène pour dessiner ne pas être trop compressée par la foule, j’y ai même fait mon premier slam, carnet à ma mains c’était Wow !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

@m.i.l.k._ au festival @pete_the_monkey 2018 ! 💚🐒💜🐒💚🐒💜 @allofloride . . . #concert #festival #music #musician #singer #milk #summer #monkey #PTM2018 #normandie #dessin #drawing #sketch #live #performance #peinture #watercolor #aquarelle #portrait #move #tb #throwback #picoftheday #labels #tourneur

Une publication partagée par AnneCécile Kovalevsky (@kovaview) le

Ton pire souvenir ?
A chaque fois que la lumière est en contre jour et que je ne vois rien…J’exagère mais parfois c’est compliqué, je me souviens d’une fois pour Caandides, tout le concert était éclairé en stroboscope avec quasiment aucune light, mise à part un projo-Vjing, j’ai dû un peu extrapoler ce que je distinguais, mais c’était un concert top quoi qu’il en soit !

3 instagrameurs à nous recommander ?
@mariecasays qui nous fait les plus beau boules de la place de Paname et que j’ai rencontré via le collectif L’escamoteur dont nous faisons parties.
@baby_kova il y a majoritairement des photos sur son insta mais elle peint aussi et j’adore son univers
@vperraultdessins je peux juste vous dire d’aller voir c’est à mourir de rire, ça se prend pas au sérieux et ça fait du bien.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AnneCécile Kovalevsky (@kovaview) le

Suivez les pérégrinations live de Kova sur son compte instagram.

Kova s’est invité sur le plateau d’enregistrement de notre dernier épisode du GENERAL POP CAST avec Suzane. A découvrir ici.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus