In Medias Res, la web radio 24/7 dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer


© In Medias Res (du latin « au milieu des choses »)

Fondée par une bande de fanatiques, l’antenne IMR (pour les amis) nous fait découvrir des milliers de pépites musicales à travers ses playlists éclectiques ultra-pointues et ce 24/24 et 7j/7. Le collectif s’invite au Pavillon des Canaux samedi 18 janvier. Be There !

En se perdant dans l’algorithme de Facebook, nos yeux tombent par hasard sur un événement qui pique notre curiositéIMR Radio x Pavillon des Canaux. Au programme de ce samedi 18 janvier (de 20h à 01H30) : une « une sélection diggée jusqu’au pays du Soleil Levant ! »

Le Pavillon, on le connaît bien, mais IMR radio, pas du tout. Après une rapide recherche, on atterrit sur le site d’une webradio, appelée In Medias Res. On a voulu en savoir plus…

Playlists à gogo et pépites en tout genre

Nous voilà sur le site de la webradio. Une playlist à l’affiche, un player, de belles illustrations inspirées par l’oeuvre de Matisse, il n’en fallait pas plus pour nous séduire… En bons mélomanes, on appuie sur play et là, petite sensation. Une vague musicale groovy à souhait emplit nos oreilles et réchauffe notre cœur en ce venteux mois de janvier.

La playlist à l’écoute est sobrement intitulée The Get Down et elle envoie du funk et de la soul à gogo. Le sous-titre, quant à lui, est éloquent : Anybody got a cellphone ? Call your friend, we’re about to get funky. On était prévenus, et on n’est pas déçus. Heureuse particularité : les sons qui passent nous sont pour la plupart inconnus.

Au fur et à mesure de l’écoute, les playlists s’enchaînent, toutes très éclectiques et extrêmement pointues. La programmation est truffée de pépites et balaie un spectre musical très large, allant de la soul à l’ambient, en passant par le jazz, le blues et le rap.

Née il y a trois ans dans l’esprit de dix potes d’écoles qui partagent la même passion pour la musique, IMR nous emmène à la découverte de monuments insoupçonnés de la musique.

« L’idée était d’aller plus loin que ce que l’on faisait entre nous et de partager au plus grand nombre les coups de cœur musicaux que l’on se faisait découvrir entre nous. » Hugo, l’un des membres d’IMR


La joyeuse bande d’IMR en pleine action

La webradio dispose de plusieurs fonctionnalités intéressantes : un player avec une musique diffusée en direct, les informations sur les cinq derniers titres diffusés avec la possibilité de les passer en favoris (merci !) et le nom de la playlist à venir. Un volet « social » permet également de discuter en direct avec les auditeurs actifs et d’accéder à la référence discogs du titre.

Des émissions conviviales autour d’artistes

Récemment, IMR a lancé une émission appelée Mezze, pensée comme « un croisement entre une émission de musique et une émission dans laquelle les invités viennent manger. »

Parmi les derniers invités : le dj français Cédric Woo, le dj et producteur Flabaire ou encore le groupe de jazz-funk Cotonete. Le tout est enregistré dans une méga colloc non loin de Gare du Nord. « Pour les épisodes suivants nous allons élargir le cercle en invitant non seulement des artistes, mais également des disquaires et des programmateurs radio », nous confie Hugo.

Une webradio… mais pas que !

En plus de ces réjouissances musicales, l’association s’est aussi lancée dans l’organisation d’événements alléchants, à savoir des blind tests ouverts à tous, organisés dans différents bars de la capitale, des teufs dans lesquelles les membres du collectif se relaient aux platines et un festival qui se tient depuis 2018 à la cambrousse lors des vacances d’été. Le mot d’ordre du collectif : organiser des événements intimistes lors desquels les participants peuvent sociabiliser et écouter du bon son.

Concernant les événements, Jonathan, autre membre d’IMR explique : « L’ambition est d’organiser des fêtes intimistes et simples où la barrière entre les organisateurs et les participants n’existe pas trop : c’est participatif « . Aucun élitisme n’y est toléré : il est possible d’y entendre du jazz, puis du MC Solaar et ensuite du Aphex Twin ou même Madonna.

« Ce que l’on veut, c’est une belle fête où les gens s’amusent et découvrent des sons. » Jonathan

Pour vous donner un avant-goût de toutes les pépites programmées sur IMR Radio, l’équipe nous a concocté tout spécialement une playlist qui regroupe les titres les plus likés en 2019 sur leur plateforme :

Tous les détails sur la soirée du samedi 18 janvier  IMR au Pavillon des Canaux sont à retrouver sur la page Facebook de l’événement. Entrée libre et gratuite.

Clément Perruche

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus