Les clips de la semaine avec Meryem Aboulouafa, Johnny Jane, Yuksek et FAIRE…


Extrait du clip de BREATH OF ROMA de Meryem Aboulouafa

On l’avait un peu oublié ces derniers temps, mais la musique a le pouvoir d’amplifier les grands changements qui bouleversent nos sociétés. Après la vague #MeToo et le réveil féministe que connaît actuellement la France, ce n’est pas moins de trois clips de cette sélection qui dénoncent les violences faites aux femmes dans la société. Le signe que les choses sont en train de bouger, et pour le mieux.

Meryem Aboulouafa – Breath of Roma
Originaire de Casablanca au Maroc, Meryem Aboulouafa est une chanteuse bluffante qui vient d’un pays ou être femme et artiste n’est pas un choix anodin. Elle est surtout une voix, et pas seulement dans le sens vocal du terme : la voix d’une femme marocaine, contemporaine, musicienne, poète, qui a décidé de privilégier l’anglais pour partager sa poésie avec le plus grand nombre.

Yuksek feat. Queen Rose – G.F.Y
Yuksek
explique le sens de ce titre : « J’ai écrit G.F.Y comme un petit manifeste, une chanson contre des mecs à l’ancienne, qui ne peuvent imaginer qu’une fille puisse s’habiller pour elle et danser pour son propre plaisir. » et accompagne ce titre d’un clip home made. G.F.Y est issu de son album, qui sortira officiellement le 28 février 2020.

GRANDE – Pray the lord
GRANDE
c’est le doux trash d’une tasse de thé dans un concert punk, c’est une claque douce dans un gant en cuir. Gabriel, le garçon à la guitare, hurle des chansons d’amour. Chloé, la violoniste, aurait pu finir dans un bal irlandais. De ce curieux mélange musical naît tout un univers furieusement mélancolique et joyeusement triste qui ne laisse pas indifférent…

joanna – Pétasse
« Pétasse est une chanson dans laquelle je me mets dans la peau d’un homme, dominant, menaçant, qui s’adresse à une femme, lui expliquant pourquoi elle est coupable, pourquoi elle mérite ce qui lui arrive. Pétasse est autobiographique. Je l’ai écrite suite à une agression sexuelle. Je veux décrire ce sentiment fort d’impuissance que l’on ressent sur le moment, de vide et de solitude ensuite, puis de rage intérieure.«  joanna nous livre avec ce titre un puissant manifeste contre les violences faites aux femmes.

The Pirouettes – San Diego
Après une tournée qui les a menés partout en France, jusqu’à New York et Montréal, et un deuxième album nommé Monopolis réussi, The Pirouettes sont de retour avec San Diego, titre qui donne un avant goût de ce qui attend le groupe en 2020. Avec San Diego, Vickie & Léo ouvrent leur coeur suite à leur rupture et nous invitent à l’évasion. Vous pourrez les retrouver en concert à La Maroquinerie le 16 décembre.

FAIRE – Laisse Lucifer
Nous vous avions déjà parlé des trublions de FAIRE. Laisse Lucifer est extrait de leur EP punk, pop et jouissif La Viesorti à la rentrée. Le clip nous emmène dans un univers fantasmagorique dans lequel « Maud Amour », une créature pulpeuse tout droit sortie d’un cabaret burlesque va laisser libre cours à ses pulsions vampiriques et se délecter de la jeunesse des membres du groupe un par un.

Fils Cara – Cigogne
Après Nanna et Contre-Jour, Fils Cara, la dernière signature rap du label microqlima nous dévoile la troisième partie de son triptyque baroque et artistique, le tout au format vertical. Dans ce clip deux univers s’opposent : le premier noir et sombre symbolise les maux qu’éprouve Fils Cara puis, quand les sentiments s’extériorisent, on découvre un monde beaucoup plus doux et coloré. Fils Cara a alors ouvert son troisième oeil, celui de la connaissance de soi. Son premier EP sortira le 17 janvier.

Lous and the Yakuza – Tout est gore
Après Dilemme, Lous and the Yakuza dévoile le tant attendu Tout est gore. La jeune artiste belge est une pierre brute qui sait nous apprivoiser par son timbre de voix teinté de khôl et ses mélodies lumineuses. Multiple et caméléon, elle passe de tresses afro à une perruque argentée, d’un tatouage tribal sur le visage à un naturel troublant. Elle sera en concert le 23 mars prochain à La Cigale.

Johnny Jane – J’avance
Johnny Jane
, qui tient son nom de la fameuse chanson de Jane Birkin La chanson de Johnny Jane nous dévoile son tout premier clip. Un magnifique piano-voix, des paroles profondes, tu nous a conquis Johnny ! Le clip est une véritable performance puisqu’il a dû rester assis des heures alors que la marée montait.

Julien Granel – DANSE ENCORE
Julien Granel
vient tout juste de boucler une série de Zénith en première partie d’Angèle. Dans le clip déjanté de DANSE ENCORE Julien Granel nous montre toute l’étendue de ses dancing skills lors d’une audition qui part un peu en vrille. DANSE ENCORE est une ode à la danse libérée et décomplexée et évoque la frénésie de la tournée, lorsque l’on se réveille chaque matin dans une nouvelle ville.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus