Invitant des cadors de la musique électronique et minimaliste, Marathon! est le RDV immanquable de la Gaîté lyrique

Samedi 30 novembre dès 18h30, Marathon! fête sa sixième édition au coeur de Paris. Au programme : 7 heures de musique live sans interruption. On vous fait gagner les dernières places !

Une fois de plus, Marathon! proposera une affiche surprenante en réunissant sur un même plateau le grand compositeur américain Terry Riley, la figure incontournable de la techno italienne Donato Dozzy, le producteur électronique Max Cooper, l’artiste expérimental Apollo Noir, ainsi que les pièces « Music for Airports » de Brian Eno par l’ensemble Social Silence, « Drumming » de Steve Reich par l’Ensemble Links et un récital de marimbas par Luca Genas.

Nous vous faisons gagner 2×2 places pour la soirée Marathon! : pour participer, RDV sur le post dédié notre page Facebook.

 

TERRY RILEY et GYAN RILEY – piano (grande salle)
Compositeur contemporain américain, Terry Riley est considéré comme le fondateur de la musique minimaliste répétitive. Son œuvre majeure In C composée en 1964 est une référence incontournable pour de nombreux artistes d’horizons différents. Ses concerts presque entièrement improvisés, à l’image du jazz et de la musique indienne qu’il admire et enseigne, sont chargés de mysticisme. Fidèle à ses all night long, Terry Riley convoquera le râga dans une improvisation dont il a le secret et interprètera son œuvre mythique Poppy Nogood and the Phantom Band.

DONATO DOZZY – live (grande salle)
Peu de DJs et producteurs sont aussi largement et universellement acclamés dans sur la scène techno que l’italien Donato Dozzy. On le connait aussi pour son duo Voices From The Lake, formé avec Neel, avec qui il a aussi récemment lancé le label Spazio Disponibile. Réputé pour sa capacité à pénétrer dans l’esprit des gens dans des contextes à la fois contemporains et classiques, Donato Dozzy crée des paysages sonores hypnotiques, mélangeant acid, ambient et bien sûr techno.

MAX COOPER – live (grande salle)
Le producteur et DJ originaire de Belfast – aussi docteur en biologie – s’est fait une place en tant qu’artiste unique en fusionnant musique électronique, arts visuels et sciences au moyen d’installations, d’expériences audiovisuelles et sonores immersives en direct, cristallisant un son à la fois complexe et mélodique. Cooper a également collaboré avec des compositeurs classiques contemporains, tels que Michael Nyman, Tom Hodge et Nils Frahm. Son label Mesh, incarne ses passions en produisant une musique qui intègre de plus larges collaborations dans les domaines des arts et des sciences.

APOLLO NOIR – live (dans l’entre-foyer de la Gaîté lyrique)
Après des débuts en tant que batteur de groupes de punk/hardcore/grind, Apollo Noir se forge une solide culture musicale et entame la création de son projet solo. En 2017, il rejoint le label Tigersushi pour son premier album A / N. Avec des inspirations allant de la musique expérimentale de Vangelis, Oneohtrix Point Never à la noise de Sonic Youth, ce producteur français nous propose un voyage vers un futur utopique, psychédélique et torturé. Il crée une musique avant-gardiste affutée où se mêlent brutalité, minimalisme, perfectionnisme mais aussi des voix transformées sonnant comme les prières des messes de demain.

MUSIC FOR AIRPORTS de Brian Eno par l’Ensemble Social Silence (dans entre- foyer de la Gaîté lyrique)
Du minimalisme à la musique électronique, Social Silence réunit la transe de ces musiques au sein d’un même collectif. L’interaction entre l’acoustique et l’électronique avec de larges mouvements improvisés constituent le noyau de leurs compositions. A l’occasion de sa dernière pièce Dystopia, Social Silence se transforme en « Grand Ensemble », intégrant une guitare et un quatuor de violons. C’est avec cette formation que Social Silence propose une version revisitée de l’œuvre essentielle Music for Airports composé par Brian Eno.

DRUMMING de Steve Reich par l’Ensemble Links (au milieu de la grande salle)
Ce collectif réunit des musiciens et des artistes visuels engagés dans la création, l’improvisation, la composition, et liés par une passion pour l’art sous toutes ses formes. Les propositions artistiques les amènent aussi bien vers des œuvres phares du XXe siècle que des créations de compositeurs. Pour Marathon, ils présenteront Drumming, l’œuvre créé par Steve Reich en 1970, dans une configuration spéciale puisque les musiciens joueront de plein pied dans la salle, avec une possibilité pour le public de se déplacer au milieu des instruments.

LUCAS GENAS – récital pour marimba (dans entre-foyer de la Gaîté lyrique)
Percussionniste éclectique, œuvrant principalement dans le vaste domaine des musiques contemporaines, Lucas Genas cherche constamment à renouveler les expériences musicales et artistiques. Son parcours l’a ouvert à de nombreuses esthétiques et pratiques musicales, telles que le théâtre musical, les musiques électroniques, l’improvisation, l’orchestre, la musique de chambre…

 

Marathon!
Samedi 30 novembre 2019 de 18h à 1h
à La Gaîté Lyrique (3bis Rue Papin, 75003 Paris, métro Réaumur Sébastopol)
Entrée 25 euros
Toutes les infos sont à retrouver sur la page Facebook de l’événement

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus