Les clips de la semaine : Gents, Cléa Vincent, Vimala, Girl in Red, Sir Was et Le Noiseur


Extrait du clip de Sir Was « The sun will shine »

Au programme : des miches de pain, une initiation à la slow life, des lutteurs de lucha libre, encore et toujours la dolce vita et une satire du manspreading.

GENTS – Right on time
L’écurie Cracki Records peut se vanter d’avoir adopté ce très noble duo danois, fan des synthés et des boîtes à rythme 80’s, dont le prochain disque Human Connection sort le 11 octobre prochain. Pour patienter, on en découvre un extrait vidéo, réalisé par Taylor Thompson. Right on time est une ode à la “slow life” et dévoile une esthétique pastel, sobre et un brin kitsch, non sans rappeler l’imagerie des boys bands des 90’s.

Cléa Vincent – Sexe d’un Garçon
Après avoir incendié le Trianon à l’occasion des 30 ans du FAIR, la belle Cléa Vincent est de retour avec un clip coloré qui se moque habilement du manspreading. Réalisée par Aymeric Bergada du Cadet (qui a notamment bossé pour La Femme et L’impératrice), la vidéo fait sourire en invitant des silhouettes masculines qui se bousculent autour de Cléa, une juste et facétieuse métaphore de la dominance masculine dans notre quotidien…

Vimala – Home
Avant de découvrir son prochain EP en novembre, le parisien Vimala nous offre un petit revival des vacances, avec son “Home” écrit sur l’Ile de Stromboli et dont le clip a été tourné en Sicile. Mamma Mia ! Réalisé par Adrien Casalis, il retrace la journée d’un habitant de Palerme et la met en parallèle la puissance du volcan sicilien (toujours en activité). Les images se marient à merveille avec les ondées électroniques de Vimala, puissantes et gracieuses à la fois.

Girl in red – Bad Idea
Remarquée au festival Rock en Seine, la Norvégienne de seulement 20 piges, nous revient avec l’EP “Chapter 2”. Dans son clip “Bad Idea”, Marie Ulven (aka Girl in Red) met en scène une histoire éphémère entre deux amoureuses transies, et des lendemains qui chantent (un peu moins). L’esthétique rouge feu et l’urgence des mélodies de Girl in Red résonnent à merveille. A vos agendas : on la retrouvera en live le 30 octobre à la Gaîté Lyrique.

Sir Was – The sun will shine
Le suédois Sir Was nous offre un échantillon de son prochain album prévu pour le 20 septembre : Holding on to a dream (Memphis Industries). Réalisé par Damuen Priest, le clip met en scène les pensées weirdo du chanteur Joel Wästberg. Au programme : un roadtrip avec deux lutteurs de lucha libre et des danses absurdes, tout un poème, comme nous résume son auteur : « Pris dans des pensées de merde qui s’emballent et deviennent effrayantes le temps d’une nuit. Le soleil brillera, mais pas maintenant. Mettons des bottes de cow-boy, dansons et soyons heureux quand nous le pouvons. »

Le Noiseur – L’origine du monde
Difficile de ne pas penser aux débuts du Doc Gyneco, à l’écoute du dernier single du Noiseur. Réalisé par Aurélien Ferré, son clip s’installe à l’arrière boutique d’une boulangerie. Et on peut dire que la sensualité des paroles et ses « Habibi » se marient à merveille avec le fournil et la douceur des miches de pain. « Viens voir le boulanger, non n’aie pas peur« … Son prochain EP « Musique de chambre » sortira le 25 octobre prochain.

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus