6 bonnes raisons d’aller à Astropolis à Brest cet été

Astropolis, c’est un des festivals électro les plus vieux de France.

Sur 5 jours, du 3 au 7 juillet, c’est une tonne d’événements qui sont organisés dans toute la ville et gravitent autour de l’event principal, le festival tient encore une fois bien sa réputation en promettant des festivités de haute volée pour fêter ses 25 ans dans les règles de l’art.

1/ Parce que c’est en Bretagne.
Et qu’en Bretagne, on sait boire (surtout boire beaucoup), on sait manger, et ça c’est pas négligeable, que tout le monde s’en fout de ton bide à bière, que personne se plaint quand on doit festoyer sous le crachin, la pluie ou la tempête, qu’à Brest, t’as vue sur la mer et,
bon, on le dira jamais assez, de source sûre : la Bretagne ça vous gagne !

france football GIF by Publicis.Sapient

2/ Parce que c’est les 25 ans d’Astropolis. 
25 ans, c’est un quart de siècle, c’est un tournant dans une vie, c’est aussi le climax de la fleur de l’âge, le début de la vraie barbe sans trous… Bref Astropolis va fêter un anniversaire charnière pour son histoire, et ça risque de ne pas être triste alors accroche toi à ta banane tu vas t’en prendre plein la gueule.

3/ Parce que le festival a choisi, pour cette édition, une devise qui ne nous laisse pas indifférents et qui devrait te plaire :
1 : TOUS UNIQUES !
2 : TOUS UNIS ! !
3 : UN ORGASME COLLECTIF SINON RIEN ! ! !

On est plutôt d’accord avec le principe, franchement rien à dire, ça annonce la couleur, le caps lock, les point d’exclamation, l’orgasme : tout y est. A voir si on est satisfait ou remboursé au niveau de l’orgasme collectif mais ils ont l’air sûrs d’eux alors fonce !

4/ Parce que même si tu ne peux pas t’offrir une place pour le main event, il y a une myriade d’événements complètement gratuits tout autour :

  • Mercredi tu peux aller voir le live de Laake, virtuose du piano et des machines repéré par Niels Frahm (rien que ça) pour un live electro pop sympathique.
  • Parce que la biture c’est bien mais la culture, c’est cool aussi, Astro a préparé une petite expo chez un disquaire cher à son coeur : Bad Seeds. Une expo par Astro pour Astro sur Astro : qui nous plonge dans les origines du festival dès sa première édition dans les 90s.
  • Le projet Sonars est également en accès libre, il s’agit d’une exploration des sonorités sous-marines et dans le cadre de ce projet, on aura droit à un live du producteur Maxime Dangles, connu notamment pour ses releases notables sur le grand label allemand Kompakt ou encore sur Skryptöm. En bref : un artiste pointu, un projet hors normes et tout ça gratuitement, c’est beau et on ne retrouve pas ça partout (cc We Love Green et sa journée à 80€ hihi)
  • Un open air tout aussi gratuit, à l’ombre du château, face à la mer (oui nous aussi on chante la chanson on peut pas s’en empêcher), dans les jardins de l’Académie de la Marine. Ca s’appelle Beau Rivage, et une partie du line up est chapeautée par le Piknic Electronik de Montréal, qui est partenaire historique d’Astro. Ils ramènent pour l’occasion Roza Terenzi, jeune australienne signée chez Dekmantel et résidente chez Rinse. Tout nous enchante dans cet event, on en baverait presque.
  • Encore un autre open air qui sera aussi en accès libre pour notre plus grand plaisir, et toujours dans un lieu hautement bucolique : le Square Alphonse Juin. Un collectif Nantais : Abstrack, aura carte blanche pour faire danser les festivaliers pieds nus dans l’herbe.
  • Mais il y a aussi le Mix’n’Boules avec un gros tournoi de pétanque et une ambiance musicale assurée par plein de collectifs bretons. Et aussi : Kemperle Communauteuf, Immersiönd… En bref, de quoi s’amuser partout dans la ville au gré de vos ballades de touristes dans Brest, le nez au vent et les oreilles dans le son !

broke no money GIF

 

5/ Parce que le main event regorge d’artistes électro qui font partie de la fine fleur de leur domaine :
Et ils vont se produire dans un lieu des plus agréables, ça change de la grisaille et des entrepôts crasseux (même si on adore ça aussi) : le Bois de Keroual et son manoir, un écrin vraiment hors du commun pour un festival.
Encore une fois, accrochez vous à vos pantacourts avant de lire cette prog, c’est vener : Denis Sulta, Kiddy Smile, Marc Romboy en live, le live de Jeff Mills et Mike Banks : X-102, Apparat en live, Paula Temple, Skee Mask, Oktober Lieber en live, Elisa Do Brasil, Manu le Malin, son alias techno The Driver… et encore on n’a pas tout cité!

6/ Et le must, c’est qu’on te fait gagner des pass !
Alors si tu veux être notre invité d’honneur il va falloir nous écrire une jolie lettre d’amour et faire une déclaration dans les règles à Astropolis, rendez-vous sur notre page facebook pour tenter ta chance !

 

Studio Flox party crazy invitation guest GIF

 

Toutes les infos en détail juste ici.

 

 

Louise G. 

 

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus