[POP TALK] Les premiers émois Vendredi sur Mer font l’amour à la plage

Vinyl blanc et passion coquillage, le premier disque de Vendredi sur Mer prend le large

« Ecoute Chérie », « La Femme à la Peau Bleue » ou « Chewing Gum », voilà autant de titres qui laissaient présager un album de qualité, et pour cause : Premiers Émois est sorti le 22 mars dernier et confirme les essais amorcés par Charline Mignot dans le rôle de Vendredi sur Mer. Les arrangements sont synthétiques (Lewis OfMan aux manettes) et on parle principalement d’amour, mais ne vous y trompez pas, on est loin de la masse de pâles copies d’Elie et Jacno ou de Françoises Hardy en mal d’inspiration. Vendredi sur Mer livre un objet solide, cohérent et poétique, personnel et bien fichu. Rencontre avec la suissesse dans les alcôves de l’Hôtel Bourbon pour un shoot express dirigé par la DJ et directrice artistique La Chatte de Françoise.

 

Tu parles tu parles, et tu chantes un peu. Tu aimerais chanter davantage ?
Pour le moment ce juste milieu me convient bien, j’aime la nudité des mots dans le chanté-parlé ! Mais peut-être qu’un jour je chanterai un peu plus… qui sait.

 Ton album c’est comme un journal intime, et chaque chanson comme un chapitre ?
Oui, ou comme un moment de vie, qui peut correspondre à tout le monde. Ce sont des chansons universellement intimes, chacun peut y voir ce qu’il a envie et qui il a envie d’y voir…

Tu écris tout le temps ?
Très souvent, oui. C’est aléatoire mais j’ai toujours quelque chose à écrire. Ou à enregistrer sur mon dictaphone !

Les histoires d’amour finissent-elles toujours mal ?
Évidemment que non, heureusement d’ailleurs. Même la pire des ruptures passe et nous emmène vers autre chose, quelqu’un d’autre… La suite est toujours belle, c’est la puissance d’une rupture.

La métaphore maritime, filée sur tout l’album et dans ton identité visuelle, est plutôt inattendu pour une suissesse, ça t’évoque quoi, la mer ?
L’horizon, l’infini et l’inconnu. C’est une belle métaphore de l’amour je trouve…

J’ai lu que Vendredi Sur Mer était aussi un projet mode, la musique est-elle indissociable de l’image pour toi ?
Je ne sais pas si c’est un projet mode, en tout cas il est évident que l’image est indissociable de la musique. C’est un tout : lorsque l’on écoute une chanson, des images viennent en tête !

Avec qui tu rêverais de collaborer ?
Eminem, for sure.

 

Talk Agathe R.
Photo Agathe R. & D.A. La Chatte de Françoise
MUA Julia Wretzky

Merci à Guillaume Le Donche et à l’ Hôtel Bourbon

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus