[POP TALK] Tiny Ruins n’a rien d’une petite ruine

Elle a le charme des sixties, une voix d’or et la guitare facile, Hollie Fullbrook est Tiny Ruins

La néo-Zélandaise délivre une vibe similaire aux Suédoises de First Aid Kit, les petites fleurs, les harmonies et la blondeur en moins, dans une folk élégante et qui ne dégouline jamais. Elle a sorti le 1er février dernier Olympic Girls sur Milk Records, le label de Courtney Barnett. Un nouveau bijou digne des plus grand.e.s.

Vidéo Ghislaine M.
Talk Agathe R.

 

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus