24h in Montréal: avec Arbutus Records

PHOTO © MAXWELL SCHIANO

Sebastian Cowan, fondateur du label et communauté artistique Arbutus Records (Grimes, Sean Nicholas Savage, Tops…), nous a concocté une playlist 100% canadienne. Et on ne s’en lasse pas.

Fondé en 2008, le label a entre autres contribué à faire émerger puis connaître Blue Hawaii, Grimes, Majical Cloudz, Sean Nicholas Savage et TOPS et bien d’autres encore. Nous sommes allés visiter leurs nouveaux locaux, mi café-mi studios-mi radio-mi résidence artistique pour discuter musique, disquaires et Montreal avec Sebastian, et surtout, rencontrer Bisou (charmante, en sa compagnie sur la photo).

 

La force de ce label, selon les dires du fondateur Sebastian Cowan et des artistes dont il s’occupe encore aujourd’hui ? Déjà, l’artistique. Un premier coup de génie avec la sortie de Visions LP de Grimes, sorti via 4AD. Puis Sean Nicholas Savage, Tops… Un beau portrait d’une famille qui continue de s’agrandir avec la récente signature de Sorry Girls, dont le premier titre sortira le 16 Novembre sur le label.

 

Quels sont tes disquaires préférés à Montréal?

Phonopolis

Image may contain: people standing

207 Bernard Ouest
Montreal, Quebec h2t 2k5

Jordan, qui a joué dans beaucoup de groupes et vient de Colombie Britannique comme moi, y fait une sélection hyper diversifiée. C’est le disquaire chez lequel nos artistes marchent le mieux ;)

Facebook

www.phonopolis.ca

 

La Rama

Image result for La rama records

77 Bernard W.
Montreal, Quebec H2J 2T9

Un disquaire tenu par Khris Guilty, DJ hyper talentueux qui organise de belles fêtes. C’est une sélection très orientée vers les DJ mais la sélection est très fine, il n’y a pas que des musiques électroniques. En fait, tu peux prendre n’importe quel vinyle au hasard, il sera bon.

Facebook – Instagram

 

La Fin du Vinyle / The Death of Vinyl

Au départ, c’était plutôt un label. Puis, peu à peu, leurs distributeurs ont mis la clé sous la porte. Alors ils se sont mis à vendre des disques directement. Le store est géré par Dan, qui est un excellent conseiller, c’est un peu mon mentor. Et leur caisse de vinyle « tout à 1 dollar » est définitivement la meilleure du monde. On peut même y trouver de la disco québécoise (on a vérifié, c’est possible en effet).

 

As-tu des conseils de bars ou salles de concert où écouter de la musique ?

Moi je viens plutôt de la culture des soirées DIY illégales dans des lofts à Montréal. Quand je suis arrivé en 2007, il y en avait plein, cela avait commencé dans les années 90 (notamment avec Constellations, label de Godspeed You! Black Emperor, Do May Say Think, These Silver Mt Zion), avec le faible coût des loyers de ces grands bâtiments qui s’étaient vidés avec la récession qui a touché Québec et j’ai commencé à en faire moi aussi, ça m’a coûté cher en amendes! Les lieux sont les mêmes, mais les groupes qui les organisent changent au gré des expulsions…

Il y a tout de même le bar/salle de concert Casa Del Popolo qui fait exception, il a été fondé par Mauro Pezzente, bassiste de Godspeed You! Black Emperor, et sa compagne Kiva Stimac. Au départ, ils étaient au milieu de nulle part dans un quartier abandonné, et maintenant ils sont au coeur du quartier qui bouge. C’est une salle de 80 personnes à peu près, qui a vu passer Arcade Fire comme les Moldy Peaches ou Buck 65. C’est la seule salle qui ne demande pas d’argent aux artistes pour jouer, ce qui est très rare à Montreal.

Casa Del Popolo
4873 Boulevard Saint-Laurent
Montreal, Quebec
Facebook
Enfin, il y a le Bar Ritz, tenu par le SEUL promoteur de concert indépendant du Canada, Blue Skies Turn Black (Timber Timbre, Radiohead…)
Image may contain: people sitting and indoor
Bar Ritz
179 Jean-Talon O.
SiteFacebook
En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus