Grand Blanc – Tendresse


« Casse moi ou casse toi, les temps sont durs, Tendresse ». Découvrez le dernier clip de Grand Blanc.

En quelques courts-métrages (dont le troublant Tant qu’il nous reste des fusils à pompe qui leur a valu de gagner le très prestigieux Ours d’Or en 2014), Caroline Poggi et Jonathan Vinel se sont imposés comme les enfants terribles du nouveau cinéma français, faisant exploser les frontières entre cinéma et jeux vidéos, matériau « noble » et récupération digitale.

Sur Tendresse , le nouveau single de Grand Blanc, les deux diplômés de la Fémis réussissent à croiser leurs univers et leurs obsessions – la jeunesse, les fantômes, les paysages urbains – et celles du groupe dans une longue séquence nocturne et hallucinée. On y suit l’étrange voyage de Camille la chanteuse dans les dédales d’une banlieue anonyme, entres flânerie amoureuse et rite initiatique.

« Casse moi ou casse toi, les temps sont durs, Tendresse…» chantent-ils, noyés dans la reverb et les nappes synthétiques. Et de souffler le chaud et le froid, à l’image de ce très beau clip.

A — M — D

 

 

 

 

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus