Pooper va dépasser Uber

Pooper ou comment se moquer de notre vie “uberisée”

Nous ne conduisons plus nos voitures, nous ne faisons plus nos courses, nous ne nous déplaçons même plus au restaurant, il est directement livré chez nous ; pourquoi donc continuer à ramasser les crottes de notre chien ? C’est la (vraie) question que nous pose Pooper, une énième application collaborative, à l’instar des Uber et autres Airbnb, visant à parfaire votre quotidien en l’allégeant de toutes ces tâches extrêmement compliquées.

Your dog’s poop in someone else’s hands

Si vous vous êtes écrié “Oh génial !” en découvrant Pooper, il serait peut-être bon de vous poser quelques questions… Car bien qu’elle reprenne les codes habituels de ce type d’application, Pooper est un projet fictif visant à faire réagir par l’absurde. Il faut manquer de discernement pour ne pas comprendre l’ironie de phrases telles que : “Leave the mess to someone else. And get back to what really matter – you and your dog.” Et c’est certainement cette phrase qui résume le mieux l’enjeu de cette application : montrer les inégalités de notre société où certains peuvent être “crotteurs” et d’autres “ramasseurs“.

Julie

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus