Découvrez le domaine écologique des Roches Noires, un exemple de permaculture

Croquis du domaine Les Roches Noires et récolte de l’été

Nichée sur les côtes normandes, à deux pas de Trouville, le domaine de Germain Lelarge propose des légumes et des fruits qui poussent selon des méthodes s’inspirant d’une écologie naturelle et traditionnelle. Rencontre.

C’est seulement à 3km au nord de Trouville, sur la côte Fleurie, que s’est installé Germain Lelarge et sa femme pour établir le domaine de permaculture des Roches Noires. S’inspirant du nom des roches situées au pied du domaine (et d’un ancien palace de la cité balnéaire normande), ce citadin et start-uper a décidé d’investir dans la création de ressources naturelles durable en prenant soin de la nature, et de contribuer à son échelle “à l’émergence d’un monde meilleur”.

En 2017, il acquiert un terrain de plus de 4 hectares, et une cidrerie à l’abandon depuis 20 ans où il y a encore tout à faire et imaginer. Après plus d’un an de travaux et d’aménagements, il peut se féliciter d’avoir vendu leurs premiers légumes en suivant les préceptes de la permaculture. Pour notre interview, il revient sur les fondements de cette méthode et les aventures de son domaine écologique…

View this post on Instagram

[Vente du jour] Aujourd’hui@plein de bonnes choses récoltées par Kevin notre maraîcher : tomates 🍅, carottes 🥕, artichauts, courgettes, concombres 🥒, haricots verts et toujours notre si goûteux ail et nos oignons ! Bio, of course! Kevin vous attend de 15h à 19h directement sur le domaine. #agriculturebio #permaculture #lesrochesnoires #quedubon #legumesdesaison

A post shared by Les Roches Noires (@lesrochesnoires) on

Quelles sont les principes de la permaculture ?
Germain Lelarge : Bill Mollison l’inventeur de la permaculture résumait les principes comme cela : “Chaque élément du système doit remplir plusieurs fonctions. Chaque fonction doit être remplie par plusieurs éléments. La diversité est la base de la résilience. Prendre la responsabilité de sa propre vie, maintenant !”

Et concrètement, ça se passe comment ?
Nous devons reconstituer un écosystème où tout est en cohérence et où chaque élément permet aux autres de se développer. Par exemple, nous cultivons des fleurs de capucines aux pieds des tomates car elles repoussent les pucerons, cela donne de la couleur et c’est très recherché par les restaurateurs.

Le design est donc primordial : on réfléchit en termes d’ergonomie pour faciliter le travail humain mais aussi pour que toutes les composantes soient en interaction entre elles. L’idée est vraiment de créer un écosystème résilient permettant d’obtenir de très bons rendements avec un minimum d’effort.

View this post on Instagram

[L’escalier] En contrebas des roches noires, pour descendre à la mer, il y a un escalier. Les marches sont très hautes, il est un peu rouillé par le sel… mais n’est-il pas magique sous le soleil couchant ☀️? #lamerenhiver #escalier #lesrochesnoires #permaculture #ecologie #soleilcouchant #poesie

A post shared by Les Roches Noires (@lesrochesnoires) on

Quels sont les produits récoltés cette année ?
Pour notre première année, nous avons produit une douzaine de variété de tomates, des concombres, des radis, 5 variétés de pomme de terre, les blettes, du choux rave, des courgettes, des aubergines, 4 variétés de basilic, beaucoup de plantes aromatiques. Nous attendons maintenant les premières productions de mâche !

Pour le miel, vous le fait sur place aussi ?
Pour le miel, nous avons fait appel à un apiculteur voisin qui s’occupe de nos 6 ruches. Nous apprenons avec lui l’apiculture. C’est tout un art absolument passionnant. Cela nous permet de polliniser le terrain et de préserver les abeilles. Cette année nous avons produit 40 kg de miel !

View this post on Instagram

[Les ruches] Les premières ruches viennent de rejoindre Les Roches Noires grâce à M. Hébert qui nous fait bénéficier de 4 de ses ruches. Première récolte de miel prévue en juillet.🐝 Miam 😋. #permaculture #miel #ruches

A post shared by Les Roches Noires (@lesrochesnoires) on

Comment s’organise le domaine de permaculture des Roches Noires ?
Autour des serres, le lieu principale de l’exploitation, nous avons une partie maraîchage, puis une partie plantée d’arbres fruitiers entre lesquels nous avons planté des petits fruitiers (framboises, cassis, groseille..), un peu plus loin, se trouve une partie forêt et sous-bois que nous avons préservée et dans laquelle se trouve les 6 ruches permettant la pollinisation de l’ensemble.

Dans un mois, nous créons une marre de 200m2 permettant le développement d’insectes et donc le retour des oiseaux qui eux mêmes permettent d’aider à nous prémunir des ravageurs. Nous avons aussi la chance d’avoir une réserve naturelle en contrebas du terrain géré par le département qui recèle une grande richesse en termes de faune et de flore.

View this post on Instagram

[Les serres] Elles ne sont pas belles nos nouvelles serres? Et ça pousse, ça pousse, ça pousse !!! 🌱 #serres #plantation #permaculture #ecologie #fruitsetlegumes

A post shared by Les Roches Noires (@lesrochesnoires) on

A qui vendez-vous les produits récoltés ?
La vente est ouverte au public les mercredis et samedis de 15h à 19h. Le fait que l’on vende directement au domaine permet également aux clients de voir concrètement d’où viennent les produits est très important. Ils peuvent également profiter de la vue sur la mer car nous avons installé des tables et des chaises et nous offrons de l’eau parfumée avec nos légumes.

Et aussi à des professionnels ?
Nous vendons également à a des restaurateurs gastronomiques locaux ainsi qu’à plusieurs magasins bio. Nous travaillons par exemple avec le 1912, un restaurant étoilé de Trouville. Lorsque le chef, Yohann est venu visiter Les Roches Noires, il était stupéfait de trouver dans une partie sauvage du domaines de la coriandre sauvage qui avait poussée naturellement ! Depuis il vient lui-même le ramasser pour s’en servir en cuisine et le servir à ses clients.

View this post on Instagram

[En place] Nous voici en place au Domaine des Roches Noires jusqu’à 19h 🕖!!! #permaculture #agriculturebio #legumesdesaison

A post shared by Les Roches Noires (@lesrochesnoires) on

Avez-vous reçu des certifications BIO ?
Oui nous avons obtenu le label bio auprès d’Ecocert en juin dernier.

Vous comptez réhabiliter l’ancienne cidrerie du domaine ?
Le domaine est en effet une ancienne cidrerie entourée de pommiers sur 4 hectares. Nous avons replanté des pommiers à cidres mais aussi des arbres fruitiers. Dans 4/5 ans, nous produirons notre propre cidre bio. Nous allons restaurer le bâtiment du domaine qui fait 500 m2 pour y installer un marché bio local avec des partenaires (pêcheurs, éleveurs…), nous allons également préparer nos propres bocaux de légumes.

Quels sont les prochains défis et projets des Roches Noires ?
Ce bâtiment nous permettra aussi d’organiser des stages de cuisine, de permaculture, des expositions d’art contemporain, d’accueillir les enfants des écoles voisines… et pourquoi à terme un espace de coworking pour joindre l’utile à l’agréable, ouvert aux travailleurs indépendants cherchant un lieu de travail agréable au milieu de la nature et en bord de mer. Travail dans le journée, surf en fin d’après midi !

View this post on Instagram

[Dessin] Notre premier dessin du domaine ! Merci Bertrand Noiret pour cette jolie interprétation! www.bertrand-noiret.com. #dessin #lesrochesnoires #permaculture #agriculturebiologique

A post shared by Les Roches Noires (@lesrochesnoires) on

Domaine écologique des Roches Noires
Hameau du Grand Bec – 36 Route de la Côte fleurie
14113 Villerville, Basse-Normandie, France

Abigail Ainouz

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus