[POP CORN] Le Très Court international film festival a voté.

Le « Très Court » donne la possibilité aux cinéastes de décortiquer leurs visions des choses en moins de 4 minutes et ça donne un format très condensé.

Le festival a eu lieu dans 15 villes de France et dans 65 villes du monde. Le Très Court international film festival c’est 20 nationalités, libres de s’exprimer  et le verdict est sans appel, les lauréats du concours sont : Anna Mantzaris, Miguel Dianda, Thomas Noakes, Karina Paciorkowska et Ivan Sainz Pardo. 

La mention spéciale du jury est attribuée à la comptine glaçante de l’Australien Noake pour Nursery Rhymes et c’est la romance subtile et spontanée de Miguek Djanda qui remporte le prix de l’originalité pour Retiro.

Avec son court-métrage à la fois cynique et doux comme du coton « Enough » : Anna Mantzaris marque cette saison en remportant le prix de l’animation et le prix Canal +. C’est pendant sa première année d’études au Royal College of Art de Londres qu’elle réalise en stop motion cette brève poésie du quotidien où des créatures qui semblent délicates et attendrissantes se dissipent et perdent le contrôle (difficile de ne pas y voir l’influence de Roy Anderson dans la construction des plans, la lumière et la mélancolie satirique).

 

Broccoli, d’Iván Sáinz-Pardo s’illustre avec Le prix Canal +. Il y film simplement un jeune homme qui n’a qu’un brocoli dans le frigo et décide de se commander une pizza mais au bout du fil on se demande si ce n’est pas… Big Brother… 👀

Le prix Paroles de Femmes est remporté par Karina Paciorkowska, qui témoigne de la vie quotidienne de femmes à travers des propos relatés dans les médias, et ça s’appelle Nie masz dystansu.

Et voilà, rendez-vous l’année prochaine pour un 22ème shot culturel avec du suspens, de la poésie et de l’humour.

 

 

Pour plus d’info c’est ici.

 

 

POP

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus