[ELECTRO HEBDO] Acid house dans tes oreilles

Vendredi 17H : l’heure d’étoffer tes playlists.

En ce vendredi 8 mars, nous célébrons avec exaltation et véhémence la journée internationale des droits de la femme. Et même si cette journée nous rappelle qu’il y a encore des progrès à faire de ce côté, on a tout de même voulu la passer dans la joie et l’allégresse, la musique aidant.

Va chercher ton cahier et ton stylo pour prendre des notes : mode acid est activé.

Pour raconter de manière non-exhaustive l’histoire de l’acid, on commencera par présenter le trio Phuture composé de DJ Pierre, Spanky et Herb Jackson. À partir de leur synthétiseur TB – 303, ils inventent un nouveau type de son, plus corrosif et aiguisé dans les années 80.
En 1987 sort Acid Tracks. Le morceau est reconnu quasi unanimement comme le premier morceau acid de la musique électronique.

L’acid house séduit par son aspect totalement robotisé et impersonnel. Les voix trafiquées, les paroles insensées, la dureté de la ligne de basse qui gravite entre un grave épais et des aigus stridents, nous embarquent sur une nouvelle planète où notre esprit est sombre et automatisé.
L’acid house abandonne les voix chaudes et soul des Franckie Knuckles et autres artistes populaires à cette époque et laisse place à une rythmique plus brute, des percussions plus industrielles, plus froides, mais qui entretiennent toujours notre envie de danser.

Alors enfile tes écouteurs, ton casque, ou branche cette playlist aux enceintes de ton bureau, et que le week-end commence.

 

En poursuivant votre navigation, vous autorisez l'utilisation de cookies pour vous permettre une meilleure expérience et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus